Visite du ministre de l’élevage et de la pêche sur les marchés à bétail : Le constat est satisfaisant dans la capitale

2
Visite du ministre de l’élevage et de la pêche sur les marchés à bétail
Le ministre Nango Dembélé en visite sur le site de l'hypprodome

Le ministre de l’élevage et de la pêche, Dr. Nango Dembélé a effectué une visite de terrain sur différents marchés de bétail pour se rendre compte de l’effectivité du démarrage de l’opération de vente promotionnelle de mouton et aussi de l’état d’approvisionnement de certains parcs à bétail de la capitale. C’était lundi 5 septembre dernier en compagnie d’une forte délégation.

Cette visite vise à permettre aux fidèles musulmans de s’approvisionner en moutons de qualité à un prix abordable, le ministère de l’élevage et de la pêche, en partenariat avec les coopératives d’éleveurs, organise une vente promotionnelle de moutons du 3 au 12 septembre à Bamako et dans les autres capitales régionales sauf à Kidal, Taoudéni et Ménaka pour des raisons sécuritaires

Dans le cadre de cette visite, le ministre Nango Dembélé et sa délégation se sont rendu sur le terrain municipal de l’hippodrome en commune II du district de Bamako. Un arrivage de 1 157 têtes de moutons est déjà sur le site de l’hippodrome. Selon un vendeur de ce site, la vente est lente mais il ne désespère pas car certaines personnes, dira-t-il, attendent la dernière minute pour faire les achats. Pour ce vendeur c’est le prix d’aliments bétails  qui occasionne la cherté du prix des animaux. Trois catégories de moutons marqués au vert, jaune, et rouge ont été présentées au ministre. Les prix promotionnels de ces bêtes varient entre 40 000 et 120 000 FCFA.

Par ailleurs, le ministre Nango et sa délégation se sont rendus sur le parc à bétail de la commune I à Djélibougou en face du cimetière de Sotuba. La société coopérative des éleveurs de la commune I a accueilli le ministre avec joie. Dans ce parc à bétail, les prix varient entre  35 000 FCFA et 275 000 FCFA. Les éleveurs ont promis au ministre maintenir ces prix jusqu’à la fin de l’opération.

Pour le président de la coopérative des éleveurs de la commune I, Bagnamé Coulibaly, cette visite du ministre montre combien il est engagé pour le développement de ce secteur. M. Coulibaly affirmera qu’ils mettront tous en œuvre pour la réussite de cette mission. Cependant, le président de la coopérative a souligné quelques problèmes auxquels sont confrontés les éleveurs. Il s’agit notamment, le problème d’aliments bétails, les voies de passage de leur bétail de Koulikoro à Bamako, du financement de leurs activités par les banques de la place.

Pour le ministre Nango, toutes ces préoccupations sont déjà prises en compte par son département dans l’élaboration des ses projets et programmes.

Il faut rappeler que les sites de vente promotionnelle de moutons de Sogoniko en commune VI compte a ce jour 1 441 bêtes contre 1370 pour le terrain Chaba en commune IV et 530 pour le terrain municipale de la commune V du district de Bamako.

M KONATE/Maliweb.net

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Le ministre en aval doit prendre des mesures d’accompagnements qui porteront leurs fruits .Connaître les problèmes ,apporter des remèdes le résultat est forcément satisfaisant.Le médecin après la mort ne servirait pas à grand chose.

  2. “Visite du ministre de l’élevage et de la pêche sur les marchés à bétail : Le constat est satisfaisant dans la capitale”

    Pouvez vous nous citer une visite ministérielle d’où il ressort que le constat n’est pas satisfaisant ???

    Le constat est toujours satisfaisant lors qu’un officiel malien effectue une visite…..ne serait-ce que pour ses frais de missions ou de promenades, je n’en sais rien.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here