Direction Nationale des douanes : Aly Coulibaly : un homme du sérail à la tête des Douanes du Mali

2

IBK ne pouvait mieux choisir !

Lors du Conseil des ministres du 28 décembre 2016, Aly Coulibaly, inspecteur principal des douanes, a été nommé au poste de Directeur Général des Douanes du Mali, en remplacement à Modibo Kane Keita, un autre inspecteur des douanes de classe exceptionnelle 3è échelon. Le promu est un homme d’expérience qui a occupé plusieurs postes à la Direction Générale des Douanes.

En effet, jusqu’à sa nomination, Aly Coulibaly était Directeur général adjoint, chef du bureau du contrôle interne, et inspecteur en chef charger du contrôle de l’ensemble des structures douanières. Si on a peu de données sur le nouveau DG des Douanes, ce qui dénote de la discrétion cultivée chez-lui, toute une force de caractère propre aux hommes sérieux, c’est que c’est homme qui n’aime pas les tapages inutiles, préférant se dédier entièrement à la tâche qui est confiée. Aly Coulibaly, c’est aussi un homme de conviction ayant une large ouverture et une large connaissance des nouvelles missions qui sont désormais siennes à la tête du plus grand service d’assiette du Mali. Lors de la 7ème rencontre régionale des points de contact pour le renforcement des capacités de l’Afrique Occidentale et Centrale qui s’est tenue dans notre pays en octobre dernier, celui qui occupait jusque-là le poste de DGA des Douanes du Mali a pu faire étalage de tout son savoir et sa maitrise des nouveaux défis auxquels les institutions douanières devront faire face. Au cours de cette rencontre, les gabelous étaient appelés à se pencher sur des sujets comme l’actualisation des connaissances sur l’évolution de la stratégie de renforcement des capacités de l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) et le processus de modernisation en cours dans la région,  l’examen à mi-parcours de la mise en œuvre des feuilles de route 2016, l’analyse des tendances nationales et régionales de la mise en œuvre du Plan de Stratégie Régional 2013-2017  en fin de cycle, l’identification des grands défis et orientations de la région pour le prochain plan stratégique régional 2017-2021.

Aly Coulibaly avait à l’occasion fait savoir que « le processus de modernisation des administrations douanières en Afrique de l’Ouest et du Centre repose sur deux plans stratégiques régionaux. Lesquelles donnent une orientation claire aux administrations douanières pour une plus grande efficacité de leurs actions isolées et mutualisées. Cette 7ème rencontre régionale des points de contact pour le renforcement des capacités de l’Afrique Occidentale et Centrale se tient dans un contexte de défi sécuritaire à l’échelle mondiale. En effet, les administrations douanières, du fait de leur position stratégique aux frontières, sont interpellées au premier plan pour riposter  face aux diverses menaces. Il s’agit : entre autres, du terrorisme, du trafic d’armes et de stupéfiants, la contrefaçon, le piratage, la contrebande, le faux monnayage, le trafic de devises et blanchiment de capitaux ». Le nouveau DG est donc en terrain connu, et nous lui souhaitons plein succès dans ses nouvelles fonctions !

 

Mussolini

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here