Coupures d’électricité : L’absence de maintenance des machines à la base

1
La centrale électrique
La centrale électrique

Le directeur général de l’énergie du Mali, Doro Berthé a animé une conférence de presse, le mercredi 9 avril dans la salle de conférence de la société. L’objectif était d’informer l’opinion sur les causes des coupures d’électricité que la ville de Bamako a connues au début du mois. Ces délestages ont été occasionnés par l’arrêt d’un moteur à Manatali, deux à Sélingué et la centrale à combustible de Darsalam. Pour réguler cette situation, EDM-SA a procédé à la location et à l’effectivité de l’interconnexion avec la Côte d’Ivoire.

 

Depuis le début du mois d’avril, la ville de Bamako connait des coupures d’électricité récurrentes. Cette situation a provoqué des indignations chez les clients de la société énergie du Mali (EDM-SA). En vue de partager avec l’opinion les causes de cette situation le directeur général de l’EDM-SA, Doro Berthé a rencontré la presse. Selon le responsable de la société, cette situation résulte du déficit de la production inférieure par rapport à la demande, à l’arrêt des moteurs à Manantali, à Sélingué et à la surcharge sur le réseau de distribution par la saturation des transformateurs.

 

 

Pour Doro Berthé, en cette période de forte chaleur, la demande devient très forte. Ce qui entraine une saturation suivie de perturbations. Le premier responsable de la société a déclaré que l’arrêt des moteurs à Manantali et à Sélingué s’explique par l’absence de maintenance qui doit être faite tous les dix ans. Cela, dit-il, est dû au coût élevé que l’entretien occasionne et à la situation sociopolitique que le pays a traversée. La perte d’un groupe à Manantali, de deux autres à Sélingué et l’arrêt de la centrale à combustible de Darsalam ont réduit considérablement les capacités de l’énergie du Mali.

 

 

Pour minimiser l’impact de cette situation, le DG de l’EDM a affirmé que des actions d’amélioration sont en cours pour réduire les coupures. Ces actions sont la mise en service de la centrale de location de 18 Mégawatt à Darsalam, de la signature d’avenant pour la fourniture de la puissance additionnelle de 15 MW avec la Côte d’Ivoire, le retour en exploitation du 4ème groupe de la centrale BID et la remise en service du groupe n°2 de la centrale SOPAM. L’effectivité de ces actions, à le croire, va amoindrir les coupures intempestives.

 

 

Les questions qui ont été posées au conférencier ont porté notamment sur la trésorerie, la visite récente des responsables du FMI, le coût de la location des moteurs… Dans sa réponse, il a donné des éclaircissements qui ont permis aux journalistes de comprendre les raisons de cette situation.

 

 

S’agissant du coût de la location, Doro Berthé a affirmé qu’il est difficile de donner un montant exact. Par contre, déclare-t-il, l’EDM a déposé une caution de 3,5 milliards de FCFA pour faire venir la multinationale Aggreko. Cette rencontre a été l’occasion de donner un programme des délestages qui s’étend du 8 au 13 avril prochain.

 

Auparavant, le directeur général avait fait visiter le site de la centrale de Darsalam qui doit accueillir les équipements d’Aggreko..

 

Moussa SIDIBE

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Mr. Berthe je ne demande si vous, vous emplyes et toute l’EDM-sa travaillent sur le terrain, qui est plus que essentiel, au de vous asseoir dans les bureaux en signant des papiers et faire des sortie inutiles soit disanr d’informations.
    Comment ce fait il que vous avez touttes ces pannes? Vous faites pas faire des entretiens et des maintenances constances par vos techniciens ou quoi? Inspectez vous, vous meme en temps DG et le reste votre click ces centrales pour vous assurez du bon fonctionnement de nos centrales avant leurs degradations et mal fonctionnement ne s’empirent?
    Le probleme est votre competence et le laissez aller dans votre structure. L’edem n’a pas ete privatise pour Nous Nous retrouvons dans les m-e-r-d-e-s que celles laissees par les regimes passes. Un chef n’est pas seulement une personne de bureau en signant des papraces et faire des reunions, mais aussi a portez des tenues pour aller sur le terrain, faire des contacts et de prendre des actions en consequences.
    Vous ferez mieux de ceder votre pour une personne plus competente ou le gouvernement doit vous faire degager.

Comments are closed.