Inauguration de wassoulor par le président de la république: La première société minière à dominance malienne est créée

0
2

Placée sous la présidence du Président de la République, Son Excellence Amadou Toumani Touré, la cérémonie d’inauguration de Wassoulor a réuni autour de M. Aliou Boubacar Diallo et de son équipe une foule digne du nom, venue de toutes les contrées du grand Wassoulou, pour vivre le visu afin d’en commenter après. La capacité d’exploitation journalière de la nouvelle d’or est estimée à  10 000 tonnes. Quant à la capacité de traitement de l’usine, elle est de 1000 tonnes/jour. Signalons que la technique de traitement du minerai est basée sur la concentration gravimétrique.

Située à environ 55 km de la ville de Yanfolila et à plus de 300km de Bamako ; Wassoul’or, qui n’est autre que la société de production aurifère de Kodiéran, est et demeure la première société d’exploitation minière où la part de l’Etat malien est beaucoup plus importante soit  55% pour la société Wassoulor et 20% pour l’Etat, avec  un total de 75% pour le Mali contre seulement 25% pour les partenaires étrangers.

Implantée dans le village de Faboula à quelques petits km de Kalana dans le cercle de Yanfolila, la zone de production d’or couverte par la société Wassoulor SA, est de 100Km2  et le gisement représente environ 2%. Les ressources géologiques de la nouvelle mine sont estimées à 82 tonnes d’or et avec la mise en place de l’usine de 11 000 tonnes/jour pour une durée  d’exploitation de huit (8) années. Le gisement aurifère de Kodiéran se subdivise en deux domaines bien différenciés à savoir : une couche latérique  qui s’étend de la surface jusqu’à une profondeur d’environ 70 mètres avec une roche saine débutant sous les latérites. La profondeur maximale forée dépasse les 300 mètres à partir de la surface. Quant à l’étude de faisabilité de Kodiéran, elle ne prend en compte que le potentiel minier de la couche latérique. Il faut rappeler que l’étude de faisabilité de la nouvelle mine d’or a été élaborée par la Société « Roche INC Canada » et approuvée par l’administration du Mali.

Le coût de la réalisation de ce joyau (entrant dans le développement économique de notre pays) est estimé à environ 120 millions de dollars US. Parlant des apports annuels attendus de Wassoulor SA, ils sont estimés à plus de 27 milliards de FCFA. Dans les analyses et les études effectuées, la carrière de ce nouveau site minier couvre 1,27 Km2 et qui se trouve être exploitée à ciel ouvert. Le minerai est de la roche oxydée, l’extraction et le chargement sont faits à l’aide de pelles hydrauliques. Les explosifs ne sont pas utilisés dans cette nouvelle mine d’or. Il ressort par ailleurs que la réserve de minerai est estimée 33 078 400 tonnes, toutes catégories confondues à une teneur moyenne de 1,78 G/T.

Aspect sociocommunautaire

Installée au cœur du grand Wassoulou dans l’ex-arrondissement de Kalana, Wassoulor SA, sous la conduite de M. Aliou Boubacar Diallo, a déjà œuvré de façon bien estimable et salutaire dans les actions de développement de la zone. Pour se faire, le Président Directeur général de la société Wassoulor SA, Aliou Boubacar Diallo et son équipe ont instauré un cadre de concertation entre Wassoulor SA, les autorités communales, administratives et villageoises. Cela, afin de mettre en place une politique adéquate pour le développement communautaire de la localité.

Déjà à travers le cadre de concertation établi entre la société Wassoulor SA et ses partenaires locaux ; des réalisations ont été effectuées dans plusieurs domaines de développement au niveau de l’ex-arrondissement de Kalana. Il s’agit entre autres d’une retenue d’eau de 182 602 m3 construite dans le village de Nounfra ;  des consultations gratuites offertes aux populations locales ; d’une école de six (06) classes et latrines rétrocédées à la mairie de Gouaniaka; de multiples appuis à la commune et aux différents services techniques à hauteur de plus de 500 millions de FCFA. Aussi, il faudra ajouter à ce lot de réalisations effectuées, la mosquée de Faboula  qui a été mise dans les normes musulmanes grâce à l’appui de la société Wassoulor SA. Toutes ces réalisations, faut-il le rappeler, ont été effectuées en seulement trois années d’activités soit du début des opérations de la société à nos jours.

Wassoulor SA, c’est aussi de l’emploi créé

L’effectif actuel de Wassoulor SA,  est de 244 personnes parmi lesquelles, des sous-traitants. Le personnel propre (national) de la nouvelle mine d’or est de 57% et les consultants et  autres prestataires de service constituent  de leur côté 43%. Au niveau de la commune de Gouaniaka (Kalana) des emplois internes ont été créés avec plus de 138 employés engagés. Des ressources humaines internes, elles concernent 138 employés qui sont classées par zone d’intervention, soit 75% à Kodieran et 25% à Bamako.

Parlant du personnel externe, il est constitué de Faso Construction : 26% ; Sécuricom : 31% ; Metallica : 9% ; IMAGRI 10% ; Métal Soudan : 10% et Dieyaso : 14%. Des propos du PDG, il ressort qu’en période de croisière, la mine créera environ 500 emplois permanents. Bon vent à Wassoulor sa, pour assurer un développement harmonieux de l’économie malienne.

Par Zhao Ahmed A.  Bamba

Envoyé spécial à Kodiéran (Kalana) 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.