Tombouctou / Niafunké : De nouveaux locaux pour la gendarmerie nationale

0
0

Le ministre de la Sécurité Intérieure et de la Protection Civile, le Général Sadio Gassama, a procédé, les 11 et 12 janvier 2012, à l’inauguration de nouveaux locaux de la gendarmerie nationale, successivement à Niafunké et à Tombouctou. Coût total de l’investissement: 101 288 730 FCFA.


A Niafunké, ce sont 6 bureaux, 1 salle de garde, 2 toilettes, 2 chambres de sûreté humanisées, dont une pour les femmes et l’autre pour les hommes, qui ont été construits par l’entreprise Naman Construction, pour un montant de 49 488 730 FCFA. C’est le même type d’infrastructure que l’on retrouve à Tombouctou. Construite, cette fois-ci, par l’entreprise de construction Réseau BTP pour la bagatelle de 51 800 000 FCFA.


Pour le Directeur général de la Gendarmerie nationale, le Général Boubou Kamissoko, «ces joyaux architecturaux offrent un meilleur cadre de vie aux gendarmes des deux localités». Le Général Boubou Kamissoko n’a pas manqué de le souligner, «depuis l’arrivée du ministre Gassama à la tête du département, il n’a ménagé aucun effort pour l’accomplissement de sa mission dans le cadre du renouveau de l’action publique, conformément aux idéaux du Président de la République».


Notons que le ministre de la Sécurité Intérieure a profité de son séjour en sixième région pour rencontrer les opérateurs qui exercent dans le tourisme et l’hôtellerie. Les échanges ont porté sur les normes à respecter en matière de sécurité des personnes et de leurs biens et le renforcement de la sécurité pendant les saisons touristiques. D’ailleurs, à ce dernier sujet, il a été annoncé l’envoi prochain de plusieurs unités spéciales, expertes dans la lutte contre le grand banditisme. Ces unités existent déjà au sein de la Police, de la Gendarmerie et de la Garde Nationale.   
Dans la forte délégation qui accompagnait le ministre Sadio Gassama, on notait la présence du Directeur général de la Police, le Général Mahamadou Diagouraga, du Conseiller Technique Yaya Sangaré et du Chargé de mission Soungalo Togola.
Paul Mben, Envoyé spécial   

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.