Tenues militaires, scolaires et professionnelles :Bientôt 2M Textile pour combler le vide au Mali

0
36

Mohamed Keita, PDG 2M consulting

Le Groupe 2 M Consulting, dont le Président Directeur Général est Mohamed Kéïta, ajoute une autre corde à son arc. En  plus de l’impression, de deux unités d’exploitation de carrière (mobile et fixe), de la rediffusion des chaînes satellitaires de télévision, le Groupe 2M Consulting lancera en janvier prochain une nouvelle usine de fabrication de tenue au Mali dénommée “2M Textile”. Il s’agit de la confection des tenues militaires et scolaires, des tenues professionnelles et toute autre tenue de ville et street wear et le flocage brodé des marques.

Dans l’espace UEMOA, la Côte d’Ivoire est l’un des rares pays à avoir initié un tel projet futuriste et ambitieux. Les seuls pays spécialisés dans la confection de ce genre de tenues  sont ceux du Maghreb. C’est dire donc que ce cercle fermé s’ouvre à notre pays grâce à l’esprit d’entreprise du Groupe 2M Consulting.

La réalisation de cette industrie de confection dénommée “2M Textile” contribuera activement à la politique générale du gouvernement pour la création des emplois jeunes. Cette nouvelle unité créera plus d’une centaine d’emplois directs et d’autres activités indirectes productrices de valeurs. L’insertion socioprofessionnelle est l’une des préoccupations essentielles de cette entreprise. Le Groupe 2M est aujourd’hui présent au Mali dans les domaines précités, en Guinée (industrie d’impression et rediffusion des chaînes TV), au Burkina Faso (impression offset et numérique), au Niger (impression et éditions) et depuis quelques mois en Côte d’Ivoire où il détient deux projets de construction de maisons et d’aménagement.

Le Groupe ambitionne l’excellence afin de consolider ses acquis par le biais du renforcement de ses capacités techniques et structurelles. Ce qui lui permettra d’explorer de nouveaux horizons dans sa conquête sous régionale. En marge de cette activité mercantile, le Groupe s’est fortement inscrit dans l’humanitaire depuis quelques années par la réinsertion socio professionnelle des détenus à travers ses ateliers ouverts dans la prison centrale et équipés de machines de sérigraphie pour l’impression des t-shirts et casquettes, la menuiserie métallique et la couture. Ces modules sont pratiqués et suivis par des détenus dont les meilleurs et les plus disciplinés sont réinsérés au sortir de la prison par le Groupe.

A cela s’ajoute des dons de milliers de manuels scolaires (livres et cahiers) à plusieurs centres scolaires et humanitaires et enfin la construction d’une mosquée pour les habitants des villages de Diago et Dio.

Alou B HAIDARA        

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.