Vers la production de gaz et d’électricité : Le ministre Amadou Baba Sy se réjouit des travaux de recherche de Petroma Sa

7 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Dr Amadou Baba Sy et une forte délégation comprenant le directeur général de l’Aurep, Baba Diawara ont visité, le jeudi 14 février,  le site de Petroma Sa dans le village de Bourakébougou, commune rurale de Diédougou Torodo à Kati. Dans sa phase d’exploitation, il devrait produire du gaz et de l’électricité pour 500 000 foyers pendant 15 ans. 

Le président Aliou Boubacar Diallo donnant des explications au ministre des Mines, Dr Amadou Baba Sy sur les résultats des recherches du gaz de Bourakebougou

Le président Aliou Boubacar Diallo donnant des explications au ministre des Mines, Dr Amadou Baba Sy sur les résultats des recherches du gaz de Bourakebougou

Accueilli à Bourakébougou, un village situé à environ 60 km de Bamako par le président directeur général de Petroma Sa, Aliou Boubacar Diallo et Tiéssolo Konaté, maire de la commune rurale de Diédougou Torodo et une population sortie massivement, le ministre des mines a pu se rendre compte d’une part, de la complicité qu’il y avait entre Aliou Boubacar Diallo et les villageois mais aussi de l’intérêt que les autorités locales portent à l’arrivée dans leur localité de ce projet mis en veilleuse par l’Etat malien.

Ce qui amènera le maire à remercier chaleureusement la délégation ministérielle pour l’intérêt accordé désormais à ce projet et particulièrement le président directeur général de Pétroma Sa qui, selon Tiéssolo Konaté, est «un envoyé de Dieu pour sauver son peuple de la misère et de la pauvreté». Il le comparera avec l’un dès plus grands libérateurs du monde, Martin Luther King qui disait « I have a dream » dans un discours marquant le point d’orgue du Mouvement des droits civiques. Aliou Boubacar Diallo, lui, rêve d’offrir de l’électricité et du gaz à toute la population du Mali.

Celui-ci a rappelé qu’il est le président depuis 2006 de Petroma Inc, la première société canadienne spécialisée dans la recherche du pétrole et du gaz au Mali. Suite à l’attribution de deux blocs de forage au nord de Bamako par l’AUREP,  des travaux de recherche et d’exploration ont été entrepris. La découverte de shallow gaz composé de méthane et d’hydrogène avec de fortes potentialités d’hydrocarbures sur le bloc 25, ont permis de concentrer les travaux de recherche sur ce bloc. Après plusieurs campagnes de magnétisme, de résistivité et de sismique réflexion à haute résolution sur la zone du shallow gaz, une campagne de forage a été programmée sur les blocs 25 et 17 par la filiale malienne de Petroma Inc, Petroma Sa. Les essais de production d’électricité avec le gaz découvert ont débuté avec succès.

D’après lui, le bloc 25 une superficie de 37 594 km² et le bloc 17 couvre une superficie de 19 972 km². Ces deux blocs sont situés dans le bassin de Taoudenni qui présente une structure assez simple avec les formations récentes affleurant au centre et le pendage excède rarement 2°. Du point de vue de l’activité pétrolière, le bassin de Taoudenni est considéré comme sous exploré. En effet, quatre forages y ont été réalisés  dont un seul, a été jugé positif.

Pour Aliou Boubacar Diallo, les premières évaluations font état de plus de 1,5 milliard de m3 de réserves de gaz (hydrogène pur 98%) permettant d’approvisionner près de 500 000 foyers au Mali pendant au moins 15 ans. Ceci permet également la production de l’électricité à l’échelle internationale et la production de l’ammoniac qui peut être aussi utile dans le secteur agricole.

Toute chose que le directeur général de l’Autorité pour la promotion de la recherche pétrolière au Mali (Aurep), Baba Diawara a approuvée tout en confirmant les résultats que la société Pétroma Sa a révélés. Impliquée à 100% dans ce projet hors norme, il a indiqué que sa structure mettra tout en œuvre pour soutenir Aliou Boubacar Diallo jusqu’à la phase exploitation.

Pour le ministre Dr Amadou Baba Sy, le courage et l’ambition du président de Petroma Sa dans son projet de produire de l’électricité et du gaz sont  salutaires et le gouvernement du Mali doit le soutenir. En effet, dit-il, ce projet permettra de lancer définitivement l’économie du Mali pour en faire un pays émergent. Pour finir, il a saisi cette opportunité pour lancer un appel aux investisseurs nationaux à emboiter le pas à Aliou Boubacar Diallo.

Moulaye HAIDARA

Envoyé Spécial à Kati

SOURCE:  du   19 fév 2013.    

7 Réactions à Vers la production de gaz et d’électricité : Le ministre Amadou Baba Sy se réjouit des travaux de recherche de Petroma Sa

  1. Maxime

    Une bonne et excellente nouvelle pour le peuple malien, cette découverte de gaz.
    Tous nos encouragements.

    J’ai moi même assisté à la présentation du rapport 51-101 sur les réserves, fait par des experts indépendants.
    Ceci est très rassurant pour les perspectives de production du gaz et de l’électricité d’autant plus que lors de la visite ministérielle, nous avons vu le gaz sortir et nous avons vu l’électricité produite avec ce gaz.
    C’est la preuve que nous sommes dans un bassin qui contient bien du gaz.

    Que Dieu aide le Mali à bien exploiter ces ressources au profit de son peuple.

  2. lionel

    Encore un bluff de Diallo, qui est un vrai manipulateur. A ta place, j optimiserai la production de la mine de Kodierran. Sur une prévision d une production de 200 000 tonnes de minerais pour le mois de janvier 2013, seules 64 000 tonnes ont été réalisées, parce qu il y a eu une pénurie de carburant a cause de demande exceptionnelle de l armée de son pays, selon Mr Diallo. Tout le monde sait qu il n y a aucune pénurie de carburant au Mali.
    C est comme quand il annonçait livrer 48 000 onces d or a l actionnaire de wassoulor, pearl gold avant le 31 décembre 2012, suite a l augmentation de capital de peral gold, Diallo n a livre que 1 800 onces d or le 28 décembre 2012. Depuis, plus rien.
    Que des chimères

    • le baroudeur

      Diffamation gratuite d’un boursicoteur pressé ou aigri. Vos allégations n’ont aucun sens, vos chiffres sont faux. Laissez donc les projets avancés et patientez un peu.
      Pour qui connait monsieur DIALLO, sait l’attachement à son pays et à son peuple. Les projets qu’il porte sont ceux d’une vie. Il les fait avancer contre vents et marées et arrivera au bout.
      Alors de grâce taisez vous et laissez le avancer en paix. Si vous vous estimez gruger vous n’avez qu’à faire appel aux institutions qui après avoir vérifié vos dires ne pourrons que vous débouter.

    • diamacoune

      Bien dit lionel

  3. Ben Mohamed

    Dieu merci !!!!