Direction générale des impôts (DGI) : Plus de 318 milliards de F CFA recouvrés au premier semestre 2015, soit un taux de réalisation de 51% de l’objectif annuel

4
photo de famille des cadres des impôts avec le ministre de l'économie et des finances lors de la journée des inspecteurs des  impôts
photo de famille des cadres des impôts avec le ministre de l’économie et des finances lors de la journée des inspecteurs des impôts
photo de famille des cadres des impôts avec le ministre de l'économie et des finances lors de la journée des inspecteurs des  impôts
photo de famille des cadres des impôts avec le ministre de l’économie et des finances lors de la journée des inspecteurs des impôts

Malgré les multiples mots d’ordre de grève de la section syndicale des impôts, la Direction générale des impôts est sur la bonne lancée pour répondre aux attentes des plus hautes autorités du pays. Celles-ci ont accordé une attention particulière à la mobilisation des recettes intérieures comme instruit par une mission du Fonds monétaire internationale.  C’est ainsi que l’objectif de recettes alloué à la DGI, principal service pourvoyeur de l’Etat en recettes devant la Douane et des Domaines de l’Etat, a vu sa part porter à 630 milliards de FCFA  contre un objectif de recettes de 558 milliards de FCFA en 2014 et  521, 300 milliards de FCFA en 2013.

Les différentes réformes en terme de modernisation dans la gestion quotidienne et de motivation des agents  ont permis à la DGI de faire face à ses objectifs. Pour l’exercice en cours, la confiance et la sérénité sont au rendez-vous pour honorer cette mission combien primordiale pour notre pays qui sort d’une crise profonde et qui, plus que jamais, a besoin de ressources pour faire face aux multiples dépenses engendrées par le protocole d’accord signé avec l’UNTM, l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali, la loi de la programmation militaire etc.

Ainsi, au terme du premier semestre 2015, la DGI a pu réaliser 318, 283 milliards de FCFA sur une prévision sur la période de 315, 710 milliards de FCFA. Par rapport à l’objectif annuel, le reliquat à recouvrer pour le second semestre est de 311, 717 milliards de FCFA. Cependant sur un peu plus de 318 milliards mobilisés durant les six premiers mois de l’année, la Direction des grandes entreprises (DGE) vient en tête avec un montant de 262, 392 milliards de FCFA (102% des prévisions)  alors que son objectif annuel est de 513, 400 milliards de FCFA.

Quant à la Direction des moyennes entreprises (DME), elle a réalisé 18,750 milliards de FCFA ((91% des prévisions pour le premier semestre) sur un objectif annuel  de 41, 249 milliards de CFA. La Direction des impôts du district (DID) a, de son côté, mobilisé 25, 075 milliards de FCFA (soit 96% des prévisions). Cette direction a un objectif annuel de 53, 521 milliards de FCFA à recouvrer. Pour les directions des impôts des régions, le niveau de mobilisation est 12, 066 milliards de FCFA (113% des prévisions sur la période). Leur objectif annuel est de l’ordre de 21, 830 milliards de FCFA.

Faut-il souligner que pour le premier trimestre déjà,  la Direction générale des impôts avait réalisé 146,230 milliards de F CFA sur une prévision de 144,123 milliards ; soit un taux de réalisation de 101,46% avec un dépassement de 2,107 milliards. On peut dire donc que cette bonne tendance entamée en début d’année s’est poursuivie jusqu’à la fin du premier semestre. Au niveau de la DGI, toutes les dispositions sont prises pour que cet élan soit préservé, voire accélérée pour être une fois de plus au rendez-vous de la performance en fin d’année.       

  Youssouf CAMARA

 

 

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Mr Le Ministre tombé bas plus que ça est une honte pour l’Etat vous vous permettez d’acheter la presse, mais vous pensez qu’ils n’ont pas comprit ce que vous voulez dire. Mais malgré cela ils vont écrire et vos horreurs vous rattraperont

  2. Mr Le Ministre tombé bas plus que ça est une honte pour l’Etat vous vous permettez d’acheter la presse, mais vous pensez qu’ils n’ont pas comprit ce que vous voulez dire. Mais malgré cela ils vont écrire et vos horreur vous rattraperont

    • ne vous félicite pas des 1000 milliards des recettes de l’Etat ont été voté par la loi de finance en décembre 2014 vous n’étiez pas ministre en dehors de cela c’est pas vous qui réalisez les milliards mais les agents.

Comments are closed.