Suspension des activités d’orpaillage durant l’hivernage : L’honorable Mamadou Satigui Diakité apprécie la décision

0
Haut Conseil des Collectivités : Des visites très fructueuses
Le président du Haut Conseil des Collectivités, l’honorable Mamadou Satigui Diakité (D)

Au cours de son discours de clôture de la première session du Haut conseil des collectivités (HCC), le président de l’institution, l’honorable Mamadou Satigui Diakité, s’est réjoui de la récente décision courageuse du ministre des Mines de suspendre les activités d’orpaillage du 15 juin au 30 septembre 2017 sur toute l’étendue du territoire du Mali. Selon lui, cette mesure permettra aux populations locales de s’adonner à la culture durant la saison des pluies pour satisfaire l’autosuffisance alimentaire dans notre pays. Le président Diakité a également renouvelé l’appel de son institution au gouvernement de bien vouloir appuyer les collectivités pour une meilleure gestion de cette activité.

Depuis plusieurs années l’orpaillage est devenu l’activité principale des populations rurales dans  les différents villages du Mali. Cette activité dont l’apport financier reste considérable à l’économie locale, devient de plus en plus une menace pour la sécurité alimentaire dans plusieurs localités du pays. Grâce à ses revenus rapides, l’orpaillage a mis l’agriculture au second plan. Du coup, la saison des pluies n’est plus utilisée pour la culture, mais plutôt à l’extraction de l’or. Le phénomène a pris une autre allure avec l’arrivée dans nos villages des dragues et des machines sophistiquées pouvant signaler la présence de l’or à des mètres en dessous de la terre.

Cette situation commence à laisser des traces. Rares sont des villages qui parviennent à satisfaire leurs besoins alimentaires annuels. De plus, les sites d’orpaillage sont devenus  des lieux ou le grand banditisme, les maladies contagieuses, les règlements de compte, la famine, la consommation des drogues et l’importation des cultures étrangères sont récurrents.

Face à cette situation inquiétante qui semble de plus en plus généralisée, le gouvernement, à travers le ministère des Mines, a décidé de prendre les devants en annonçant la décision de suspension des activités d’orpaillage du 15 juin au 30 septembre 2017 sur toute l’étendue du territoire du Mali.

Mais, avant cette décision, le Haut conseil des collectivités avait attiré l’attention du gouvernement sur la fait que l’orpaillage, mieux organisé, pourrait être un créneau porteur pour  toutes les collectivités territoriales, et notamment celles sur le territoire desquelles il se déroule.

Dans son discours de clôture de la première session du Haut conseil des collectivités au titre de l’année 2017, le président de l’Institution, l’honorable Mamadou Satigui Diakité, a apprécié la décision du gouvernement de suspendre temporairement les activités d’orpaillage pour permettre aux populations rurales de cultiver durant  la saison des pluies. «Au moment où se tient la clôture de la 1ère session de notre Institution, l’heure est également à la fermeture des sites d’orpaillage. Nous saluons alors la décision courageuse du ministre des Mines de suspendre les activités d’orpaillage du 15 juin au 30 septembre 2017 sur toute l’étendue du territoire national. Nous estimons que la mesure concerne les dragues qui gagnent du terrain», a-t-il expliqué.

L’occasion était par ailleurs bonne pour l’honorable Diakité de renouveler l’appel de son Institution au gouvernement de bien vouloir appuyer les collectivités pour une meilleure gestion de cette activité.

Wassolo

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here