Comité de pilotage du programme cadre intégré : Les plans d’actions des projets d’Appui aux filières agroalimentaires et de l’Unité de transformation des fruits validés

0
Comité de pilotage du programme cadre intégré : Les plans d'actions des projets d'Appui aux filières agroalimentaires et de l'Unité de transformation des fruits validés
Le coordinateur du Cadre intégré Mohamed Sidibé

Cette réunion capitale pour la mise en œuvre des activités de l’exercice 2015 du Cadre intégré avait pour objectif d’examiner et de valider les plans de travail de l’année en cours de deux projets  du Cadre intégré : le plan du projet d’appui aux filières agroalimentaires d’exportation (FIAGRO) et celui du projet d’unité de transformation des fruits de Yanfolila (UTRAFRUY). Au terme des travaux, le Comité a validé lesdits documents et donné ainsi son quitus au Coordinateur national du Cadre intégré, Mohamed Sidibé et son équipe pour la mise en œuvre de ces deux projets qui sont dans leur dernière année d’exécution.

Cette session a été l’occasion pour le président de cette instance, le ministre du Commerce et de l’industrie, Abdel Karim Konaté, de remercier ce pays ami  pour son engagement aux côtés du Mali afin de relever les défis de son développement.

Il a rappelé que depuis le démarrage de la mise en œuvre du programme Cadre intégré au Mali en 2005, des résultats notables ont été atteints. Il s’agit notamment de la prise en compte de la dimension commerce dans le cadre stratégique de lutte contre la pauvreté notamment dans le CSCRP II et III, l’appui au secteur privé, le renforcement des capacités des acteurs des filières agricoles (mangue, karité et gomme arabique, produits agroalimentaires transformés etc).

S’inscrivant dans le cadre des réunions statutaires du Programme, la présente session du comité de pilotage a permis d’examiner et de valider les plans de travail de l’année 2015 des deux projets du Programme Cadre intégré : le projet d’appui aux filières agroalimentaires d’exportation (FIAGRO) et le projet d’unité de transformation des fruits de Yanfolila (UTRAFRUY).

20 milliards de FCFA rapportés en 2014dans  l’exportation de mangues

Conformément au plan d’actions prioritaires du CSCRP 2012-2017 qui vise le renforcement des capacités productives et commerciales dans les filières agricoles (mangue, karité, sésame, gomme arabique) en vue d’augmenter les exportations et les revenus des producteurs, le projet FIAGRO initie des activités concourant à l’accroissement des exportations des produits agroalimentaires, notamment la mangue. Les activités du projet portent aussi bien sur le renforcement des capacités productives que le renforcement des capacités commerciales.

Le projet FIAGRO a été conçu sur la base des  résultats des précédentes phases du projet d’amélioration de la qualité des mangues de 2005 à 2007 et du projet d’appui à la commercialisation des mangues de 2008 à 2011.

Selon le président du comité de pilotage, malgré les contraintes majeures rencontrées, en l’occurrence la baisse de la production durant la campagne 2014 pour des raisons liées  au cycle végétatif des vergers, des  résultats largement satisfaisants ont été obtenus. D’après les chiffres validés par l’atelier national des statistiques de commercialisation de mangues tenu en novembre 2014, le volume des exportations de mangues en 2014 est de 37 572, 771 tonnes contre 25 890, 094 tonnes en 2013, soit un taux d’augmentation de 45, 12%. Ces exportations ont rapporté aux acteurs plus de 20 milliards de FCFA.

Le fait marquant de la campagne commerciale écoulée a été l’augmentation des exportations des mangues transformées, qui se traduit par la création de la valeur ajoutée, source de création de richesses. Le projet d’unité de transformation des fruits de Yanfolila (UTRAFRUY) qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale genre, vise à l’autonomisation des femmes. Son objectif est d’augmenter durablement les revenus des femmes du cercle de Yanfolila par l’accroissement des exportations des produits locaux transformés (fruits et légumes en confiture, gelée, purée, compote…). Depuis le début de ses activités en 2011, l’UTRAFRUY a permis la production de la confiture, le renforcement des capacités des femmes, la production commerciale et la recherche des partenaires  et l’accompagnement en vue de l’obtention de la certification HACCP (respect des principes de gestion de la sécurité sanitaire des aliments).

L’accompagnement à la certification de ISO 22 000 est prévu cette année. Aussi, des projections sont en cours pour la recherche de distributeurs sur les marchés internationaux.

Youssouf CAMARA

PARTAGER