Partenariat Mali-Qatar Mining : 2, 280 milliards de FCFA d’investissement sur 3 ans

8
Le ministre Boubou Cissé et le responsable de la société Qatar Mining Mali Greenfield Suarl (Qmmg)
Le ministre Boubou Cissé et le responsable de la société Qatar Mining Mali Greenfield Suarl (Qmmg)

Le Ministre des Mines, Dr Boubou Cissé, a procédé ce mercredi 19 août 2015 dans la salle de conférence du département à la signature de quatre conventions d’établissement minières pour la recherche et l’exploitation de l’Or avec la société Qatar Mining Mali Greenfield Suarl (Qmmg) pour une valeur globale de 2, 280 milliards de FCFA d’investissement initial sur les trois premières années.

A l’occasion de la visite du Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta au Qatar, la Société Qatar Mining a manifesté son intérêt d’entreprendre la recherche minière au Mali. C’est dans ce cadre que le Ministère des Mines a conclu avec ladite Société un Protocole d’Accord portant sur quatre périmètres pour la recherche de l’or. Pour les besoins du projet, la société Qatar Mining a créé une filiale malienne dénommée Qatar Mining Mali Greenfield Suarl. A en croire le Ministre des Mines, Dr Boubou Cissé, ces conventions d’établissement, signées pour une durée de trente (30) ans, couvrent les zones de : Linnguekoto, Cercle de Kéniéba, région de Kayes, d’une superficie de 30 km2 ; Nétékoto, Cercle de Kéniéba, Région de Kayes, d’une superficie de 51 km2 ; Mininko-Nord, Cercle de Bougoùni, Région de Sikasso, d’une superficie de 100 km2 ; Tabako, Cercle de Yanfolila, Région de Sikasso, d’une superficie de 100 km2. En outre, il dira qu’elles ont pour objet de définir les conditions générales visant les activités minières (recherche et exploitation).  Ces conventions, selon lui, prévoient le respect des règles d’hygiène et de sécurité pour les travailleurs et des dispositions législatives et réglementaires relatives à la protection de l’Environnement et du patrimoine culturel en vigueur au Mali. Elles traitent des conditions générales économiques, juridiques, administratives, financières, fiscales, douanières, environnementales et sociales.

A noter que pendant les trois premières années de validité des différents périmètres, les travaux seront essentiellement dominés par la cartographie géologique accompagnée de la prospection géochimique, le fonçage de puits et tranchées, les travaux de sondages pour confirmer l’existence d’une minéralisation primaire.

Ibrahim M.GUEYE

 

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Je ne sais pas qui vous ĂŞtes Francis,fort heureusement d’ailleurs pour moi car vous representez une certaine catĂ©gorie de gens Ă  Ă©viter.Je. ne vais pas vous insulter Ă  plus forte raison votre mère car mon Ă©ducation , ma culture et ma religion me l’interdisent.Sachez seulement que c’est Ă  cause Ă  cause des gens comme vous que notre pays se trouve dans le gouffre de l’obscurantisme , de la bĂŞtise ,de la mendicitĂ© , du vol .Des gens qui ne peuvent rien apporter Ă  la l’Ă©dification ou Ă  la reconstruction morale de notre cher pays.Il fut un temps chez nous au Mali ,insulter une maman,Ă©quivaudrait Ă  un crime,mais aujourd’hui ,c’est devenu banal.Un seul dĂ©bat d’idĂ©es ne doit conduire Ă  une telle insanitĂ©.J’attendais des rĂ©actions d’autres internautes pour qu’ ils rĂ©agissent ,mais hĂ©las rien Ă  par une seule personne.Ça prouve que nos principes moraux sont foulĂ©s au pied.Pour finir,dans tout pays civilisĂ©,il y’a une censure contre ces genres de forfait.A bon entendeur salut

    • Ma religion me autorisĂ© se son tous de fills de pute moi je beias la mer a toute le catarien avec tout le bouton qui vand notre pays ils evesti pour bien divise le mali se ça si dieux pouve explose leur gaz est leur pĂ©trole dans le qUi de mere sa sera cooooooooool mec :mrgreen: :mrgreen:

  2. BOUBOU

    N OUBLIE PAS D EXIGER LE TRANSFERT DE COMPETENCES ET DE TECHNOLOGIE DANS LE CONTRAT

    CAR C EST LA SEULE CHOSE QUI VAILLE DANS CE GENRE D OPERATION

  3. MĂ©fiez-vous des Qataris. Avec leur argent du diable, ils alimentent le djihadisme qu’ils ont semĂ© au Mali et un peu partout. Ne les laissez pas toucher Ă  nos ressources. Ils en ont dĂ©jĂ  dans leur sale bo dinguè.

  4. Pourquoi le Quatar ???
    Encore une fois les dirigeants ont montrĂ© qu’ils n’ont pas compris jusqu’Ă  prĂ©sent les jeux troubles de ce petit pays.En effet le Quatar est le bailleur principal de l’international djihadiste et ils sont tellement riches qu’ ils n’ont aucunement besoin d’investir dans les mines d’or au Mali.Leur seul but c’est de s’implanter chez nous pour mieux coloniser et diffuser tranquillement leur conception de l’islam.A bon entendeur salut.

    • Vano, Va dire Ă  ta mère qu’elle ferme sa puanteur de biai. Si tu ne veux pas le bonheur de ce pays, nous on le veut bien.

Comments are closed.