Marché Dossolo Traoré de Médine : Les victimes des incendies de 2011 et 2014 haussent !

0

L’incendie dans les marchés au Mali est devenu monnaie courante. Plusieurs marchés sont en effet partis en fumée ces dernières années et celui du marché Sougounicoura n’a pas fait exception. Les victimes des incendies en 2011 et 2014 ont, au cours d’une réunion tenue le Mercredi 18 Octobre 2017 audit marché exprimé leur amertume après un long et fatidique procès contre EDM S.a, verdict classé dans les tiroirs de la justice. Ils accusent en outre le président de l’association «Benso» Abdoulaye Cissé de détournement des sous récoltés en leur faveur. 

L’on se rappelle  le 11 Septembre 2011, environs 91 étals sont partis en fumée à la suite d’un incendie ravageur. C’est un poteau électrique d’EDM S.A. qui est tombé sur un hangar qui, par la suite a propagér le feu au reste des hangars. Des victimes comme Mamoutou Sacko et Adama Diarra tous tailleurs ont témoigné que l’association Benso sollicité par eux a affirmé avoir obtenu 600.000FCFA sur lesquels 300.000 FCFA ont été remis à l’avocat, un certain Me Keita qui serait décédé. Ensuite le président Cissé demanda à chacune des victimes de cotiser à hauteur de 10.000FCFA pour des frais de justice et honoraires d’avocat. Ce qui a été fait.

Nos recherches indiquent les témoins, ont révélé que l’avocat est bel et bien vivant. Ils accusent M. Cissé de mauvaise gestion des donations faites à la suite de l’incendie par les autorités et bonnes volontés qui se sont rendus sur le lieu. «Toutes les victimes des incendies qui ont eu lieu après 2011 ont bénéficié de l’appui et l’accompagnement des autorités sauf nous», ont-ils souligné.

Moussa N’Diaye victime en 2014 enfonce le clou en affirmant que le Président Abdoulaye Cissé constitue aujourd’hui la grande déception. «Au lieu de nous nos aider à sortir du gouffre, au contraire, il tente de nous dépouiller de nos maigres ressources. L’on se rappelle, un don d’extincteur avait été fait par un généreux donateur et qui a été confisqué par le Président de Benso».

Des affirmations que le camp adverse réfute. Mais actuellement, le climat semble très tendu entre ces victimes et le premier responsable de l’association Benso.

Il est patent que les incendies de marchés sont récurrents et à chaque fois que l’on aborde le sujet, les responsables de la société EDM Sa affirment   que «nulle part, il n’a été dit que l’énergie était responsable. L’origine peut être liée à l’électricité. En tout cas, ce qui est sûr, nous, nous donnons l’électricité dans les normes c’est-à-dire sur la base des compteurs. Mais le constat est  autre au niveau des marchés. Ce sont les branchements illicites» nous a dit un cadre de la société. 

Nous y reviendrons.

Sadio Dembélé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here