Mission commerciale marocaine au Mali hier : Les représentants de plus de 80 entreprises chérifiennes en “B to B” avec les hommes d’affaires maliens

1
Mission commerciale marocaine au Mali hier : Les représentants de plus de 80 entreprises chérifiennes en "B to B" avec les hommes d'affaires maliens
Une vue de la forte délégation marocaine avec les officiels maliens à l’ouverture

Ils étaient nombreux, les opérateurs économiques maliens à faire le déplacement  pour cette rencontre d’affaires qui s’est voulue pratique. C’est pourquoi, dans son intervention, le président de la CCIM n’a tenu que deux mots à savoir : remercier la partie marocaine et souhaiter que des relations d’affaires soient nouées au terme des B to B.

Auparavant, l’ambassadeur de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Mali a rappelé que les relations d’affaires maroco-maliennes se sont amplifiées depuis les deux visites du Roi  au Mali, dont la dernière, en février 2014, a été sanctionnée par la signature de 17 conventions. Cette mission, qui intervient à un moment où le Roi est en visite dans la sous-région, dira Son Excellence, a été possible grâce au dynamisme des hommes d’affaires de part et d’autre et de l’accompagnement des Oulemah.  Ainsi, il a ajouté que la mission vise à dénicher de nouvelles opportunités d’affaires pour un partenariat gagnat-gagnant. C’est pourquoi, il a invité les Maliens à aller aussi investir au Royaume chérifien pour que le partenariat soit équilibré. Pour cela, il ne doute point de la volonté des hommes d’affaires maliens qui ont prouvé leur dynamisme dans la plupart des pays de la sous-région.

Aussi, le diplomate marocain s’est félicité de la ratification le 19 mai dernier par l’Assemblée nationale du Mali de la convention sur la double imposition des entreprises marocaines investissant au Mali. Il a fondé l’espoir sur la ratification prochaine de la loi sur la promotion et la protection des investissements au Mali.

 

L’agriculture, l’industrie, les BTP, les services, le commerce en vedette

Elles sont plus de 80 entreprises marocaines représentées à cette mission commerciale. Elles interviennent dans divers domaines comme l’Agriculture (représentée par 20 entreprises comme Koutoubia Holding, Cartier Saada, El Alf SA, Dari Couspate, Agrofood, Sapak SA, NONAPAC, Coopérative M’Brouka, Sonabétail, FINETTI, Multigrain).

Le secteur de l’industrie notamment le textile, l’habillement, le cuir, la plasturgie, la médecine  et la pharmacie. Toujours dans le domaine de l’industrie, il y a aussi des sociétés intervenant dans les domaines comme électricité, la mécanique, la métallurgie et le plastique. Au niveau du service, il y a les sociétés en NTIC, bureau d’étude, conseil et formation comme S2M, Gemadec, Atlas Consult.

Les BTP, matériaux de construction et génie civil aussi sont bien représentés avec, entre autres, Polyvalente des travaux techniques, Sky One, Sotradema, centrale marocaine d’équipement, Beton Chantier, Univers Bat, Enecon Maroc, IGASER, FITRAP, Touax Maroc. Pays côtier, le Maroc dispose d’une expertise en matière d’exploitation de la mer. Diverses entreprises intervenant dans ce secteur prennent part au rendez-vous de Bamako. On peut citer CIBEL, Conserverie la Gironde, Dipromer III, Orga Food, Pelagique industrie, Unimer, Tradimer North SARL et UPA.

Le secteur commerce (automobiles, matériels de manutention, produits d’hygiène, électroménager, produits publicitaires) est aussi présent à l’image de Mercure Industrie, BRIOR, Arinco, Lamacom, MK Metals, Poly Moto. Enfin, les sociétés de mobilier de bureau et l’ameublement sont aussi au B to B avec Express international Business, ITQANE, Kioma et SOBIM.

Youssouf CAMARA

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.