Grève illimitée aux impôts : Jour «J» moins 1 et…, aucun progrès !

0

C’est en principe, demain mardi 1er Septembre 2015 que rentrera en vigueur, le mot d’ordre de grève illimité du personnel des Impôts. Un préavis déposé sur la table du gouvernement  il y a une quinzaine de jours.

Direction nationale des impôts
Direction nationale des impôts

Selon toute évidence, les autorités sous-estiment ledit Mouvement à tort; en tout cas, au regard de la capacité de mobilisation du SYNTIM ou Syndicat National des Travailleurs des Impôts du Mali. Force est de reconnaître que le syndicat en question jouit de préjugés favorables aussi bien à la base qu’au niveau de la DGI (Direction Générale des Impôts).

Aussi, 08 mois durant, ces travailleurs n’ont procédé au moindre partage des primes pourtant mises à leurs dispositions, selon l’ancienne formule, préférant se focaliser sur la résolution de leurs points de revendications. C’est, en tout cas, la preuve d’une détermination certaine.

Malgré tout, l’Etat ne donne pas l’impression de prendre la question à bras-le-corps au regard des blocages persistants. Le représentant de l’Etat n’a par exemple pas jugé opportun de participer à la dernière réunion de conciliation, jeudi dernier. Toute chose assimilée à une posture de mépris par les syndicalistes.

Il importe d’aller à l’apaisement surtout que les travailleurs en question sont dans leurs droits dans la mesure où l’Etat  a reconnu le bienfondé de leurs doléances et s’est engagé à leur apporter des solutions appropriées.

Sadio Doumbia

 

Les  points de revendications

Point 1 : Adoption du projet de décret pour modifier le décret n° 02- 299/P- RM du 03 juin 2002.

 Point 2 : Relecture définitive de l’arrêté n° 06 -0797/MEF-SG du 19 avril 2006.

Point 3 : Transmission pour adoption du projet de décret portant plan de carrière.

Point 4 : Transmission  pour adoption du projet de décret portant statut particulier.

Accord

Point 5 : Audition du fonds d’équipement de la DGI.

Point 6 : Mise en place  d’une commission  paritaire pour statuer sur tous les transferts à la DGI.

Point 7 : Mise en place effective d’un comité pédagogique chargé de la formation des agents.

Point 8 : Retour des syndicalistes qui ont été déplacés de leur base, dans les services d’origine.

Point 9 : Eviter à l’avenir des nominations ou des affections à des postes de responsabilité ou dans des structures, qui seraient en contradiction avec les principes contenus dans le projet de plan de carrière.

Point 10 : Encourager la mobilité des cadres (une vingtaine de cadres occupent tous les postes de responsabilité depuis plus de 15 ans procédant parfois juste à un jeu de chaises musicales) , certains sont aux mêmes postes dans les mêmes structures depuis plus de 12 ans (sans aucune efficacité ).

Point 11 : Mettre en place un fichier du personnel pour mieux gérer les ressources humaines, en mettant l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.

Point 12 : Veiller à la dotation permanente et suffisante des services en matériels et équipements nécessaires à l’accomplissement des missions dévolues.

Point 13 : Participation du syndicat au briefing.

Point 14 : La relecture de la décision  n° 0026/MEF- DGI du 20 juin 2014  sur le partage de la prime sur les recettes budgétaires.

Point 15 : Compte tenu des efforts fournis par les agents de la DME et de la DID, considérer dans les nouvelles règles de partage que toutes les structures sont performantes  et accorder à tous les agents de la DGE un taux unique de bonification en raison de leur apport essentiel dans l’atteinte des objectifs .

Accord

Compte tenu de toutes ces avancées, la section syndicale nationale des travailleurs des Impôts du Mali, décide de suspendre son mot d’ordre de grève allant du jeudi 23 au vendredi 24 avril 2015.

PARTAGER