Mali-Monaco: Les opérateurs se concertent

0
4

Dans le cadre de la visite officielle du prince de Monaco, Albert II, les operateurs économiques monégasques et maliens ont eu une réunion d’échange le mardi 14 février 2012 à l’hôtel Salam à la faveur  d’une rencontre économique.

 

L’objectif de cette rencontre était de définir les axes de coopération entre le Mali et la principauté de Monaco. C’est pourquoi, durant la journée, les échanges étaient focalisées sur certains secteurs clés notamment les mines, l’agro alimentaire, les télécommunications, l’énergie et le transport.

Les opérateurs monégasques et maliens s’étaient déjà rencontrés lors la visite, en octobre dernier, du président dela RépubliqueAmadouToumani Touré à Monaco.

Aux dires du ministre de l’industrie, des investissements et du commerce, Sangaré Niamoto Ba, qui a présidé la cérémonie d’ouverture, le Mali, à l’instar de la plupart des pays en développement, entend relancer la production vivrière agricole et diversifier sa production énergétique. C’est pourquoi, poursuit-elle, les sujets comme la diversification des sources d’énergie, l’intensification de l’agriculture, la transformation industrielle des produits de base et la formation des ingénieurs doivent s’inscrire au cœur de la coopération future entre nos deux Etats.

Pour le conseiller du gouvernement de Monaco pour les relations extérieures, José Badia, la coopération qui s’est ouverte avec le Mali au mois d’octobre dernier est apparue positive.

Jeamille Bittar, président de la chambre de commercer et d’industrie, dira qu’au Mali, le rôle de l’investissement étranger direct dans la croissance économique et le développement est désormais largement admis, et le pays cherche à attirer toujours davantage d’investisseurs étrangers. Le président dela Ccima informé les partenaires monégasques que celle-ci organise la 2ème édition de la foire exposition de Kayes, « FEKAY » du 09 au 18 mars 2012. Il invite du coup les opérateurs économiques monégasques à participer à cette foire professionnelle internationale qui est une vitrine d’expositions, de vulgarisation et d’échanges entre les professionnels de tous les secteurs d’activités économiques.

Cette rencontre entre les Maliens et les Monégasques a enregistré la visite surprise du prince Albert II. Celui-ci a réaffirmé la volonté de sa principauté d’accompagner les efforts de développement du Mali. Albert II s’est dit très heureux de cette rencontre  et souhaite que ce soit le début d’une longue et fructueuse les opérateurs de nos deux entités.

Après la cérémonie d’ouverture, les communications ont émaillé le reste de la journée, notamment celle sur l’économie monégasque présentée par Vincent Lozza.

Monaco Ressources Group est un groupe international spécialisé dans les secteurs des métaux et minéraux, de l’énergie et de l’agriculture. 

Son objectif est de créer des partenariats de longue durée pour partager le savoir-faire  et l’expertise d’équipes spécialisées et contribuer au développement économique à l’échelle d’un pays ou d’une entreprise. Il est à la recherche permanente de nouvelles opportunités. Le groupe est présent à travers ses filiales et ses participations dans plusieurs pays et il est prêt à faire son entrée dans de nouveaux marchés, comme au Mali.

Les activités relatives aux métaux et minéraux sont réalisées par la société Metalcorp Group, avec un capital de 40 millions d’euros et un actionnariat majoritaire direct dans plusieurs sociétés à travers le monde.  Le Metalcorp Group est une structure en 4 branches dont l’acier, l’aluminium, le cuivre et les métaux non ferreux.

 

Les activités liées à l’agriculture se font par Agro Ressources qui se concentre actuellement sur le blé, les graines (maïs) et autres céréales les engrais.

Monaco Telecom est l’opérateur de télécommunications dela Principautéde Monaco. Cette société a été créée en 1997, suite à la volonté du gouvernement monégasque de faire évoluer l’Office monégasque des téléphones, service administratif, vers une société privée.

 

 

Ils ont dit

Armeur Chiha, président délégué de Monaco Logistique

Ce voyage m’a permis de découvrir le Mali. Au bout de mes prospections, j’ai constaté que le problème logistique de transport demeure une préoccupation réellement posée au Mali du fait de son enclavement. Il reste une chose à identifier à savoir si les besoins du Mali concernent les compétences ou si ce sont les moyens. Je pense que la compétence est primordiale. Par contre, quant au moyen, il est plus facile à trouver. Pour l’heure, tout cela reste à vérifier.

C’est un projet qui nous tient à cœur avec la création des emplois et la promotion des exportations du pays. Nous sommes très fiers de financer notre client pour la mise en place de ce projet. Au Mali, il y a de réels besoins ; ce voyage nous a permis de les identifier. Nous sommes disposés à l’accompagner dans sa marche pour le développement.

 

Martin Perroquet, directeur général de Monaco Télécom

Nous sommes au Mali pour suivre les partenaires financiers qui sont en train de  réunir les fonds nécessaires en vue de finaliser les opérations. Au-delà, nous sommes venus pour prendre les contacts nécessaires au point de vue technique  afin que l’opération se fasse dans les meilleures conditions. Nous demandons le soutien de l’ensemble des autorités maliennes pour nous soutenir dans cette démarche. 

Kandia Coulibaly   

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.