Douanes maliennes : Qui veut créer la zizanie entre le SNTD et le bureau de Katilé ?

1
Yacouba Katilé, secrétaire général Douanes Mali

Face à la presse le week-end dernier, le Syndicat national des travailleurs de la douane (SNTD) a tiré la sonnette d’alarme pour dénoncer certains agissements d’un groupuscule d’agents de la douane qui veut polluer l’atmosphère entre le SNTD et le syndicat des douanes dirigé par Yacouba Katilé. Cela en dépit du bon rapport entre les deux entités.

Le syndicat national des travailleurs de la douane ne s’est pas du tout trompé en signant un protocole d’accord avec le bureau de Yacouba Katilé pour cheminer ensemble dans les activités syndicales. Car, quatre mois après cette signature, M. Katilé a tenu toutes ses promesses“.

C’est en ces termes que le porte-parole du SNTD le Capitaine Mamoutou Koné dit Wesh a introduit sa conférence de presse. Une conférence destinée, selon lui, à recadrer certains gabelous qui veulent mettre dos à dos les deux syndicats.

Mamoutou Koné dit Wesh, porte parole du SNTD

Pour ce faire, il  a rappelé que dans un passé récent,  les initiateurs de cet acte ont voulu organiser une assemblée générale pour officialiser la création du SNTD. Cependant, sous le conseil des anciens et de leur supérieur hiérarchique et compte tenu du contexte socio-politique et sécuritaire, ils  ont mis en stand by leur projet tout en cheminant avec le bureau de Katilé, à travers un protocole d’accord. “Nous sommes satisfaits de ce protocole d’accord. Car grâce à ce bureau, nous  avons bénéficié de l’ensemble de nos ristournes au moment où ces mêmes individus de la division étaient en train de crier sur tous les toits que la moitié de cette récompense a été détournée par Katilé. Nous lançons un appel de vigilance aux uns et aux autres pour rester unis derrière ce bureau“, a déclaré le conférencier. “Au-delà de l’octroi des ristournes, grâce à  Katilé, tous les douaniers venus des régions du Nord ont été redéployés“, a-t-il ajouté.  Dans tous les cas, pour le porte-parole du SNTD, il urge, de nos jours, pour tous les gabelous de parler d’une même voix et de faire fi aux considérations syndicales en s’attelant à la mobilisation des ressources pour faire face aux défis actuels en cette période de crise impose à notre cher pays.

Kassoum THERA

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.