Les audaces du nouveau DG de l’EDM : Après la coupure d’électricité à l’Assemblée Nationale, à l’ORTM, et dans certains ministères, Dramane Coulibaly forge l’estime et le respect

3

Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. Le jeune Directeur Général de l’Energie du Mali, M. Dramane Coulibaly  vient de le prouver avec une rare audace. Jamais dans l’histoire de l’EDM, un DG n’aura débranché le fil d’une institution de la République. Nommé à la tête d’une structure à l’agonie, n’arrivant plus à répondre à la forte demande des consommateurs, M. Coulibaly vient de poser un acte audacieux  au moment où la plupart des jeunes cadres tremblotent, mentent et se prostituent pour se maintenir à leur poste. Le DG de l’EDM vient  d’interrompre la fourniture en électricité de la 2ième Institution de la République et de l’Instrument de propagande du régime qu’est devenu l’ORTM. Il a  prouvé que tous les jeunes ne sont pas comme ceux qui sont prêts à vendre leur âme au diable pour faire plaisir aux princes du jour, juste pour préserver leurs places au sein de l’administration. Relèvera-t-il l’immense défi des délestages et coupures intempestifs ? Résistera-t-il aux pressions des gros bonnets de la République ? Fera-t-il comme Oumar Tatam Ly en démissionnant s’il arrivait que les barons du RPM  lui fassent monter le thermomètre? Où sont les associations de lutte contre la corruption pour soutenir l’audacieux DG de l’EDM ?

C’est au moment où la côte de popularité de la jeunesse malienne est en chute libre, en qui on ne se prive plus de coller tous les qualificatifs négatifs comme l’immoralité, l’incompétence, l’attirance vers l’appât du gain facile, qu’un jeune cadre nouvellement nommé à la tête de l’EDM, lui fait honneur par un acte inédit d’une grande  bravoure. M. Dramane Coulibaly pour avoir eu le courage de déposer le compteur EDM de l’Assemblée Nationale, de l’ORTM et de certains ministères, vient d’inscrire son nom sur la très restreinte liste des jeunes cadres qui font honneur à la République. M. Dramane Coulibaly vient de montrer que la jeunesse malienne ne se limite pas seulement qu’à ceux qui n’ont connu que les perturbations à l’école, plus obnubilés par les délices du pouvoir pour lesquels ils sont prêts même à mentir. C’est une fierté aujourd’hui de constater qu’il y a des jeunes cadres dignes, travailleurs, désintéressés et compétents. M. Coulibaly en est un, comme  en témoigne d’ailleurs son cursus scolaire, du Lycée Technique de Bamako au cours préparatoire de Mahamedia  de Rabat  au Maroc où il passa avec brio au concours d’entrée à la Centrale électrique de Paris. Si un choix a répondu au slogan d’antan d’IBK,  c’est bien celui-là. Le Président de la République a-t-il si vite oublié quand il prônait, en tant que Premier d’Alpha Oumar Konaré, la culture de l’Excellence ? Et sa promesse de ne convier au banquet de la République que ceux qui le mériteraient ? Son choix de certains jeunes à des postes de responsabilités qui ne sont ni excellents, ni compétents, encore moins moralement aptes à gérer, est aux antipodes de son slogan de « la Culture de l’Excellence » d’il ya 17 ans.  Finira-t-il aussi par nommer un jeune compétent comme Dramane Coulibaly à la Direction  Générale de l’AMRTP pour faire autant sinon plus ? Après Oumar Tatam Ly, Boubou Cissé, Arouna Modibo Touré du PMU Mali, Dramane Coulibaly semble désormais être au portillon du cercle très fermé des jeunes qui forgent l’estime et le respect de la Nation.

En définitive, le DG de l’EDM doit persévérer dans la voie de la lutte contre les mauvais payeurs. Après l’Assemblée Nationale, l’ORTM et certains ministères, il est vivement attendu à la Présidence de la République, à la Primature, à la Cour Suprême, à la Cour Constitutionnelle, à la Haute Cour de Justice, au Haut Conseil des Collectivités et au Conseil Economique Social et Culturel. Le Citoyen ne respectera l’autorité de l’Etat que quand ceux qui sont chargés de l’appliquer se mettent eux-mêmes en règle. 

   Youssouf Sissoko

youssouf@journalinfosept.com

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. … ” Le Citoyen ne respectera l’autorité de l’Etat que quand ceux qui sont chargés de l’appliquer se mettent eux-mêmes en règle… ” … /// …
    :
    En effet comme l’on dit : charité bien ordonnée commence par soi même… Ou commencer par balayer devant sa porte avant de taxer les Autres de quoi que ce soit… ? Ce Jeune Cadre fera des émules… !
    Pour lutter contre la corruption, il faut commencer par donner des exemples, celui-ci en est Un… !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here