Lancement des opérations du recensement industriel : Contribuer à une meilleure connaissance du secteur, ses contraintes et son apport au PIB

0
Le secrétaire général du ministre du commerce remettant un badge à l'un des enquêteurs
Le secrétaire général du ministre du commerce remettant un badge à l’un des enquêteurs

Organisée par la Direction nationale du l’industrie (DNI), avec un appui financier du Programme d’appui à la croissance économique et la promotion de l’emploi stimulé par le secteur privé du Mali (PACEPEP) ce recensement 2015, vise à contribuer à une meilleur connaissance du secteur industriel.

Opération statistique de dénombrement des entreprises industrielles établies sur le territoire national, le recensement industriel se déroule chaque trois ans. Il contribue, de façon générale, à une meilleure connaissance du secteur industriel. Il s’agit plus spécifiquement d’actualiser la base de données industrielles et le répertoire des indicateurs dans le secteur, analyser l’évolution des indicateurs, identifier les principales difficultés que rencontrent les entreprises industrielles et déterminer la contribution du secteur au PIB du pays. Le secrétaire général du ministère du Commerce et de l’industrie de rappeler que le dernier recensement industriel au Mali avait permis de collecter des informations statistiques sur la période 2006-2009. Aux dires de Sidi Mohamed Ag Ichtrache, ces informations, qui ont été d’une importance capitale pour les utilisateurs, les décideurs, les investisseurs, les partenaires techniques et financiers et les chercheurs, ne sont plus adaptées aux besoins d’où la nécessité d’une actualisation. Cela à cause de l’évolution de l’environnement économique et financier national et international, notamment les différentes révisions de la classification internationale type par industrie (CITI), de la nomenclature des produits des Etats membres d’Afristat (NOPEMA) et de la nomenclature des activités des Etats membres d’Afristat (NAEMA).  L’opération qui concerne tout le territoire national sera menée par une équipe de 53 enquêteurs qui ont été recrutés et formés par la DNI.

S’adressant aux chefs d’entreprises industrielles sur l’importance de cette opération, le secrétaire général du ministère les a invités à apporter l’aide et l’assistance nécessaires aux enquêteurs en mettant à leur disposition les informations recherchées. Aux enquêteurs et aux superviseurs, il leur a demandés de se montrer courtois vis-à-vis des responsables des entreprises, car, la réussite de l’opération repose sur l’engagement, la persévérance et la capacité d’écoute du monde de l’entreprise. La cérémonie a pris fin par la remise symbolique de badges à cinq enquêteurs par les différents officiels présents à la cérémonie.                                                            Youssouf CAMARA

 

PARTAGER