Financement du projet de réseau national de large bande du Mali : La chine octroie à notre pays un prêt préférentiel de près de 39 milliards de FCFA

3
Mali-Chine : Signature de convention de la fibre optique
Mali-Chine : Signature de convention de la fibre optique

Le ministre de l’Economie et des finances, Mme Bouaré Fily Cissoko et l’ambassadeur de la République de Chine, Cao Zhongming ont procédé, hier jeudi 6 mars, à la signature de l’accord sur l’octroi à notre pays d’un prêt préférentiel de 493 millions de Yuan, soit près de 39 milliards de FCFA. La cérémonie, qui a eu lieu à l’hôtel des finances, s’est déroulée en présence du ministre de la Communication et des nouvelles technologies de l’information, Jean Marie Sangaré et du ministre délégué au Budget, Madani Touré. Ladite somme est destinée à financer le projet de réseau national de large bande devant permettre l’interconnexion de Bamako aux villes du nord et du Mali à certains pays voisins.

 

Avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication, le monde devient de plus en plus un village planétaire. L’accès à l’information et à la télécommunication est devenu un facteur clé pour le développement d’un pays. C’est dans cette perspective que notre pays a initié le projet du réseau national de large bande. La présente convention portant sur près de 39 milliards de FCFA, s’inscrit dans le cadre de la réalisation de ce projet.

 

 

Lancé par le gouvernement malien et la société chinoise Huawei, le projet permettra de doter notre pays d’un réseau de large bande moderne, qui va se traduire par l’interconnexion de Bamako à quatre grandes villes, notamment Markala, Mopti, Gao et Tombouctou.

 

 

Le projet consiste à renforcer les infrastructures de télécommunications et à rendre le secteur informatique malien plus moderne et accroître les potentialités d’accès de nos concitoyens à l’internet.

 

 

Aussi, à en croire le ministre de la Communication, le projet va permettre l’interconnexion du Mali à certains pays voisins. Aussi, il a souligné qu’une bonne partie du projet est déjà réalisé et, en principe, d’ici à la fin de l’année, tout sera fin prêt.

 

 

Son excellence Cao Zhongming s’est déclaré heureux que le gouvernement chinois ait pu apporter son soutien en finançant ce projet. Il dira que 2014 amorce une nouvelle dynamique dans les relations sino-maliennes qui se traduit par l’intensification de la coopération dans tous les domaines : environnement, assainissement, enducation, sport, infrastructures, etc. A cela, s’ajoutent les secteurs des télécommunications et de l’informatique qui ne sont pas moins importants dans cette coopération fructueuse.

 

 

Très heureuse d’apposer sa signature sur les documents de ce prêt, le ministre de l’Économie et des finances, Mme Bouaré Fily Cissoko d’insister sur l’importance de ce projet d’envergure et très bénéfique pour notre pays à l’ère du numérique et du virtuel. Elle a rappelé qu’en décidant de libéraliser le secteur des  nouvelles technologies, le gouvernement avait pour vision de faciliter l’accès démocratique aux NTIC.

 

 

Avant de terminer, elle a ajouté que le gouvernement fera tout pour que le projet soit exécuté dans le timing au grand bonheur des populations bénéficiaires.    

 

    

        Y. CAMARA

 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. ca sent la magouille un projet couteux et inutile, surfacturé, irresponsable! il n’y a pas de patriotes aux Mali!
    Répon

Comments are closed.