L’année 2014 finit en beauté à la BDM-SA avec un Résultat d’exploitation de 8 Milliards 930 Millions FCFA

0

L’année 2014 finit en beauté a  la BDM-SA avec  Un Résultat d’exploitation de 8 Milliards 930 Millions FCFAEn matière de finances, ‘’les bons comptes font des bons amis’’, c’est pourquoi, « nous ne misons pas sur les alibis, c’est le résultat qui compte pour nous », a renchéri l’actionnaire et membre du Conseil d’Administration de la BDM, M. Mamadou Konaté, lors du 49ème  Conseil d’administration de l’Etablissement. Un conseil, dont l’ouverture a été  marquée par un climat de satisfaction de la part des administrateurs au matin de ce dernier samedi de l’année 2014.

D’entrée de jeu, c’est le PDG Abdoulaye Daffé qui a pris  la parole. Bien à l’aise, le PDG a salué  les Administrateurs et les commissaires aux Comptes, puis remercié  Dieu pour ce qui est de l’année qui s’écoule. Pour le nouvel an qui s’annonce aussi, Daffé a loué Dieu pour ce qu’il leur en réservera.

S’adressant aux  Administrateurs de l’institution qu’il préside, il notera que « l’année 2014 a été une année de dures épreuves. Et, à titre personnel, le poids de la douleur qui nous  a habitée reste très lourd à porter mais nous avons su nous en accommoder grâce à votre soutien à vous tous, grâce à l’accompagnement permanent du personnel de notre Banque manifesté chaque fois de besoin par sa présence à nos côtés. »

Faisant allusion à la crise qui sévit au Mali, Daffé note que « la reprise souhaitée n’est certes pas venue, et la conjoncture économique défavorable n’a pas permis d’atteindre le niveau de croissance programmée.»

Pour le PDG qui semble déterminé à affronter toutes les réalités afin d’enregistrer des succès, il est hors de question de baisser les bras. Pour lui, « aucune invective, aucun amalgame ne nous divertira de nos objectifs.»

En l’Etat malien qui n’y détient que 19% du Capital, Daffé reconnait un contributeur qui a permis de préserver le socle sur lequel repose la Banque, à renforcer la cohésion entre les Actionnaires et à garantir le libre exercice du métier de Banquier.

A la suite la 47ème session à Lomé -où les Administrateurs avaient validé le train de mesure dont la mise en œuvre devrait permettre à la BDM – SA de maintenir son élan en 2014 malgré les difficultés de la conjoncture-, il s’avère que l’exercice a été utile et a permis aux différents Administrateurs de réaliser au terme de 9 mois d’activités  (c’est-à-dire du 1er janvier au 30 septembre 2014), un résultat d’exploitation de 8.930 Millions FCFA contre 8.298 Millions en 2013. Pour renchérir à  la réussite de la BDM SA en 2014, M. Mamadou Konaté dira ceci : « nous ne misons pas sur les alibis, c’est le résultat qui compte pour nous.»

Démontrant sa satisfaction eu égard du résultat, le PDG  a remercié les clients pour la confiance à eux accordée, et le personnel de son Institution dont le Capital est de 10.000.429.600 FCFA, pour son engagement et son attachement à la qualité du travail bien fait.

Au plus fort du Conseil, y est largement évoquée la belle initiative sous-régionale de la création de la Banque de l’Union(BDU), désormais une réalité en côte d’Ivoire et au Burkina. Et qui verront leurs guichets à Ouagadougou et à Abidjan dès les premiers jours ouvrés de 2015.

S’adressant toujours à ses Administrateurs, à la présence des responsables de la  Banque  Ouest-africaine du Développement et d’autres partenaires et actionnaires venus du Maroc, de la Côte d’Ivoire et du Burkina, Daffé conclura en ces termes : « l’enjeu du futur n’est pas que technologique, il porte d’abord et surtout sur la qualité de nos ressources humaines, notre capacité à innover, à anticiper sur l’évolution du marché. Veiller en cela, est une responsabilité collective à assumer pleinement.» Sans oublier de rendre un vibrant hommage à leurs frères et amis du Maroc, Messieurs AGOUMI Mohamed et BENJELLOUN Driss pour leur disponibilité à continuer comme par le passé à aider les Administrateurs de la BDM qu’ils sont à porter leurs initiatives, à concevoir leurs projets et à réaliser leurs ambitions.

Issiaka M Tamboura

redactionlarevelation@yahoo.fr

PARTAGER