Appel d’offres « douteux » à EDM S.A…: Un marché de 14 milliards attribué

3
53

L’appel d’offres « AAO n°002/DCGP/2011) d’EDM S.A du 20 mai, l’EDM S.A a sollicité le concours des opérateurs économiques nationaux pour les besoins en groupes électrogènes afin de renforcer et sécuriser la capacité de production des centrales isolées (c’est-à-dire celles de l’intérieur du Mali), a-t-il tourné au fiasco ? Plus d’une dizaine de sociétés et entreprises de la place avaient soumissionné  ( ZED S.A, SOMADINE SARL, ETS SIMAGA, Niaré Froid, Manutention Africaine, SDMO, MATFORCE…). Depuis le 18 août dernier, à ce jour, le nom des sociétés adjudicatrices ne sont  pas connus de façon officielle. Chose bizarre beaucoup de ces sociétés (soit plus d’une dizaine), ont été disqualifiées sans qu’EDSM S.A ne  les convainc sur les raisons techniques.

Tout a commencé avec l’achat du dossier d’appel d’offres à 150 000FCFA  auprès d’EDMA S.A par des sociétés et entreprises de la place. L’appel d’offres a été lancé  tenez-vous bien, le 20 mai dernier et l’ouverture des plis devait avoir eu lieu le 18 août. Ce qui n’a pas été respecté.

Selon nos sources, les dossiers ont été déposé et une fameuse Commission a été crée à cet effet. Elle a élue des jours durant domicile à Sélingué afin de statuer sur les différents dossiers. Il s’agissait pour elle d’examiner les dossiers d’appel d’offres au peigne fin. Cela a –t-il été fait dans les règles de l’art ? C’est là que la polémique se déclenche.

Aucun dossier n’a été ouvert en présence des soumissionnaires…

Ce qui est important explique un soumissionnaire : « aucun dossier (qu’il s’agisse de l’offre Technique et Financière) n’a été ouvert en présence des soumissionnaires ». A EDM S.A, un chef chargé des engins a rétorqué le contraire en affirmant que : « les plis des offres techniques ont été ouvert en présence de tout le monde et que les soumissionnaires disqualifiés pour les offres financières, ont été avisé par voie d’Huissier ».

Pourtant le cahier des charges indique que l’ouverture des plis se fera en deux étapes : – première, ouverture des offres techniques en présence des représentants des soumissionnaires. Transparence oblige. Ici la caution bancaire, évaluation technique, TVA, Quitus fiscal, carte d’identification fiscale, OMH devaient être analysée et confirmée ou infirmée conforme aux clauses du cahier de charges. A cette étape précise, tout soumissionnaire qui ne respecte pas les conditions est disqualifié. Mais comble de scandale, nos sources indiquent qu’aucun soumissionnaire n’a participé à cette première étape. Là, le doute s’est depuis lors installé entre EDM SA et ces soumissionnaires.

Quatre mois d’attente

Pire, c’est quatre mois d’attente après que les soumissionnaires dans leur majorité, ont été avisées par voie d’Huissier de leur disqualification sans autre explication. En clair le procès-verbal de l’Huissier en date 09 décembre 2011 précise aux sociétés disqualifiées ceci : « ce retour de dossier fait suite à la non-conformité de votre offre aux spécifications du dossier d’appel d’offre n°002/DCGP/2011 pour le renforcement et la sécurisation de la production des centrales isolées de l’EDM S.A».

EDM S.A se contredit

Ce qui est déroutant c’est la lettre d’EDM S.A  qui la contredit et adressée aux sociétés disqualifiées sous le n°011-1364/DJ/KAS du 13 décembre 2011  précise en ces termes : « Nous vous rappelons que dans le cadre de l’appel d’offre visé en affaire, votre entreprise avait soumissionné pour le renforcement et la sécurisation de la capacité des centrales isolées de l’EDMS.A. Après analyse combinée des deux propositions (techniques et financières), nous sommes au regret de vous informer que votre offre n’a pas été retenue ». Alors que le cahier de charges précise que les offres (techniques et financières) seront examinées en présence des représentants des soumissionnaires. No comment !

N’en parlons pas des offres financières qui ont suivi la même démarche de la fameuse Commission de dépouillement des dossiers. En violation des clauses du cahier de charges, la Commission de dépouillement a délibérément examiné les offres techniques et financières des sociétés soumissionnaires sans leur présence et les a informé par voie d’Huissier. Allez savoir pour quoi ce comportement ? « Et cette méthode perdure à EDM S.A depuis des lustres. Je ne suis pas spécialiste », nous confie un cadre de la société.

Un préjudice financier énorme

Il faut dire que les sociétés soumissionnaires devaient bloquer dans nos banques, la somme de 10 millions de FCFA comme caution bancaire valable jusqu’au 18 novembre 2011. Et tenez-vous bien, c’est le 09 décembre par voie d’Huissier, qu’elles seront tenues informées de leur fin de course pour remporter le Jackpot de 14 milliards du marché d’appel d’offres. Un préjudice financier énorme.

De l’avis général des sociétés soumissionnaires à majorité maliennes qui ont été éliminées  entre autres : Qualité services, SOMADINES, ZED S.A, Niaré Froid SARL, Manutention Africaine, IMMM, SDMO, Ets Simaga, MATFORCE Mali, KAMA S.A, se plaignent de la manière dont l’appel d’offre d’EDM S.A a été opéré. Et pour cause !

Nos sociétés  ne comprennent pas qu’EDM S.A attendent quatre (04) mois en violation flagrante des clauses du cahier de charge (90 jours), pour informer la majorité des sociétés soumissionnaires de leur disqualification. Et c’est le 09 décembre dernier que la nouvelle tombe comme un couperet et fait l’effet d‘une bombe. Et la colère gagne les rangs. Donc ce milieu.

Pour les spécialistes d’EDM S.A, le retour des offres techniques des sociétés disqualifiées après le dépouillement des offres techniques ne présence des soumissionnaires, s’expliquent du fait que : « les assurances sur les détails des 18 semaines proposées comme délai de fourniture et installation ; fournir les procès-verbal de réception des travaux similaires ; fournir l’autorisation de ANGLO BELGIAN CORPORATION nv, fabricant des groupes ABC 6DZC-1000-1666 proposés ; liste des pièces de rechange qui composent les kits de 6000, 12 000 et 24 000 heures ; les spécifications du comptage de combustible type débitmètre massique ; les plans et schémas électriques ; filtre à bain d’huile ; les  spécifications de la Jauge Carter et la description du programme de formation des Agents d’EDM S.A ». « Une manière d’éliminer nos sociétés », remarque un soumissionnaire qui a requit l’anonymat. Pour certains, ces informations complémentaires d’EDM S.A ne visent qu’à les écarter de la course car au départ il leur avait été demandé de fournir des groupes électrogènes. Pourquoi attendre quatre mois pour les aviser ? », s’interroge-t-on dans les milieux des soumissionnaires.

Pour ce cadre d’EDM SA spécialiste des groupes : «  la plupart des sociétés qui ont été éliminé ne disposaient ni d’espace financière suffisante pour faire face à ce marché et aussi, n’étaient pas expérimentés à faire ce genre de travail ».

«Faux, il s’agit d’une machination pour nous écarter de la course. Une violation du cahier des charges qui fixait la validité des offres à 90 jours à compter de la date de dépôt. Et EDM A attendu quatre mois pour nous signifier notre disqualification», accuse le représentant d’une société disqualifiée.

Et dire que beaucoup de ces sociétés se sont endettées au près de nos banques à hauteur de centaines de millions de FCFA, pour ce marché. Où sont l’encouragement et la protection de nos sociétés et entreprises ?

A EDM S.A, on se défend mordicus du fait que l’octroi de ce genre de marché est soumis à de rigoureuses conditions car ils ‘agit de machines de hautes technologie qui requiert une grande expérience et une assise financière très importante. Il reste à savoir jusqu’où iront les sociétés et entreprises qui se sentent aujourd’hui, flouées par EDM S.A ?

Au moment où nous bouclons cette édition, EDM S.A vient de lancer un autre appel d’offres pour l’attribution de centrales pour Bamako. « Ce énième appel suivra-t-il le même sort que le dernier ? Assisterions-nous à la même stratégie ? », s’interroge bien d’opérateurs du secteur.

La balle est dans le camp d’EDM S.A.

Hamady

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
waritiki<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 604</span>
Membre
waritiki 604
4 années 7 mois plus tôt

pauvre mali à quand la mentalité des maliens vont changes tous le monde pensent a son compte en banque ses depuis le mandat de alpha que toute les magouilles ont commencé les fonctionnaires sont devenu milliardaires suivit de att et depuis sa continue ses au peuple de se lever

OsloNJ<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 141</span>
Membre
OsloNJ 141
4 années 7 mois plus tôt

C est cette mentalite de predateurs que laissera ATT aux generations futures, meme en pleine crise quand des pauvres sont en train de mourir pour le pays ces chiens ne peuvent s empecher de continuer leur pillage. 👿

mariamde<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 51</span>
Membre
mariamde 51
4 années 7 mois plus tôt

Sur les 14 milliards il y a 500 millions pour les commissions.

wpDiscuz