Subvention des intrants des sous-secteurs de l’élevage et de la pêche au titre de la Campagne 2016-2017 : Le MEP informe les professionnels sur le « Manuel de procédure »

0

Le secrétaire général du ministère de l’élevage et de la pêche, a rencontré ce mardi 10 janvier 2017  à son département les professionnels dudit secteur dans le cadre de l’approbation du ‘Manuelle de procédure’ sur les subventions des intrants au titre de la campagne 2016-2017.  

Le secrétaire général du ministère de l’élevage et de la pêche, Youssouf Sanogo, accompagné du service technique de MEP a échangé avec les professionnels du sous-secteurs notamment : l’ APCAM, le collectif des organisations nationales de la filière poisson, la FENALAIT , la FIFAM, la FEBEVIM, la faîtière de la pisciculture sur le  Manuelle de procédure relatif aux  subventions des intrants de l’élevage et de la pêche. Dans ses propos introductifs, Youssouf Sanogo a planté le décor de la rencontre qui consistait à informer les professionnels du secteur sur les subventions des intrants des sous-secteurs de l’ élevage et de la pêche au titre de la campagne 2016-2017  conformément au contenu du manuel de procédure, le guide régissant les subventions en vue de booster le sous-secteur. Suivant les explications de Youssouf Sanogo, l’Etat subventionne le sous-secteur de l’élevage et de la pêche à hauteur de 30% ; il s’agit d’une subvention sur le produit et  le transport.  Et ces subventions sont spécifiés dans la note du ministère de l’économie et des finances (décision N° 2016  -N°0259/ MEF-SGDU)  fixant les prix repères et de cession des intrants d’élevage et de la pêche bénéficiant de la subvention de l’Etat au titre de la campagne agricole 2016-2017.   La décision détermine les types  d’intrants subventionnés sur l’ensemble du pays.  Aussi le secrétaire général du ministère de l’élevage et de la pêche après s’être entretenu avec les professionnels du sous-secteur de manière participative,  a recueilli les différentes préoccupations de ces derniers et les assurer  que  son département ne ménagerait point d’efforts pour les satisfaire par ricochet booster le sous-secteur de l’élevage et de la pêche conformément à la mission assignée à son ministre par le programme gouvernemental du chef de l’ Etat. Et c’est sur des notes de remerciements  et de satisfactions que les professionnels du sous –secteur de l’élevage et de la pêche ont renouvelé leur confiance à leur département de tutelle.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

 

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here