Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS) : Satisfecit des bailleurs de fonds au haut commissaire

13 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Jeune ancien ministre mauritanien, qui a occupé d’importants ministères stratégiques, Eau, Santé, Hydraulique, Sécurité alimentaire, Mohamed Salem MERZOUG nommé en 2002 à la tête du Commissariat de l’OMVS, une institution inter étatique ( Sénégal, Mauritanie, Mali, Guinée) créée en 1972, bénéficie d’un appui constant des chefs d’Etat de la sous-région et surtout des bailleurs de fonds internationaux ( AFD, BADEA, BID, Banque mondiale, BAD). Tous ont accepté de financer les projets hydroélectriques de l’ OMVS, grâce à sa gestion fluide et équitable. Sous son magistère, la Guinée, pays membre fondateur de l’institution après une suspension de ses activités  a signé son grand retour au sein de la famille.

Mohamed Merzoug

Dès son arrivée en 2002, héritant d’une situation financière extrêmement difficile, mais surtout marquée par un manque criard d’équipements modernes pour le personnel et un manque de visibilité sur la scène sous -régionale et internationale, Mohamed Salem MERZOUG s’est mis au travail en modernisant l’outil de travail de l’institution et entamé les grands chantiers hydroélectriques. Après les barrages anti-sel de Diama (sur la berge du fleuve Sénégal), le barrage de Manantali, au Mali, il a lancé l’ambitieux projet hydro énergétique de Felou, toujours au Mali, vers Kayes en cours de construction et d’achèvement.

Ce barrage dont les travaux ont été lancés le 29 octobre 2009 est l’un des ouvrages les plus importants de la vie de cette institution en Afrique de l’ouest et devra augmenter la capacité de la productible énergétique dans les pays comme le Mali, la Mauritanie et le Sénégal qui connaissent de récurrents délestages en termes de fourniture correcte en électricité. L’ouvrage de Felou, au Mali, est actuellement exécuté par le géant chinois, Syno hydro, une référence mondiale dans ce domaine avec la réputation de livrer le chantier clé en main. Selon des sources autorisées, contactées par L’indépendant, au sortir du dernier conseil des ministres d’énergie de cette institution, les bailleurs de fonds qui ont libéré plus des centaines et des centaines  de milliards de nos francs depuis l’arrivée du haut commissaire,  se disent satisfaits de la gestion jugée transparente, rigoureuse et concertée avec tous les partenaires. Entre autres chantiers à réaliser à court terme, celui de la navigabilité du fleuve Sénégal et les barrages en Guinée (Koukoutamba, Bouraya, etc,).

Jouissant d’une confiance auprès des chefs d’états de l’espace, lesquels ont réitéré leur engagement de l’accompagner dans sa nouvelle feuille de route, le mauritanien, Salem MERZOUG a été reçu la semaine dernière, à Conakry d’après des sources bien informées par le président guinéen, Alpha Condé, lequel compte s’appuyer sur l’institution pour booster sa vision économique dans le domaine de l’eau, de l’énergie et surtout de l’environnement.

Clarisse L.  Njikam

 

SOURCE:  du   31 jan 2013.    

13 Réactions à Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS) : Satisfecit des bailleurs de fonds au haut commissaire

  1. Kalifa magassouba

    Je suis Guinéen et je vis au Sénégal, je peux dire que Merzoug a tout fait afin que la Guinée revienne dans la famille OMVS en 2006. Cette victoire diplomatique est au compte de Merzoug. Il fait de l’histoire, c’est un intégrateur. Et comme je suis de la région je connais ce que l’OMVS apporte aux populations en termes de santé et de développement du fleuve Sénégal. Si tel n’était pas le cas, les bailleurs de fonds n’allaient plus continuer à financer l’OMVS . Merzoug est un digne fils d’Afrique. Je demande à Maliweb de rétirer purement et simplement la letttre de Diène. Je parle en tant fidèle lecteur de votre site…

    • OUSMANE THIOYE DIENE

      je le premier a poursuivre MERZOUG ET SES COMPAGNONS ET JE LEUR SOUHAITE BONNE CHANCE

    • ousmane thioye diene

      les bailleurs sont entrain enquêter patienter un peu

  2. Moussa Diakité

    Je suis Malien et je ne partage pas le point de vue de mon compatriote. Merzoug ne peut rien faire sans le conseil des ministres et les dirigeants des quatre pays. Donc le Mali ne perd rien avec le hc de l’OMVS. Il s’agit d’une gestion concertée et transparente. Les bailleurs de fonds sont conscients des travaux d’Hercule réalisés par Merzoug et son équipe. L’OMVS a fait des bonds en avant. Et le projet de navigation progresse très bien. Il faut être honnête. L’OMVS n’a jamais autant connu de succès et de visibilité au plan international. Aujourd’hui, les succès de l’organisation sont expérimentées partout dans le monde et Merzoug est le président du réseau mondial des organismes des bassins ( RIOB) Cette confiance au plan international montre qu’il s’agit bien d’un fonctionnaire dont la stature dépasse de loin les quatre pays de l’OMVS.

    • ousmane thioye diene

      je suis sénégalais et MERZOUG par le biais SALOUM CISSE A DONNER CERTAINS MINISTRE LEUR PART ET MERZOUG LUI A DONNER A ATT ET ABDOULAYE WADE IL LUI PARLER DE MOI MAIS JE SUIS TENANCE

  3. Fidiar

    maliweb doit faire attention avant de publier des mensonges sur des personnalités honorables. La lettre de Diène relève véritablement de calomnies car il n’a aucune preuve pour ses accusations. Maliweb doit savoir aussi que ce monsieur est poursuivi par la justice sénégalaise pour avoir diffamé un responsable honorable

    • ousmane thioye diene

      décliner ton identité je te répondrais çà fais plus deux que je poursuis merzoug j attend la levée de son immunité mais la banque mondiale et olaf!bei les auront aussi
      pour votre information le juge va se prononce le 14 février 2013

  4. zoutir

    Merzoug a toujours bien servi le Mali et tous les autres pays de l’OMVS. Il faut révisiter l’histoire de l’OMVS

  5. OUSMANE DIENE

    Je viens par cette présente note vous exposez l’affaire Félou :

    Au courant du mois de mars 2006, je suis entré en relation d’affaire avec la société chinoise SYNOHYDRO représentée par Monsieur SONG DONGHENG Directeur Général Adjoint pour une assistance dans les grands Projets au Sénégal et en Afrique de l’ouest.

    C’est ainsi qu’en fin 2009 nous avons pu gagner le marché du barrage hydroélectrique de Félou en contact avec la SOGEM/OMVS : Saloum CISSE en sa qualité de Président de la Commission d’Attribution du marché du barrage hydroélectrique de Félou qui m’a rencontré plusieurs fois à ce sujet, et même m’a remis des documents. SALOUM CISSE a eu à me révéler le nom de YOUSSEF ABDOUL FETAH comme agent choisi par le Haut Commissaire de l’OMVS, Mohamed MERZOUG, car il craignait d’être écarté des commissions promises par SINOHYDRO. Il m’a supplié d’une rencontre avec les chinois; ce qui fut fait avec Mr Liang.

    Que de mes prestations de services d’assistance à la société SYNOHYDRO par la voix de sieur SONG DONGHENG Directeur Général Adjoint, avait convenu avec moi d’une commission de trois (3%) pour cent du montant du projet qui s’élève à plusieurs milliards de FCFA par gentleman agreement : tacite.

    Que les différents échanges de courriers électroniques entre le sieur SONG, CHEN, leurs agents et moi, attestent au moins de la réalité des relations alléguées.

    Qu’en vérité cette intervention de Monsieur YOUSSEFABDOUL FETAH jusque là courtier pour le compte de la société CWE « CHINA WATER AND ELECTRICITY » n’avait d’autre fin que de m’écarter et de faire récupérer la commission promise par l’attributaire à un « homme » de sieur Mohamed MERZOUG.

    Cet homme de paille, prendra soin de négocier un taux supérieur à 3% englobant la commission prévue auparavant tant et si bien que lorsque je demandai à SINOHYDRO de me verser ce qui était convenu cette dernière me précisa, avoir versé une première cote à Monsieur ABDOUL FETAH.

    Que le Sieur ABDOUL FETAH qui avait donc mandat de me désintéresser, entreprit de commettre Monsieur AMADOU BOCAR SY agent à l’assemblée nationale sénégalaise. Lequel ami intime du grand frère de sieur Mohamed MERZOUG, me remit la modique somme de 1.800.000 FCFA. Amadou Bocar Sy les représentait dans les dépouillements du marché de Felou dont les PV de la BM, étaient signés par lui.

    Je rappelle que ma première rencontre avec SY date d’aout 2007, à la demande de FETHA, alors que ce dernier était en chine pour finaliser le contrat de commissions avec les chinois qui lui ont imposé de me parler.

    Que depuis la réception de cette somme le 08/02/2010, Monsieur SONG, sieur MERZOUG, Monsieur ABDOUL FETAH, Monsieur SALOUM CISSE, AMAMADOU BOCAR SY ne veulent plus s’entretenir avec moi à ce propos.

    J’ai sommé MERZOUZ et porté plainte contre FETAH et AMADOU BOCAR SY qui sont inculpés : Que le sieur MERZOUG refuse même de répondre à la sommation et de déférer à la convocation qui lui sont adressées, profitant de la complicité qu’il avait avec les présidents ABDOULAYE WADE ET AMADOU TOUMANI TOURE.

    Pour étouffer le scandale les chinois : CHEN SHIJUN représentant de la compagnie au MALI m’a versé pour une transaction de 5.000.000 FCFA par les soins de sieur HUSSIEN AYAD qui a le marché du ciment pour que je retire la plainte le 21 Avril 2011 et que lorsqu’ABDOUL FETAH recevra la seconde cote en Mai 2011 il me payera.

    A m’a grande surprise ABDOUL FATAH est venu à Dakar payer MERZOUG, SALOUM CISSE, MOUNTAHA DAILLO chef du Project Félou et c’est qu’à son retour qu’il me verse encore une modique somme de 5.000.000f le 27-06-2011par les soins du même HUSSIEN HAYAD qui a eu aidé ABDOUL FATAH à rester agent de ces fonctionnaires en entretenant MERZOUG : il a eu a lui verse 12 500 000 FCFA pour la femme SENEGALAISE de MERZOUG qui vivait USA et 2.500 .000 FCFA que MERZOUG aurait venu chercher dans ses bureaux.

    HUSSIEN AYAD m’a révèle : qu’AMAMADOU BOCAR SY avait reçu environ 200 000 000 f CFA de Youssef ABDEL FATHA. Les agents d’AYAD sont au courant de cette transaction et les parents d’AMADOU BACAR SY.C’est pourquoi il lui était mandaté de contacter OUSSEYNOU BA le frère jumeau de ASSANE BA pour qu’ils usent de leur influence auprès des présidents WADE et ATT pour que MERZOUG reste à la tête de l’OMVS alors que pour SALOUM CISSE ayant détourné le carburant qui devait alimenter les deux centrales AGGREKO mettant ainsi à zéro le fond hydrologique devait être relevé et poursuivi par le ministre SAMUEL SARR. OUSSEYNOU BA m’a confirmé être a l’origine de ces deux gestes pour sauver MERZOUG ET SALOUM CISSE.

    Que des infractions liées au marché : la prise illégale d’intérêt ; la corruption active et passive ; le trafic d’influence ; la concussion.
    Les infractions connexes : le manquement au devoir de probité c.-à-d.la soustraction et le détournement de deniers publics et corruption de fonctionnaires.
    Les délits économiques il s’agit : l’abus de bien sociaux ; le blanchiment ; l’escroquerie ; l’abus de confiance ; le recel.
    Les infractions financières en relation avec la grande criminalité : extorsion de fonds ; chantage….

    C’est pourquoi je sollicite auprès de votre instance de bien vouloir déclencher l’action publique. Qu’il vous plaise de relever les infractions des chinois et leurs complices qui font la transaction via France, Mauritanie et Sénégal par Youssouf Abdel Fatah passeport Mauritanie ***************.

    Veuillez agréer Monsieur le président, l’expression de ma profonde gratitude.

    OUSMANE THIOYE DIENE
    A Dakar, le 16/08/2012
    00221772137576

  6. Taba

    Je salue Mohamed Salem Merzoug de l’excellence de son travail et de sa bonne gestion.Voici l’exemple d’un bon cadre Africain qui fait honneur non seulement a son pays mais a toute l’Afrique.L’OMVS est un reve devenu realite grace a deux hauts cadres Africains: Aw Mamadou et Merzoug.Elle a ete concue en fait lors de la visite du Secretaire Executif de la CEA en 1969, M. Robert Gardiner.La composante navigation est extrement importante non seulement pour le Mali mais aussi pour la Mauritanie et le Senegal.Cette voie qui constituera un transport lourd par barges doit permettre de faire de la vallee du Fleuve Senegal un veritable couloir de developpement non seulement grace au developpement agricole et de la pisciculture ,mais grace a une veritable industrialisation le long du fleuve jusqu’en Guinee:agro-industrie,complexe siderurgique et production de l’aluminium et de leurs filieres .Il faut rentabiliser les infrastructures et profiter de la presence des chinois,facteur inconnu en 1972.

  7. sambpu

    Depuis 2002, le haut commissariat de l’OMVS (normalement un poste tournant entre maliens et mauritaniens)est aux mains de la Mauritanie, à cause de la carence d’ATT sous l’influence de Me Wade!Et puis curieusement,on ne parle plus du volet « Navigation »(avec à la clé la construction d’un port fluvial à Ambidédi-Kayes par lOMVS)!L’OMVS a été l’arnaque du siècle contre le peuple malien!Même le courant produit à Manantali est acheminé en Mauritanie et au Sénégal (où le barrage de Diama, St Louis a pourtant été construit dans le cadre du « volet irrigation »).Maliens reveillez-vous un peu: ATT a vendu notre pays aux « oulofo » :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:

    • loudmiye

      Vous dites du n’importe quoi, il y a au niveau de l’OMVS la charte des eaux et les quotas repartis entre les pays. Alors que diront les Guinéens qui viennent de réintégrer la grande famille de l’OMVS. Merzoug travaille et les résultats sont palpables. Mais personne n’est au dessus des critiques. C’est parqu’il travaille très bien que les gens sont si méchants à son égard… De plus, il a duré à cause de la confiance des bailleurs et des Etats. Issa Hayatou a duré aussi , Blater a duré aussi, son précedent également…

    • Mouhamed lemine

      Je suis Mauritanien et je dois témoigner pour l’histoire, il y a un bureau qui s’occupe du volet navigation de l’OMVS à Nouakchott. Son patron est d’ailleurs un malien. Et puis on ne change pas une équipe qui gagne et Merzoug et son équipe ont gagné sur tous les fronts qui mènent vers l’intégration sous-régionale, sans oublier les contraintes…