Paiement des facture d’eau : La SOMAGEP prend la relève

1
34

Depuis hier, mercredi 7 mars 2012, la Société malienne de gestion de l’eau potable (SOMAGEP) a commencé à prendre en charge la gestion de clientèle pour l’eau, précédemment assurée par la Société EDM-SA. C’est le ministre de l’Energie et de l’Eau, Habib Ouane, qui a procédé, le mardi 6 mars, au lancement officiel de ses activités commerciales. C’était à l’Agence Commerciale Grand Public de Baco Djicoroni ACI.

Dans la seule intervention, celle du PDG Adama Tiémoko Diarra, on a tout d’abord appris une foule d’informations techniques. D’abord le nombre d’agences de la SOMAGEP : sept à Bamako (Hippodrome, à l’intersection des rues Nelson Mandela et Sikoroni pour les clients particuliers; Hippodrome Il à 200 m des feux tricolores du rond-point Danfaga, vers le marché Médine pour l’Administration, le corps diplomatique et les industries; Agence de Djélibougou, sur la route de Koulikoro contigüe à la station SODIES, au rond point du cimetière ; Hamdallaye ACI, à la Villa N°5 située en face de Brussels Airlines ; Faladié, voisine au marché de bétails sur la route «30 m» à 150 m de la Tour de l’Afrique ; Yirimadio, à gauche de la RN6 et contigüe à l’Agence Commerciale d’EDM SA; Baco Djicoroni ACI, face à l’immeuble Yarra, sur la route du Commissariat en allant vers le marché).
En plus de ces agences, un point d’accueil client pour les encaissements est ouvert au marché de Lafiabougou, adjacent à la caisse Moneygram.
A l’intérieur du pays, dix-sept centres de la SOMAGEP SA sont également ouverts : 1ère région : Kayes, Nioro et Kita ; 2ème région : Koulikoro et Kati; 3ème région Sikasso, Koutiala, Sélingué et Bougouni ; 4ème région : Ségou, San et Markala ; 5ème région : Mopti, Sévaré et Bandiagara ; 6ème région : Tombouctou ; 7ème région : Gao et 8ème région : Kidal.
Il est aussi important de noter que les Directions Régionales et les Centres, ainsi que les agences commerciales de Bamako sont dotés en ressources humaines jeunes, dynamiques et hautement qualifiées, dont le recrutement d’une importante partie a été confié à un bureau de placement indépendant à travers un appel à concurrence.
Il sied de noter que l’Agence de Baco Djicoroni ACI, qui a consacré le lancement des activités commerciales de la SOMAGEP, est l’une des plus importantes de part le nombre d’usagers qu’elle servira.
En effet, cette agence couvre les quartiers Baco Djicoroni, Baco Djicoroni ACI, Baco-Djicoroni Golf, Kalabancoura, Kalabancoura ACI, Kalabancoro, Daoudabougou, Badalabougou, Quartier Mali, Torokorobougou, Sabalibougou. Elle constitue ainsi tout naturellement un pont entre la Commune V et la Commune rurale de Kalabancoro.
Pour mettre les collaborateurs du PDG dans les conditions de travail optimales, un bâtiment principal a été construit. Il comprend un rez de chaussée abritant les caisses, l’accueil des clients, les bureaux du Responsable Clientèle, du Comptable et du Responsable du Recouvrement. A l’étage se trouvent les bureaux du Chef de l’Agence, du Responsable Administratif et de ses collaborateurs.
Dans son discours du mardi dernier, le PDG de la SOMAGEP n’a pas manqué de faire un bref rappel du processus qui a débuté, il y a quelques années. «Nous sommes réunis ici aujourd’hui, pour célébrer la matérialisation concrète d’un idéal partagé, d’une foi commune et d’une ferme volonté de conduire le développement harmonieux du secteur de l’eau potable au Mali. En effet, il y a de cela quelques années, le gouvernement de la République du Mali a initié la réforme des secteurs de l’eau et de l’électricité sur le territoire national. Cette Réforme, a abouti en août 2010, à la séparation des services publics de l’électricité et de l’eau potable et à la création de deux nouvelles sociétés d’eau : la Société Malienne de Patrimoine de l’Eau Potable (SOMAPEP SA) et la Société Malienne de Gestion de l’Eau Potable (SOMAGEP SA) qui s’occupent respectivement du développement des infrastructures d’eau potable et de leur exploitation».
Enfin, Adama Tiémoko Diarra a souligné que «l’aménagement d’Agences Commerciales à travers le District de Bamako et les capitales régionales et autres centres urbains, procède de la volonté du gouvernement de la République du Mali de donner une réponse adéquate aux exigences de la réforme … dans le souci d’amener la SOMAGEP SA à assurer toutes les prestations liées à la gestion de la clientèle de la 1ère demande de branchement jusqu’à la facturation et au recouvrement des factures».
Paul Mben

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
Nanaissa<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 16</span>
4 années 5 mois plus tôt

La creation de la SOMAGEP-SA a ete une grosse erreur du regime ATT. De mon point de vue les nouvelles autorites doivent rapidement mettre fin a l existence de cette Societe inoperante et budgetivore dont le seul objectif etait de faire rentrer de l argent sale dans les comptes caches des tenants du regime defunt. La grande majorite des maliens souhaiterait que la gestion de l eau revienne sous la gestion de l EDM. La SOMAGEP-SA n a pas pu mettre en place un systeme de recouvrement depuis que L EDM leur a transfere la gestion de l eau, aucun maliens n a recu une facture d eau depuis sa creation. Connaissant les faibles revenus et la precarite de vie de la grande majorite des abonnes, les factures accumulees ne pourront jamais etre payees. La porte est donc grandement ouverte pour des conflits interminables avec la clientele.

wpDiscuz