Le Management du banquier Babaly BA porte fruits : Un siège flambant neuf accueille la nouvelle BMS-sa

2

Conduite de mains de maître par l’enfant Chouchou de Diankabou, (il s’agit de Babaly BA), l’absorption de la BHM-sa par la Banque Malienne de Solidarité (BMS-sa) aura été une réussite totale. La nouvelle BMS-sa, avec bien sûr un nouveau mode de gouvernance, sera bientôt logée dans un siège flambant neuf construit à l’image de la désormais première banque à capitaux.

  En effet, depuis le 31 mars denier, l’absorption réussie de la BHM par la BMS est effective. Le nouveau  Directeur Général de la nouvelle BMS est Babaly BA. Non pas un inconnu, mais l’ancien Président Directeur Général qui a su forger une image de marque de la BMS-sa, tant ses efforts de management ont porté fruits.

On retient qu’il a initié et réussi l’absorption de la BHM-sa, un processus entamé en 2015. A ceci, s’ajoutent d’autres actions majeures qui auront marqué la vie de la BMS-sa en 2015. Il s’agit notamment de : l’obtention de l agrément et l’installation de la BMS-sa en Cote d ivoire dont le démarrage des activités est intervenu il y a quelques jours; la fin des travaux de construction du nouveau siège de la Banque (voir photo) ; l’augmentation du capital de la Banque de 15 milliards de F.CFA avec l’entrée de trois (03) nouveaux actionnaires institutionnels de référence que sont :

-L’autorité Malienne de Régulation des Télécommunication /TIC et des postes (AMRTP) ;

-l’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS) ;

-la Caisse Nationale d’Assurance  Maladie (CANAM) ;

Faut-il ajouter à ces actions, l’ouverture de deux (2) nouvelles agences à Kolokani et Niamakoro portant le  réseau  de la BMS-sa à 34 agences et bureaux ; la mobilisation d’une ligne de refinancement pour un montant de 7 milliards de FCFA auprès de la BOAD en vue du refinancement des PME/PMI ; le déblocage de 6,5 milliard de franc CFA par AFREXIM BANK en faveur de la BMS -sa en vue du soutien aux PME/PMI ; la participation à  l’opération  «1000 tracteurs» en qualité de chef de file du pool financier ; la poursuite du financement des commerçants détaillants à travers le PACD entre autres.

Malgré un contexte socio-économique difficile, les indicateurs principaux de la banque ont continué à évoluer favorablement.  Ainsi, le Capital de la Banque a été porté de 15,5 milliards en 2014 à 28,5 milliards en 2015, soit une augmentation de 84%, faisant de la Banque une des mieux dotées en fonds propres.

Le total du bilan s’est établi a 419 milliards de F CFA au 31 décembre 2015 contre 269 milliards  de F.CFA en 2014 soit une augmentation de 150 milliards de F FCFA ou 55,7% faisant passer la BMS-sa de la 6ème à  la 4ème  place sur 17 banques et établissements financiers.

Les ressources de la Banque sont passées de 240 milliards de F.FCA au 31 décembre 2014 à 367 milliards de F.CFA au 31 décembre 2015, soit une augmentation  127 milliards de F FCA ou 53%. Les dépôts cliente se sont chiffrés à 269 milliards de F CFA  en fin 2015 contre 180 milliards de F FCA en fin 2014, soit une hausse de 89 milliards de F CFA   ou 49%.

Les emplois se sont établis à 289 milliards en 2015 contre 200 milliards de F CFA en 2014, soit une augmentation  de 89 milliards de F CFA ou 44 %. Les crédits directs à la clientèle se sont élèves à 219 milliards de F CFA au 31 décembre 2015 contre 140 milliards de F.CFA au 31 décembre 2014, soit une augmentation de 79 milliards de F CFA ou 56%. Les crédits directs à court et moyen termes accordés aux PME/PMI s’élèvent à 34 milliards soit 15% de l’encours global.

Voilà des chiffres qui mettent en exergue les qualités managériales du Directeur de la nouvelle BMS, un établissement façonné bien sûr avec des collaborateurs compétents et engagés pour la cause.

Ces concours ont contribué à doter notre pays en infrastructures et unités industrielles de transformation de produits locaux ; et  à moderniser les secteurs des BTP, du transport, de l’aviculture et de la pisciculture par le financement de l acquisition  d équipements neufs tout en favorisant la création d emplois permanents.

Les Particuliers ont été financés à hauteur de 20 milliards pour leurs besoins de consommation et de logement.

Les interventions en faveur des SFD se sont élevées à 5 milliards de F CFA pour accompagner les promoteurs d’activités génératrices de revenus à la base.

Le résultat qui en découle malgré le contexte économique difficile s’est chiffré à 4 milliards de F CFA au 31 décembre 2015 contre 2 ,169 milliards de F CFA au 31 décembre 2014, soit une augmentation de 1,836 milliards de F CFA ou 85%.

Un travail que le Directeur Général Babaly BA poursuivra  en 2016, poussant progressivement la BMS-sa vers le peloton de tête des banques et établissements financiers du Mali. Surtout avec l’arrivée de nouveaux actionnaires et un PCA comme Dr. Bocary Trerta. Comme pour dire que c’est le travail qui libère l’homme.  Combien de Babaly BA sont-ils au Mali ?

Samakoro KONE

 

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

Comments are closed.