Fonds auto renouvelable pour l’emploi :Les indicateurs sont au vert

0
0

 

Avec un budget de 2012 à hauteur de 489 300 000 F CFA, chiffre rendu public à la faveur de la 26ème session de son conseil d’administration, l’on est en droit de dire que le Fonds Auto-Renouvelable pour l’Emploi (FARE) fait obstinément son petit bonhomme de chemin. Ladite cérémonie a eu lieu le 27 décembre 2011, sous la présidence de Makan Moussa Sissoko, président du Conseil d’Administration et non moins directeur général de l’Anpe.

L’ordre du jour de cette  26ème session du Conseil d’administration du Fonds Auto-Renouvelable pour  l’Emploi(FARE) portait sur l’examen et l’adoption du projet de budget 2012 et du Programme d’Activités 2012. Le budget 2012 est arrêté en recettes et en dépenses pour l’ensemble des activités  programmées à 489 300 000 F CFA. Ce qui démontre à suffisance, qu’en tant qu’une  association, que le  Fare  joue pleinement son rôle de création et de développement d’entreprises initiées par les jeunes promoteurs en vue de lutter contre le chômage. Faut-il le rappeler, le Fonds Auto-Renouvelable pour l’Emploi, apporte son concours technique et financier à la réalisation de projets initiés par les jeunes promoteurs pour la promotion des Petites et Moyennes Entreprises et des Petites et Moyennes Industries (PME-PMI). Dans la même  logique,  pour le financement des projets et le développement des entreprises, le Fare apporte des garanties à travers la délivrance des cautions au profit des entreprises soumissionnaires et attributaires des marchés de bâtiments et travaux publics.

Les activités programmées pour l’année 2012 visent  non seulement à consolider les acquis, mais aussi et surtout à développer les actions de promotion de l’auto-emploi à travers l’appui à la création des Pme et le renforcement des entreprises existantes. Fort de la philisophie que le développement des Pme-Pmi est pourvoyeur d’emplois, il est prévu dans les activités  programmées du Fare pour l’année 2012, la  création de 121 Pme-Pmi pour 113 000 000 FCFA.  Toujours, s’agissant des activités prévues dans la feuille de route du Fonds Auto-Renouvelable pour l’Emploi, il y aura le renforcement de 220 entreprises pour un montant de 678 750 000 FCFA.

Aussi, l’ensemble des activités programmées doit se réaliser  autour  d’un budget arrêté en recettes à 289 500 000 FCFA et en dépenses à 199 800 000  FCFA, soit un excédent de 89 700 000 FCFA. Ainsi, dans un cadre partenarial,  le Fare continuera parallèlement à appuyer et à participer aux programmes initiés avec  certains partenaires à tels que le Projet d’Appui à la Jeunesse malienne(PAJM) et celui du Renforcement des Capacités des Commerçants Détaillants(PRECACD).

Pour mémoire, le Fare s’inscrit dans le dispositif de soutien pour la création et le développement des Pme-Pmi, tout en contribuant à l’émergence des entreprises du secteur du BTP et à la résorption du chômage des jeunes. Il est à signaler aussi que, la  garantie des prêts du Fare est plafonnée à 30 000 000 FCFA. Cette garantie est conditionnée à  un engagement écrit du promoteur et à la caution solidaire de son parrain. Ainsi, cet engagement consiste à payer au Fare une prime de garantie, à donner au Fonds en gage tous les objets mobiliers acquis et à mettre les pièces comptables du projet à la disposition de l’agent de suivi.

Amadou Diallo

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.