Renforcement du secteur de la pêche et de l’élevage dans la région de Ségou, le Dr Nango Dembélé à la rencontre des sites de formation

1
Le ministre de l'élevage et de la peche, Nango Dembelé sur le terrain

Le ministre de l’élevage et de la pêche à la tête d’une forte délégation, a  visité  le 16 et 17  décembre 2016 des  centres de formations en élevage et pêche dans la région de  Ségou.

Le Dr Nango Dembélé, ministre de l’élevage et de la pêche accompagné de son chef de cabinet et de  ses conseillers techniques,  s’est rendu le vendredi 16 décembre à Ségou pour visiter certains établissements de formation en élevage et pêche  en vue de s’acquérir des préoccupations du terrain pour y apporter des solutions idoines dans le cadre du renforcement du secteur  dans l’ accomplissement de sa mission assignée par le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita.

Il s’agit notamment  du  Centre agro-pastoral de Ségou(CAPS) qui enseigne l’agriculture, l’élevage et la santé animale à ses élèves ;  l’  école supérieure d’agriculture et d’élevage (Agri’ Sup)   et le  centre de formation pratique aquaculture de Molodo (CFPA-M) situé à 9km de Niono.  L’université agricole privée  Agri’Sup située au quartier Pelengana à Ségou, forme ses étudiants dans le domaine de l’agriculture et l’élevage, elle forme dans les  filières de : l’agronomie, la zootechnie, l’aquaculture, la médecine vétérinaire, la machinerie agricole en plus de l agribusiness.   Quant au centre de formation pratique aquaculture de Molodo, un  établissement publique avec un effectif de 130 élèves admis sur concours, présente un visage désuet, des toilettes défectueuses  avec un manque criard d’outils de formations, d’infirmerie, , un déficit de professeurs, des problèmes couronnés par le retard du payement des bourses des étudiants et de la problématique de leurs insertions dans la fonction publique une fois le diplôme obtenu. Car si à Agri’Sup l’esprit entrepreneurial est cultivé au sein de l’établissement, à Molodo l’avenir est perçu de manière sombre par ses élèves qui étaient dans une position de révolte contre leur administration avant la visite du ministre de l’élevage et de la pêche dans leur centre. Après avoir échangé et relevé les différentes préoccupations, le ministre de l’élevage et de la pêche s’est déclaré satisfait de ces rencontres. En effet, il a eu à noter les difficultés des centres qui sont entre autres les problèmes d’encadrements, le besoin de personnel qualifié, le renforcement des infrastructures notamment au centre de Molodo sans oublier la problématique de la prise en compte des sortants des centres dans la fonction  publique.  Aussi le ministre  Dembelé a promis  d’être leur porte-parole auprès de ses homologues du département de l’emploi  et celui de l’enseignement supérieur. S’agissant des problèmes qui relèvent  de son département, le ministre Nango Dembelé soutient  qu’il  ne ménagerait point d’effort pour y trouver des solutions. Et c’est dans ce cadre que les étudiants de Molodo se sont engagés à observer une année académique sans grève et à plus de rigueur au travail, une fois rassurés par le Dr Nango sur leur devenir.

Soulignons que de ses différents passages, il n’a cessé de promouvoir l’intensification de  la pisciculture, la  production laitière locale,  de l’aquaculture et l’insémination artificielle dans les centres. Comme il l’a souligné son département, a au programme des projets qui viennent renforcer le secteur à ne citer que   l’installation prochaine des jeunes dans des basins à titre privé, un projet qui s’ inscrit  sur la période 2016-2017  sur une répartition de  50 jeunes  à Sélingué et 50 à Bamako qui après être encadrés vont être  appuyer pour  s’installer à leur propre compte.

Khadydiatou SANOGO

PARTAGER

1 commentaire

  1. Vraiment les jeunes de Segou etaient gater .Une terre cultivable a l’office du niger une ecole de formation a la terre .D’aucun laisse tout ca pour aller faire des etudes litteraires.Mes chers la terre ne ment pas profitez au maximun de cette ecole .Avant les etudiants allaient jusqua katibougou pour des formations pareil .Maintenent ca se trouve a segou

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here