Recettes douanières 2015 : Le pari gagné des soldats de l’économie

1

L’année 2015 est désormais derrière nous. L’administration des douanes, avec à sa tête, l’Inspecteur général des Douanes, Modibo Kane Kéita, vient de dépasser les objectifs de recettes à lui assignés par le département de tutelle. Ce pari n’était pas gagné d’avance si l’on connait les conditions dans lesquelles l’homme est arrivé à la tête de la Douane et l’état dans lequel se trouvait cette structure, abonnée depuis quelques années à la procédure d’anticipation sur les droits. Les soldats de l’économie ont réalisé 478 milliards FCFA, soit un taux de réalisation de 106%. L’objectif annuel fixé pour l’année 2016 est de 512 milliards FCFA

L’homme à la place qu’il faut ! Cette assertion colle bien à la Direction de la Douane malienne. Modibo Kane Kéita nommé à la tête de la Douane, est bien l’homme de la situation. Le ministre de tutelle, Mamadou Igor Diarra, un jeune banquier expérimenté, soucieux de renflouer méthodiquement  les caisses de l’Etat, ne s’était pas trompé de choix.

Très vite, Modibo Kane Kéita s’est mis au travail et s’est entouré d’agents chevronnés, animés par le même désir de relever le défi. Pouvant compter sur les coudées franches de son ministre et l’engagement de ses collaborateurs, le patron des douanes maliennes, a mis en place un dispositif qui commence à payer. Le pic  mensuel des quarante milliards a été atteint alors que la Douane parvenait difficilement à  réaliser mensuellement trente milliards de francs CFA.  Les recettes douanières n’ont cessé d’évoluer à la hausse à la grande satisfaction du ministre Mamadou Igor Diarra et des Maliens si on connait la place et le rôle que joue la Douane dans l’économie nationale. Quand l’administration de la Douane va mal, ce sont les recettes de l’Etat qui en pâtissent.

Grand taciturne, le calme, le discret, la pondéré Modibo Kane Kéita n’a que le travail bien fait comme langage. Dans le contexte d’insécurité actuel où les recettes de la douane sont aléatoires, les performances actuelles de la douane, relèvent presque du miracle. Seul le travail bien fait, paye. Et l’équipe du général des douanes, Modibo Kane Kéita, est une équipe qui gagne.

Tiémoko Traoré

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.