Le fonctionnement industriel de la centrale de Félou sera une réalité en juillet 2013

4 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Directeur Général de la Société de Gestion de l’énergie de Manantali (SOGEM), Saloum Cissé et les délégués de l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) ont effectué une visite de terrain sur les chantiers du barrage électrique de Félou, samedi 10 novembre 2012.

« C’est un sentiment de  satisfaction  qui ressort de cette visite de terrain.  Nous sommes venus nous rendre compte de l’état d’avancement des travaux. Toutes les composantes des travaux  sont très bien avancées. Il n’y a pas de difficultés majeures. Aujourd’hui, les travaux avancent presque à 80% dans l’ensemble » rassure Saloum Cissé, le Directeur Général de la Société de Gestion de l’énergie de Manantali (SOGEM).

Après la pose de la première pierre de ce barrage de Félou, en octobre 2009, par  ATT du Mali, Abdoulaye Wade du Sénégal, Mohamed Ould Abdelaziz de la Mauritanie et le Premier Ministre guinéen de l’époque Kabiné Komara, la réception de ce joyau architectural  qui était prévue le 31 décembre 2012 sera remise au mois de juin-juillet 2013. Ce retard s’explique selon M. Diallo, délégué de l’OMVS Mali pour plusieurs raisons, notamment : les inondations dans la zone en août 2011 et 2012, les événements de 22 mars 2012 (renversement du régime d’Amadou Toumani Touré). Les techniciens du barrage électrique de Felou rassurent que le 1er groupe sera mis en service en fin janvier 2013, le 2ème groupe à partir de fin avril et le 3ème en fin juin et La réception opérationnelle à partir du mois de juillet.

Le maire de la Commune de Hawa Dembaya, Ibrahima sarr, après la réunion du comité de suivi des travaux de barrage  qui portait sur les aspects environnementaux et les mesures d’accompagnements au niveau des populations s’est dit  satisfait  de l’état d’avancement des travaux et les réalisations faites dans sa commune. Il a fait aussi des doléances aux quatre pays membres de l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) pour la réalisation des adductions d’eau et la réhabilitation de certaines structures de sa commune.

Le Secrétaire Général de l’OMVS et représentant le Haut Commissaire, M. Sanogo, a constaté « d’énormes progrès » sur les différents chantiers avant de se réjouir de l’état d’avancement des travaux.

La chute de Félou peut être considérée comme la dernière chute utilisable dans le cadre de l’aménagement hydroélectrique du fleuve Sénégal.
Son but est de produire annuellement 431 GWh d’énergie électrique. L’objectif recherché est l’aménagement du bassin du fleuve Sénégal à 15 km en amont de la ville de Kayes et à 200 km à l’aval du barrage de Manantali. Le montant est estimé à 125,7 millions d’Euro soit 120 milliards de FCFA. Il est financé par la Banque Mondiale et la Banque Européenne d’Investissement.

Pour rappel, le fleuve Sénégal et ses affluents comportent, dans la partie de leur cours située dans le Haut-Bassin, un certain nombre de chutes, rapides et bassins d’accumulation. À cet égard, il a été identifié près d’une dizaine de sites de barrages présentant un potentiel hydroélectrique évalué à plus de 4.000 GWh/an. Le barrage de Manantali constitue le premier maillon de ce complexe de production hydroélectrique.

Boubacar Niane

 
SOURCE:  du   20 nov 2012.    

4 Réactions à Le fonctionnement industriel de la centrale de Félou sera une réalité en juillet 2013

  1. Mouhaba

    Merci de nous avoir traites de wolf.
    J’habite au bord de fleuve senegal,losrque j’etaits petit j’ai vu des bateaus passees pandent la saison de pluie et justqu’a present ces bateaux peuvent passer mais on ne vois rien et depuis l ‘inuguration de barrage(on a perdu nos plages,moustique toute l’annee,avent seulement pandent la saison des pluies,l’eau de fleuve send mauvais)le fleuve est navigable presque toute l’annee,cher frere vous attendez quoi pour contruir votre port???/

    • sambpu

      Mon frère Mouhaba.La construction du port fluvial au Mali fait partie du programme de l’OMVS au même titre que le volet électricité(barrage de manantali) et le volet irrigation (barrage de Diama).L’arnaque vient du fait que la Mauritanie a eu son electricité, le sénégal ses perimètres irrigués et le Mali attend toujours son port fluvial!ATT a échangé ce projet contre des sous de Me Wade le chauve de Dakar!Mais le peuple malien va tôt ou tard reclamer son droit, même si le haut commissariat, par le laxisme du même ATT, reste aux mains des mauritanniens depuis plus de 2 mandats (alors que ce poste devrait être rotatif entre maliens et « Souraka », le haut commissariat ayant comme siège Dakar.:wink:

  2. Sambpu

    L’OMVS a été l’arnaque du siècle contre le Mali.Le volet navigation tant attendu par le Mali,fut un rêve!Oui il était prévu que des bateaux remontent depuis l’Atlantique, le fleuve Sénégal jusqu’à Ambidédi (Mali)où devrait être construit, un port fluvial!Comme ce volet n’arrange pas tout le monde, notamment nos partenaires les « oulof », il a été mis de côté avec le laxisme du président ATT!Mais nous reviendrons la dessus car il nous faut notre port fluvial comme prévu depuis les premiers jours par l’OMVS. :wink: