Energie : Bientôt une centrale solaire de 50mw à kita

3
Energie : Bientôt une centrale solaire de 50mw à kita
Malick Alhousseini , ministre de l'Energie et de l'eau

D’un coût total de 50,2 milliards de F cfa, le projet constitue un nouveau coup d’accélérateur au programme d’Urgences Sociales

Bonne nouvelle pour les habitants de Kita. Le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini, a procédé, samedi dernier à Paris, à la signature de l’accord de financement pour réalisation d’une centrale solaire à Kita.

Ont cosigné les documents : du coté partenaires techniques et financiers : le directeur Afrique d’Akuo Energy -société promotrice du projet-, Pierre-Antoine Berthold Pierre,  le représentant de Emerging Africa Infrastructure, Fund Roland Janssens, le vice-président de la BOAD, notre compatriote, Bassari Touré, et côté malien le directeur général de la société EDM-SA, Dramane Coulibaly.

Energie : Bientôt une centrale solaire de 50mw à kitaD’un coût total de 50,2 milliards de F cfa, la centrale solaire de Kita qui sera réalisé dans exactement 12 mois aura une capacité de production de 50 Mw  et constitue un nouveau coup d’accélérateur au programme d’Urgences Sociales d’accès à l’énergie pour la période 2017-2020 du président de la République.

Fruit d’un partenariat public privé, elle sera la plus grande centrale d’énergie solaire en Afrique de l’Ouest. L’accord qui a été signé ce 22 juillet 2017 à 00h20 au 140 avenue des champs Elysées à Paris est le couronnement de plusieurs heures de négociations qui ont duré 48 heures sur, entre autres, les mécanismes de cession du kilowatt à EDM-SA par la société Akuo Energy.

Après d’âpres négociations avec parfois des échanges musclés et même une incertitude durant les dernières heures, les parties ont finalement trouvé une solution consensuelle et c’est avec un grand soulagement que la signature est intervenue le samedi peu après minuit, heure locale. Toutes les parties s’estimant satisfaites.

Energie : Bientôt une centrale solaire de 50mw à kitaLa centrale Akuo Kita Solar sera financée par un pool de créanciers privés dont la BOAD est le chef de file pour les devises en FCFA. Une banque malienne, en l’occurrence la Banque nationale de développement agricole du Mali (BNDA) participe au financement, un engagement important que le vice-président de la BOAD, Bassari Touré a vivement saluée.

Situé dans la Commune de Kita, Région de Kayes, à 180 km à l’Ouest de Bamako et à 300km de Kayes en bordure de la ligne électrique HTA 225kV reliant le barrage, hydroélectrique de Manantali à Bamako, la centrale Akuo Kita solar sera connectée au réseau de l’OMVS.

Elle s’étend sur 108 hectares de terrain à proximité du poste de Kita mis à disposition par le gouvernement malien, et sera équipée de 186.000 modules photovoltaïques polycristallins.  L’infrastructure sera raccordée par un poste transformateur 30/225kV de 60MW en coupure d’artère.

Le groupe Akuo Energy  construira la centrale solaire et se chargera de son exploitation. Grâce à ce partenariat public privé, la société EDM-SA rachètera pendant 28 ans l’intégralité de l’électricité verte produite à moindre coût par Akuo Energy au profit de nos populations.

Cette énergie propre permettra d’éviter l’émission de CO2 dans la nature.

La réalisation de la centrale solaire de Kita est une concrétisation de la promesse du président de la République qui fonde beaucoup d’espoirs sur le potentiel industriel de la région de Kayes pour booster l’économie malienne et amorcer le développement industriel du pays. Un partenariat public privé qui augure la confiance retrouvée des investisseurs étrangers. Dans quelques mois le chef de l’Etat procédera au lancement officiel des travaux de construction de ladite centrale.

Le ministre Malick Alhousseini a exprimé l’importance que le gouvernement accorde à la concrétisation de cette infrastructure qui permettra de renforcer la capacité de production de notre pays et contribue au développement durable.

Notons que la communauté de Kita en France a fait le déplacement pour manifester leur adhésion au projet et exprimer leur soutien aux actions du président de la République

CC/MEE

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. L’Etat malien a vraiment pris du retard à mettre en valeur son important potentiel en énergie solaire! Mieux vaut tard que jamais! Le régime d’IBK a fait le bon chois dans le cadre de son programme d’urgence social d’accès à l’énergie pour la période 2017-2020 car la construction de cette centrale solaire photovoltaique qui sera branché sur le réseau interconnecté de l’EDM-sa évitera nos problèmes de déficit d’électricité et réduira l’exploitation des centrales thermiques à FUEL qui son plus coûteuses et destructrice de l’environnement.
    Le mieux serait que l’Etat cherche le financement à son propre compte car 28 ans d’exploitation par AKUO SOLAR ne nous arrange comme on le pense!

  2. BIEN JOUE IBK

    CONTINUE SUR CETTE VOIE

    IL FAUT ABANDONNER LES CENTRALES AU FUEL LOURD ET DIESEL QUI ENRICHISSENT LES PAYS PETROLIERS DEJA RICHES ALORS QUE NOUS SOMMES RICHE EN SOLEIL

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here