Stratégie nationale de développement de l’économie numérique : Le Premier ministre attend du concret

0

PM-Moussa-MaraLe Premier ministre a inauguré ce jeudi matin au CICB  l’atelier national de validation du projet de document de stratégie nationale de développement de l’économie numérique.

 

L’atelier organisé par le Ministère de l’économie numérique, de l’information et de la communication regroupe représentants d’Institutions, de départements ministériels, des services techniques, d’organisations de la société civile, des personnes ressources ainsi que les experts des partenaires techniques et financiers.  Trois sous-commissions travailleront durant les deux jours  sur les thèmes suivants : infrastructures et contenus numérique ; usages, services et capital humain puis industrie locale du numérique et confiance numérique.

 

Pour le Chef du Gouvernement, cet atelier sur le Mali Numérique 2020 permettra dans sa finalité de doter notre pays d’outils pratiques, de stratégies efficaces et de moyens de financement appropriés pour  dynamiser les investissements à travers le gain de temps et de distance.  Il a félicité le Ministère de l’économie numérique, de l’information et de la communication pour avoir élaboré le document et a exhorté les participants à le finaliser sous le prisme du réalisme et du concret pour le Mali. Il a enfin insisté sur la rigueur dans l’examen du document, la mise en œuvre et le suivi des actions recommandées dans ladite politique.

 

S’adressant à la jeunesse, le Premier ministre a appelé à plus d’initiatives et de production que de consommation afin de favoriser la rentabilité, l’émergence économique et industrielle.  

Selon le quotidien l’Essor dans ce contexte de sortie de crise sécuritaire nécessitant une transformation sociale et économique profonde, les priorités sont d’instaurer et maintenir la sécurité nationale, créer des emplois et réduire le taux de chômage, assurer l’équité sociale, créer de la richesse et développer une croissance économique durable par l’amélioration de la productivité. Dans ce cadre, le numérique apparaît comme un important levier d’inclusion sociale et de bien-être humain via un meilleur accès à l’information, à la connaissance et au savoir et de création d’emplois et de réduction du chômage. Il permet aussi le développement économique de tous les secteurs d’activités y compris le secteur de l’industrie locale du numérique, et une gouvernance transparente. L’économie numérique contribue, en effet, au développement d’une administration plus efficace qui oriente les usagers, et au positionnement technologique de notre pays dans la sous-région.

 

Source :               Ccint Primature 27 11 2014 13:51

     primature.gouv.ml

PARTAGER