Partenariat Mondial au service du développement : Les éclairages de Secrétariat à l’Harmonisation de l’Aide sur le quatrième forum

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Secrétariat à l’Harmonisation de l’Aide (SHA) a organisé un atelier d’information et de sensibilisation à l’intention des cadres de l’administration publique ,des Collectivités Territoriales ,de la Société Civile et du Secteur privé sur le « partenariat Mondial pour une coopération efficace au service du développement » tenu à Busan en Corée du 29 novembre au 1er décembre 2011 .C’était le jeudi 6 décembre 2012 à l’Hôtel Salam de Bamako.

La cérémonie d’ouverture était présidée par M.Siaka  SANOGO, conseiller technique au Ministère de l’Economie, des Finances et du Budget. Il avait à ses côtés M. Mamadou DEMBELE, président du SHA.

L’objet de cet atelier consistait à informer ,sensibiliser et partager avec les participants, les conclusions et recommandations issues des assises du quatrième Forum de Niveau sur  l’efficacité  de l’Aide tenu à Busan en République de Corée du 29 novembre au 1er décembre 2011.

Le conseiller technique du ministère de l’Economie, des Finances et du Budget a  rendu un vibrant hommage et encouragé les responsables de SHA pour cette initiative.

Selon  le président du SHA  dans le cadre de leur pleine adhésion à la diversité qui sous tend leur partenariat et au rôle catalytique de la coopération pour le développement ,ils partagent des principes communs qui constituent dans le respect des accords et engagements internationaux relatifs aux droits humains, au travail décent, à l’égalité entre femmes et hommes, à la durabilité environnementale et aux personnes handicapées.

Il a rappelé que le fondement de leur coopération au service d’un développement efficace  repose sur quelques principes à savoir :

-L’appropriation des priorités de développement

-L’orientation vers les résultats

-des partenariats pour le développement ouverts à tous.

-La transparence et la recevabilité réciproques.

Ces conclusions et recommandations devront trouver suite à cet atelier, une traduction en actions (nouvelles ou à renforcer) au niveau des pays sur la base de leurs spécificités propres.

Les résultats attendus du présent atelier sont entre autres :

-Une appropriation de l’information sur le « Partenariat Mondial pour une Coopération Efficace au Service du Développement »

-Une compréhension claire des enjeux de ce partenariat mondial sur le développement  au  Mali.

Boubacar Sangaré

SOURCE:  du   11 déc 2012.