Industrie sucrière au Mali : Le Premier ministre inaugure N. Sukala ce matin

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Une semaine seulement après la visite des lieux par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Abdel Karim Konaté, le chef du gouvernement, le Dr Cheick Modibo Diarra, inaugurera la nouvelle unité industrielle N. Sukala ce matin à Béwani, dans la région de Ségou.

Société d’économie mixte au capital social de 22 milliards de CFA, détenu à 40% par l’Etat malien et à 60% par la Sinolight, N. Sukala est une unité industrielle qui va produire annuellement 105 000 tonnes de sucre. Cette forte quantité va permettre à notre pays de réduire considérablement le volume de ses importations de sucre, pour une consommation annuelle estimée à 250 000 tonnes.

N. Sukala a été créée le 23 mai 2009, mais à cause des évènements du 22 mars dernier, sa construction, qui devait prendre une année et demi, a finalement duré 2 ans, pour un investissement global de 80 milliards de FCFA. Filiale de Sinolight, N. Sukala va employer au total 10 000 personnes, dont 1 500 travailleurs permanents. Outre du sucre, l’usine produira par an entre 9 et 10 millions de litres d’alcool.

Il est envisagé aussi de greffer au projet sucrier d’autres petits projets, qui généreront des revenus supplémentaires pour les populations. Il s’agit, entre autres, de la construction de salles de classes, de dispensaires et d’autres infrastructures indispensables au développement.

Pour permettre à l’unité industrielle d’atteindre ses objectifs, le Premier ministre devra s’investir pour que les 20 000 hectares de parcelles offertes par l’Office du Niger pour la culture de la canne soient libérés par les populations qui les occupent. Nous y reviendrons dans notre prochaine livraison.

Yaya Samaké

 
SOURCE:  du   12 nov 2012.