L’Informatisation de l’Administration des impôts: Pour une gestion plus performante, la DGI passe au 3.0 SIGTAS

0
L’Informatisation de l’Administration des impôts: Pour une gestion plus performante, la DGI passe au 3.0 SIGTAS

Sous l’égide du  ministre de l’Économie et  des Finances, Dr Boubou Cissé , la direction générale des impôts a procédé  ce  7 août 2017  dans ses locaux au lancement de la version du  système intégré de Gestion des Taxes et Assimilées( SIGTAS 3.O)  pour une gestion de qualité informatisée  des impôts au Mali.

maliweb.net – La version  3.O SIGTAS  vient d’être lancée par le ministre de l’Économie et des Finances en présence de l’ Ambassadeur du Canada au Mali, Marc Frédéric, du directeur général des impôts, Sidima Dianta et des responsables du projet PAMORI 2, Mme Sy Alberique Cambary en plus des acteurs de la douane, des impôts et autres services affiliés.   Comme l’ a rappelé le directeur général des impôts, Sidima Dianta lors de son allocution, l’avènement de  la version 3.0 de SIGTAS(système intégré de gestion des taxes et assimilées) dans l’administration des impôts est très significatif  surtout dans le  processus de modernisation  et d’informatisation entamé par  la direction générale des impôts (DGI)   en 1998,  SIGTAS . Après plusieurs évolutions, la dernière version du logiciel, 3.0 SIGTAS arrive pour renforcer la performance de la fiscalité et DGI et ses structures afin qu’elle puisse offrir de meilleur service à sa clientèle.

La DGI  est accompagnée  par le Canada  dans ce processus de modernisation à travers le financement du projet PAMOR( projet d’appui à la mobilisation des recettes intérieures ) dont la première phase a donné naissance en 1999 au logiciel SIGTAS pour la gestion informatisée des impôts.

Le directeur général des impôts, présente le système comme un outil moderne de gestion intégré des impôts. Et à travers l interconnexion avec les systèmes d’information des services partenaires (Douane, Trésor, Budget, Marché  publics, Commerce et concurrence), le logiciel SIGTAS permet à la DGI de constituer une base de données croisée sur les contribuables afin de lutter  efficacement contre la fraude et l’incivisme fiscal selon les explications de Monsieur Dianta .  Avec l’implantation de la version 3.0 de SIGTAS , la DGI   peut désormais  utiliser de nouvelles fonctionnalités telles les télé procédures, la télé déclaration, la  téléconsultation ainsi que le télépaiement.

La   gestion des exonérations  fiscales à travers une interface avec le fichier central  des exonération à la CAISFF ; l’amélioration des services de vérification, de recouvrement, de gestion des flux, des services aux contribuables ainsi que celui du rapport de gestion, sont également d’autres avantages du système vanté par le directeur général des impôts.  Et pour l’ambassadeur du Canada au Mali, ce nouveau   logiciel va  permettre  au Mali non seulement  d’élargir son champ fiscal  avec une gestion plus rigoureuse et transparente mais également  être plus autonome  vis-à-vis de ses partenaires. Quant au ministre de l’Économie et des Finances, Dr Cissé, il a responsabilisé la DGI pour la réussite de ce challenge.

Khadydiatou SANOGO/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here