Arnaque dans le secteur minier malien : La traite négrière continue à Endeavour Mining

5
Arnaque dans le secteur minier malien : La traite négrière continue à Endeavour Mining
photo à titre illustratif

Argent Resources Ltd, Argent Mining Corp, Avion Resources Corp, Avion Gold Corporation, Endeavour Mining, Sémico-Tamico, Sémico-Sa….Tout ça, ce sont les noms d’une seule et même société qui est, dit-on, spécialisée dans l’arnaque de ses sociétés partenaires. Ce n’est pas la Société Travaux Bathily et Frères-Sarl (STBF) qui nous dira le contraire. Notre investigation.

 

La société Avion Resources Corp est une société publique engagée dans l’exploration et le développement de propriétés minières principalement au Canada. La société a été constituée en janvier 1987. Son siège social est situé à Vancouver, Colombie-Britannique. La société est cotée à la Bourse de croissance TSX sous le symbole ticker AVR. Le Gouvernement du Mali est actionnaire dans cette mine à concurrence de 20%, conformément aux dispositions de son Code minier. Aujourd’hui, elle semble être en perte de vitesse en raison de certaines pratiques peu orthodoxes auxquelles elle s’adonne.

 

La mine d’or de Tabakoto est située à plus de 400 à 500 kilomètres de Bamako, dans le cercle de Kéniéba, région de Kayes, avec une population cosmopolite à majorité Malinké, depuis son installation en 2007 dans notre pays. Cette société qui suscitait l’espoir de tout un peuple, est devenue une société de traite négrière, en bafouant tous les droits des partenaires nationaux ainsi que la population de la localité. Le cas le plus flagrant est celui de la Société Travaux Bathily et Frères-Sarl (STBF) qui a été victime de l’escroquerie, de l’arnaque et du chantage par des Directeurs généraux, Peter Burger et Pierre Matte; de Mark Smith,  le Directeur commercial et de Tesfaye Medhane, Chargé des travaux d’Avion Ressources Corp.

 

Les faits sont accablants et se présentent comme un véritable film d’arnaque. Avion Ressources Corp se présente en fait comme une société-caméléon qui change régulièrement de noms. Société Corporation le 30 janvier 1987, elle est cotée à la TSXV le 5 juin de 2009. Puis, elle change son nom originel de «Argent Resources Ltd» à «Argent Mining Corp», le 6 avril 2006 et d’«Argent Mining Corp» à «Avion Resources Corp» le 20 juin 2007 et d’«Avion Resources Corp», à Avion Gold Corporation le 4 juin 2009. Les actions de la Société ont été retirées de la cote de la TSX Venture, le 24 décembre 2010 et cotées à la Bourse de Toronto, sous le symbole «AVR», le même jour. Selon nos investigations, cette mine change constamment de noms pour masquer un certain nombre de magouilles et de mauvais traitements de ses travailleurs.

 

Le 7 février 2012, M. Pierre Matte, Directeur général de SEMICO-Sa (Séguéla Mining Corporation-Sa), a adressé une correspondance avec comme objet : «Conditions contractuelles à la Société Travaux Bathily et Frères-Sarl». En voici en substance la teneur : «La présente fait suite à notre récente conversation et concerne les contraintes de coûts éprouvés par notre société suite aux importants investissements requis pour assurer la survie à long terme du projet minier de Tabakoto, qui nous promet tous un avenir prospère. Tel que discuté, nous faisons actuellement face à une période difficile et compte tenu de notre conviction à l’égard de notre relation d’affaires, sous sollicitons un geste commercial de votre part. En effet, nous souhaitons bénéficier d’un escompte de 10% sur les prestations à venir…».

Cette sollicitation d’escompte de 10% a été acceptée par la Société Travaux Bathily et Frères et la collaboration s’est poursuivie. «Suite à votre courrier à la date ci-dessus indiquée, nous vous adressons notre adhésion sans faille à l’escompte et à toutes autres actions dans la mesure de nos possibilités pour la survie à long terme du projet minier de Tabakoto», avait-elle répondu  par lettre au Directeur général de Sémico Tamico (Avion Gold Corp.).

Paradoxalement, le 1er août 2014, Endeavour Mining adresse un courrier à la Société Travaux Bathily et Frères lui indiquant la cessation de leur collaboration, sans pour autant évoquer les motifs. Or, c’est une équipe qui gagne en transport des minerais et ne exploitation minière. Le hic, c’est que la Société Bathily voit que c’est leur neveu du nom de Drissa Bathily qui était leur gestionnaire jusqu’à présent, qui  la  remplace sur les mêmes tâches qu’elle occupait au sein de la mine. Quand ses anciens collaborateurs lui posent la question sur son revirement brutal, il répond : «Vous ne travaillerai plus ici, sauf si vous changez de nom…». Quelle surprise désagréable ! Comment peut-on rompre unilatéralement un contrat de collaboration sans en aviser l’autre partie ? Et la contribution des 10% d’escompte  que la société Bathily a apportée depuis le 7 février 2012, qui va les rembourser ? Sans oublier le coût de la démobilisation qui s’lève à 572.944.593 Fcfa. Comme, on le voit, la société Bathily a été victime d’une véritable arnaque de la part d’Endeavour Mining. Elle a été menée en bateau et non pas en avion  par le puissant groupe minier Avion Gold Corp, mais elle n’entend pas se laisser faire de la sorte.

Rappelons que la mine d’or de Tabakoto ainsi que celle de Ségala avaient repris les activités d’exploitation le 14 mai 2009, après une cessation de près de 18 mois de travaux. Cette reprise avait suscité beaucoup d’espoir au sein des populations de ces localités.  Mais aujourd’hui, cet espoir s’est transformé en un véritable cauchemar.

 

L’exploitation de l’homme par l’homme comme mode de gestion d’Avion

 

Pour savoir davantage sur les conditions de vie et de travail de la mine d’or de Tabakoto, nous nous sommes rendus sur les lieux. Ce déplacement nous a permis de comprendre que les travailleurs nationaux des mines sont laissés pour compte au profit des expatriés. Ni le traitement salarial n’est égal, ni les avantages. Et, pourtant, ils estiment qu’ils font le même travail, sinon mieux que ces expatriés venus d’autres pays. Et, avec cette situation qui a perduré, le syndicat n’entend plus se laisser faire. Les travailleurs dénoncent l’exploitation de l’homme par l’homme dans cette entreprise minière. Selon un travailleurs ayant préféré garder l’anonymat, Avion Resources Corp refuse l’application de la Convention collective des sociétés minières, géologiques, hydrogéologiques,  la sécurité, la restauration et l’hébergement, l’installation d’une clinique Sémico-Sa.

 

Aussi, selon nos information, le syndicat demande à la société d’arrêter le harcèlement des représentants des travailleurs, c’est-à-dire les membres syndicaux ; la révision à la hausse de la prime de risque à la mine souterraine de Ségala et de Tabakoto ; l’application immédiate en fin avril 2015 des résultats des évaluations de 2014. Autant dire que la mine d’or de Tabakoto est malade ; malade de ses premiers responsables canadiens et du Tanzanien Tesfaye, soucieux plutôt de déplumer les travailleurs maliens qu’ils emploient en les maintenant dans les liens d’une traite négrière qui ne dit pas son nom.

 

En attendant, la Société Travaux Bathily et Frères-Sarl (STBF) courent derrière ses droits et il n’est pas exclus que l’affaire se terminent devant les tribunaux.

Affaire à suivre !!!

T.TANG

Source : Le Dénonciateur

SOURCELe Dénonciateur
PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. LE PETROLE SAOUDIEN LEUR APPARTIENT ILS EN TIRENT BCP DE BENEFICE .
    QT EST IL DE L’OR DU MALI ? LE MALI A SON DROIT HISTORIQUE SUR SON OR .
    EH OUI NOUS N’ AVONS PAS LE CAPITAL NECESSAIRE A L’INVESTISSEMENT PENDANT L’OUVERTURE D’UNE MINE.
    QT LES CAPITAUX ETRANGERS FONT LE TRAVAIL POUR VOUS, ALORS ATTENDONS AU PIRE .
    L’OR DU MALI ETAIT ESTIME A 800 TONNES EN 2000.CHAQUE ANNEE ON Y EXTRAIT 50 A 60 TONNES COMBIEN IL EN RESTERA IL?
    ON SE CONTENTE A CE QUE LE GOUVERNEMENT GAGNE LES 20% ,ALORS QUE C’EST LA POPULATION DU MALI LES 18 MILLIONS QUI DEVAIT AVOIR UNE MEUILLEURE CONDITION DE VIE .
    VOICI DES PROBLEMES QUI DEVAIT ETRE ETUDIER A L’ASSEMBLEE NATIONALE MAIS HELAS !!!

  2. I would like to know why is it all the companies named are Canadian plus connected to one another? Which of you all are locked into corruption with the Canadian government. I am in Detroit next door to Canada. From here I am able to leave United States plus be in Canada in fifteen minutes. The Canadians profess that they give not under 30% of profits to a nation plus more likely 50% to the Malian government. Where the missing 30% going? Oh! To corruption. We are going to find out which of you all are Canadian ass kissers to degree you rob the people who need wealth the most. You know while I was in prison a hard core gangster once told that he had not ever witness anything like a pistol whipping to bring a person to best perceive the actualities. I swear all you corrupt Malian politicians need that pistol whipping to bring you to the corrupt road you travel is filled with death. I truly hope many of your family members are in the harms way you have created. Keep it real. Peace piece. Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

  3. Why is it Malians do not absolutely control mining in Mali. Three years ago 2013, I talked with a couple of university students who acknowledged they are from France studying in America. They both angered plus shocked me when they acknowledged colonialism still exist in West Africa plus colonialism existence is the cause Negroid Africans are “looked down” upon in Europe plus treated poorly plus expected to accept the poor treatment without complaint. Even Dr. Fanon spoke of such ways existing 50 years ago. Being Europe have not evolved out such way why do you continuously turn to Europe? I guess its the bitch in you. Where is the man whose a good leader in you? Africa need them all now. As you all know there is a mind set in Europe that subscribe to a belief that every community should possess a sizeable group of individuals who are trapped in great poverty plus misery for a lifetime thus, many in power have the duty of creating plus maintaining such group. Well Britain have shown the European Union (EU) that is a dangerous lie it should stop promoting. Britain have voted itself out of the EU being those of poverty plus misery have upsetted the lifestyle of the British with massive immigration, the influx of a race that will not in a generation become caucasian plus the immigrants causing a decrease in minimum wages due to their willingness to do work for less pay. This is the beginning of major changes in the EU. We should not wait for the moment we have to change to accommodate
    the changes in the EU. Instead we should change to accommodate what is in our best interest. If we fail to immediately make such changes we will remain stuck in that abyss of having large segments of our communities for lifetime left in poverty plus misery when if they get good leadership they will not be. With the proliferation of arms in Mali we are no longer able to follow the misleading EU professed manner Africa should develop instead we have to follow a sensible all inclusive African developed method promoting the availability of the essentials of modern living to all. There is no other choice in Africans best interest. Keep it real. Peace piece. Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

  4. On ne se rend pas justice en payant les “journalistes” pour salir la reputation d’autrui. Je ne dis pas que la société minière a raison, je n’en sais rien.

  5. DANS CETTE AFFAIRE VOUS TROUVEREZ QUE CE SONT LES MALIENS MEME QUI ENCOURAGENT CES SOCIETES A EXPLOITER NOS FRERES.

Comments are closed.