Potentialités et expériences du Mali en énergie renouvelable : Les medias renforcent leurs capacités

0

La Direction Générale de l’Energie, à travers le Projet d’Appui à la Promotion des Energies Renouvelables au Mali (PAPERM) a organisé, le vendredi  14 juillet  2017, un atelier d’information et de formation des médias sur les potentialités et les expériences du Mali en énergie renouvelable. C’était sur la colline de Badalabougou, dans la salle de conférence de la structure.

Plus d’une trentaine de journalistes ont  pris part à cette session d’information et de formation sur les énergies renouvelables.  Ainsi, l’objectif de cet atelier était d’informer les journalistes des potentialités du pays en ressources d’énergies renouvelables ; de partager les expériences du Mali en termes d’énergies renouvelables ; de doter les hommes de médias de capacités leur permettant de traiter facilement des informations sur les énergies renouvelables et de mettre en place un réseau de journalistes spécialisés en énergies renouvelables. Il est de notoriété publique que le Mali est un pays à fortes potentialités d’énergies renouvelables. Cela fait plus de vingt ans que le Mali a expérimenté plusieurs projets dans ce sens afin de soulager les populations et de leur permettre d’avoir accès à un moindre coût aux services d’énergies surtout dans les campagnes. En outre,  c’est à ces différentes expériences qu’en juillet 2010, le Mali a été sélectionné comme pays pilote pour le Programme de valorisation à grande échelle des énergies renouvelables (SREP : Scaling Renewable Energy Program). L’objectif du Programme est de mettre à l’essai des stratégies à faible intensité de carbone dans le secteur énergétique afin de faire face aux changements climatiques. Dans ce contexte, un plan d’investissement (PI) SREP-Mali a été élaboré et est en cours d’exécution à travers plusieurs projets. Il est à retenir que le PAPERM est le lien entre ces différents projets. Son objectif est de favoriser l’essor des Energies Renouvelables au Mali et plus spécifiquement d’améliorer le cadre politique, juridique, réglementaire et institutionnel favorable à la promotion des investissements en Energies Renouvelables au Mali…

Au cours de cette session deux communications ont été exposées notamment les «Potentialités en énergies renouvelables du Mali » par Oumar Alassane Maiga, technicien en communication et gestion de connaissance du PAPERM et les « Expériences du Mali en énergies renouvelables » par Dr. Souleymane Berthé Directeur général de l’AER-Mali. Après la définition des  différentes énergies renouvelables, Oumar Alassane Maiga, a fait savoir que le Mali dispose d’un grand potentiel en Energies Fournies par le soleil, le vent, les chutes d’eau et autres.  Par ailleurs, il dira que ces énergies renouvelables engendrent peu  ou pas de déchets ou d’émissions polluantes.  Selon lui, le Mali dispose d’un potentiel solaire énorme, soit de (5 à 7 kWh/m²/jour) quasi illimité et disponible sur l’ensemble du territoire. Mais, qu’il a aussi un potentiel hydro-électrique de l’ordre de 10.50 MW dont  300 MW  seulement sont exploités. Au dire de Dr. Souleymane Berthé, la vision du Gouvernement du Mali est une contribution décisive du sous secteur des Energies Renouvelables dans la réduction de la pauvreté et le développement durable par une approche intégrée des politiques, stratégies et programmes d’investissement basés sur un partenariat public/privé cohérent et efficace. Par la suite, il a révélé quelques réalisations au sein de son département telles que, le séchoir type familial (TAOS) d’une capacité de 15 à 20 kg de produit frais ; le séchoir ICARO d’une capacité de 25 à 30 kg de produit frais etc.

O .B.D

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here