Lancement de la plateforme économique africaine à l’Ile Maurice : Le Mali représenté par le Ministre Mohamed Ali Ag Ibrahim

0
Le Mali représenté par le Ministre Mohamed Ali Ag Ibrahim
Mohamed Ali, ministre de l'Industrie

C’est à Balaclava, au nord de l’Ile Maurice, que s’est tenue la réunion inaugurale de la Plate-forme économique africaine du 22 au 27 mars 2017. Ce rendez-vous, appelé à devenir l’équivalent du Forum économique mondial de Davos pour le continent africain, réunit chefs d’État et de gouvernement, ministres, hauts officiels de gouvernement, capitaines d’industrie, financiers, grands investisseurs sur le continent et académiques, entre autres. Le Mali y était représenté par le ministre du Développement industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim, accompagné de  l’Ambassadeur du Mali en Ethiopie.

C’est une grosse délégation de 200 personnes qui était présente le lundi 20 mars et le lendemain mardi 22 mars à l’hôtel Westin Turtle Bay, à Balaclava, pour lancer la Plateforme économique africaine, laquelle se veut un forum de discussions entre dirigeants africains politiques et le monde des affaires. Cela, pour la mise en œuvre de l’ambitieuse vision énoncée de l’Union africaine, en l’occurrence l’Agenda 2063 – The Africa We Want. Cette vision traduit la volonté de l’Afrique à s’engager dans une transformation socio-économique durable dans les prochaines années et décennies afin de rehausser le niveau de vie de ses populations.

Ce rendez-vous appelé à devenir l’équivalent du Forum économique mondial de Davos pour le continent africain, réunisait chefs d’État et de gouvernement, ministres, hauts officiels de gouvernement, capitaines d’industrie, financiers, grands investisseurs sur le continent et académiques, entre autres. En effet, on a noté la présence des présidents de Madagascar, des Comores et du Zimbabwe, Robert Mugabe. En plus de cinq Premiers ministres, dont ceux du Swaziland, du Rwanda, de la Namibie. Il y avait aussi de nombreuses délégations de niveau ministériel dont celle du Mali conduite par le ministre du Développement industriel qui représentait le président IBK à cette encontre. Le Ministre, qui a quitté Bamako le 18 mars dans la soirée pour rallier l’Ile Maurice, était accompagné à ce Forum par l’Ambassadeur du Mali en Ethiopie.

La Plateforme économique africaine a tenté de répondre à plusieurs questions fondamentales sur le devenir de l’Afrique. Les principaux thèmes de la première séance sont le développement des ressources humaines, le commerce intra-Afrique, l’industrialisation et la libre circulation des personnes et des marchandises. Ces thèmes ont fait l’objet de discussions approfondies entre leaders politiques, dirigeants d’entreprises et académiques à Balaclava. Ils représentent des enjeux de développement vitaux pour l’émancipation du continent et sa capacité à se tenir sur ses propres jambes.

Rappelons aussi que la Plateforme économique africaine se veut un espace de dialogue pour explorer les opportunités et rapprocher les pays africains autour des pistes de développement susceptibles d’offrir plus d’opportunités et de prospérité à la population. C’est pourquoi des thèmes comme l’industrialisation, le commerce et la circulation des personnes ont pour but de redynamiser l’appareil de production des pays du continent et de créer de nouvelles filières d’activité économique dans un scénario d’intégration économique régional.

Le ministre du Développement industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim, qui se montre très  dynamique et innovateur depuis qu’il a été nommé à la tête de ce ministère dont la création révèle les grandes ambitions d’industrialisation du Mali, saura certainement tirer profit d’une pareille encontre.

                        A.B.NIANG

 

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here