inauguration du siège de l’APBEF : L’ouvrage à coûté plus de 65 millions de FCFA

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

C’est sur un site situé au cœur du quartier de Sébénikoro, que le ministre en charge des Finances, Tiéna Coulibaly, a procédé vendredi 16 novembre 2012, à l’inauguration du nouveau siège de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Mali (Apbef). La cérémonie était placée sous la houlette du président de l’association, Moussa Alassane Diallo.

On notait la présence du maire de la Commune IV, Moussa Mara, du président de Conseil national du patronat du Mali, Mamadou Sidibé, et de plusieurs diplomates accrédités au Mali. «Votre présence à cette cérémonie témoigne de l’intérêt que vous portez au développement et à la promotion d’un secteur financier au service des populations et de l’activité économique au Mali. Elle témoigne aussi de votre attachement et appui déterminé au renforcement d’un système bancaire plus dynamique, plus perforant dans un contexte de forte concurrence sous régionale et régionale», a déclaré le président de l’Association, Moussa Alassane Diallo. Il a profité de l’occasion pour rendre un vibrant hommage aux anciens présidents de l’Apbef, qui par leur courage et leur détermination ont posé des actes qui soit de nature à consolider notre association Selon lui, la cérémonie d’inauguration du siège est certes un évènement modeste, mais il marque l’importance que jouent les établissements de crédits dans la promotion et le développement économique dans notre pays. Il fera savoir que l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Mali compte 13 banques et deux (02) établissements financiers. 1.975 milliard de FCFA de total de bilan, 301 points de vente et 2 720 agents. Aux dires de Moussa Alassane Diallo, le budget de l’Apbef a connu une forte évolution au cours des dernières années. Il est passé de 55,5 millions de Fcfa en 2007 à 85,9 millions de Fcfa en 2008, pour atteindre 250,7 millions de Fcfa en 2012, soit une progression de 325% entre 2007 et 2012.
«L’économie mondiale est confrontée de nos jours à une crise financière internationale et une crise de la dette souveraine sans précédent. Elle a entraîné un effondrement brutal des marchés financiers avec des impacts négatifs sur l’économie et la rentrée en récession de certains pays industrialisés. L’absence de supervision, de contrôle et de régulation d’un nombre important d’établissements bancaires et financiers est à l’origine de cette débâcle financière qui ébranle les fondements mêmes de l’économie internationale», a souligné Moussa Alassane Diallo.
Pour le ministre des Finances, Tiéna Coulibaly l’inauguration du siège de l’Apbef est une fierté et traduit une fois de plus le dynamisme de l’Association dans sa politique de promotion et de développement du secteur bancaire.
Selon lui, les systèmes financiers sont en prise avec une réalité marquée par une faiblesse de leur structure, une intermédiation insuffisante et la faiblesse d’instruments financiers appropriés. Toutes choses qui empêchent un financement adéquat de l’investissement.
Précisons que le bâtiment a été réalisé sur fonds propres de l’Association et a coûté la somme de 65.695.422 Fcfa.
Destin GNIMADI

SOURCE:  du   22 nov 2012.