Promotion de l’Energie solaire au Mali : La nouvelle Unité de Soteltra inaugurée

4
IBK sur l'accord de réadmission :
Côte à côte le ministre de l'Energie et Samba Bathily

Le ministre de l’Energie et de l’ Eau, Malick Alhousseini a procédé hier 13 janvier 2017 à l’ inauguration de la nouvelle unité d’ assemblage d’équipements solaires de Solektra Solar Academy sise à la zone industrielle de Bamako.

Maliweb.netA l’occasion, la star de la musique RNB américano-sénégalais, Akon, cofondateur de Solektra avec Samba Bathily, PDG de Sokeltra International  et Thomas Samuel, PDG de Sunna Design, étaient tous présents à cette cérémonie d’inauguration présidée par le ministre de l’Energie et de l’Eau  en présence d’autres personnalités. Comme expliqué par Samba  Bathily, PDG et fondateur de  la société, Sokeltra International,  la firme internationale travaille en vue de faciliter aux  populations l’accès  à  l’énergie  tout en prenant en compte la protection de l’environnement. A ses dires  cette nouvelle unité d’assemblage  sera génératrice d’emplois et source de transferts de technologie.  Aussi dressant le bilan de leurs activités, le PDG de Sokeltra International dira, que sa société a déjà procédé à l’installation de 100000 lampadaires dans 16 pays africains et au Mali, Sokeltra est lancée dans l’ installation de 1500 lampadaires dans la région de Mopti .Une initiative saluée par  le  ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini  qui dira : « La mise en service de cette unité cadre parfaitement avec l’ambition de son excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, président de la République. En effet, le programme d’urgences sociales du gouvernement du Mali pour la période 2017-2020 ambitionne de relever le taux d’accès à l’énergie grâce à un vaste programme d’implantation de centrales d’énergie solaire et de centrales hybrides, dans le cadre du partenariat public privé. ».  Selon le ministre Malick Alhousseini, la  société Solektra avec sa production annuelle de 30000 panneaux solaires, cadre bien avec sa politique énergétique instruite par le président de la République. Sans compter que la réalisation de cette unité de production de panneaux solaires va permettre de produire une énergie propre sans dégagement de carbone , de diminuer les importations en hydrocarbures , de sécuriser les villes à travers l’ éclairage public mais également améliorer le taux d’accès à l’ électricité par le développement de nouvelles centrales solaires. La société Solektra International va certainement  contribuer à l’accès à l’énergie pour tous avec une technologie qui préserve l’environnement et impliquer les Etats sur la dividende des prix de l’énergie sur le marché comme souhaité par le PDG Bathily lors de son intervention.

Khadydiatou Sanogo /Maliweb.net

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Si la production de l’energie electrique doit se limiter a l’eclairage des rues ,cette energie solaire est loin de satisfaire les fonctions importantes de l’energie electrique au Mali.J’estime que la promotion de l’energie solaire ne doit pas avoir d’impact sur le programme prioritaire de la production de l’energie hydroelectrique ,la production de l’energie electrique par les centrales a gaz.Quand nous avons propose le developpement du bassin du Fleuve Senegal,trois objectifs majeurs etaient en vue:1)la production hydroelectrique,2)l’irrigation des perimetres ,particulierement au Senegalet 3) la navigation.Avec les deux barrages de Manantali et de Diaman,nous beneficions en plus de la regularisation du cours du Senegal et d’un lac naturel pour la production du poisson.Pour longtemps encore,le Mali bien que bien arrose par des rayons solaires exceptionnels,ne pourra pas utiliser l’energie solaire pour s’industrialiser,pour l’electrification des rails,pour l’exhaure des eaux souterraines pour l’agriculture irriguee au Sahara.Que l’on ne nous casse pas les oreilles avec l’energie solaire.j’ai personnellement procede a la creatioin des centres d’energie solaire dans plusieurs pays francophones, au Senegal avec Cheick Anta Diop,au Niger avec Moumouni,au Burundi,etc dans le cadre des activites de l’ONUDI.Les grandes centrales solaires existent deja.L’Afrique sera la derniere a en posseder,rien que pour une question de bonne maintenance ou encore pour des raisons strategiques.

  2. C’est une très,très bonne nouvelle pour le mali.
    Maintenant,la mojorité maliens pourront accéder à l’éléctricité bon marché sans pollution.

  3. Le Mali doit avoir unepolitique de 50%+50%=100%.50% pour les energies fossilles et 50% pour energies renouvelables.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here