Inauguration du système d’adduction d’eau potable de Sénou : Le nouveau château produira 2 millions de litres par jour pour 40 000 personnes” dixit le ministre Frankaly

1
La coupure du ruban symbolique par le ministre Mamadou Frankaly Keïta et l'ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg au Mali, Mme Dartine Shommer
La coupure du ruban symbolique par le ministre Mamadou Frankaly Keïta et l’ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg au Mali, Mme Dartine Shommer

Cette nouvelle infrastructure moderne réalisée à un coût total de 1.200.000.000   de F CFA entièrement financé par le Grand-Duché produira deux millions de litres par jour pour couvrir les besoins en eau potable de 40. 000 personnes.

L’inauguration de ce nouveau système d’adduction d’eau potable s’est déroulée dans un climat de ferveur. Les populations de Sénou et environ se sont mobilisées massivement pour réserver un accueil chaleureux au ministre Keïta et à sa délégation.

Le représentant du chef du quartier a, dans son mot de bienvenue, exprimé toute sa gratitude avec l’obtention de cette nouvelle adduction d’eau. Selon  lui, elle permettra de fournir l’eau potable des habitants. Pour un meilleur accès à cette eau, le représentant du chef de quartier a demandé au ministre de l’énergie et de l’eau de multiplier des bornes de fontaines à travers le quartier.

Par ailleurs, le 1er adjoint du maire de la commune VI, Ténémankan Koné, a indiqué que la réalisation de cet ouvrage permettra de couvrir les besoins d’eau potable afin de prévenir certaines maladies liées au manque d’eau potable. Il a sollicité le ministre de l’énergie pour qu’il s’implique davantage dans l’électrification totale de la localité pour conjurer l’insécurité.

Pour l’Ambassadeur du Grand-duché de Luxembourg, Dartine Schommer, la réalisation de ce château d’eau  couvrira les besoins d’eau potable pour contribuer au développement de Sénou. Dans son allocution, le ministre Mamadou Frankaly Keïta a répondu favorablement aux doléances du chef du quartier et du maire.

Selon lui, le soutien financier de la coopération luxembourgeoise dans la réalisation de nouvelles infrastructures d’eau potable à Sénou témoigne de l’importance qu’elle accorde à la problématique de l’accès à l’eau potable des couches les plus vulnérables. A l’en croire, ces infrastructures ainsi réalisées permettront  de couvrir les besoins d’environ 40.000 personnes. “Il s’agit là d’un système d’adduction d’eau potable moderne, conçu dans le respect des normes et standards en vigueur” a-t-il ajouté.

La nouvelle infrastructure est constituée de deux forages de débits cumulés de près deux millions de litres d’eau potable par jour, de deux lignes électriques moyenne tension (MT) d’1 km au total pour les deux sites de forages avec des transformateurs de 50 kWA chacun. Elle comporte des locaux techniques d’exploitation des forages et des salles de commande, des magasins, de bureaux de gestion, des salles de traitement et des toilettes. S’y ajoute un château de 100 mètres cubes avec radier à 12 mètres du sol et 27 bornes fontaines publiques à deux têtes de robinet et des clôtures de protection des sites.

Siaka Diamouténé  

PARTAGER

1 commentaire

  1. Très bonne réalisation.
    C’est le mali qui prospère,nous saluons la bonne coopération entre le mali et ses PTF

Comments are closed.