Poste : Toujours dans une passe difficile

0
1

La Poste a tenu mercredi la 31è session de son conseil d’administration. Les travaux qui se sont déroulés à l’hôtel de l’Amitié étaient dirigés par le président directeur général de la Poste, Wandé Diakité.

A l’ordre du jour de la session : l’adoption du procès verbal de la session précédente, l’examen du programme d’activités 2012 ainsi que du budget de la même année. Les administrateurs ont également examiné le projet de proposition tarifaire, l’examen des états financiers 2010 ainsi que des questions diverses relatives au bon fonctionnement de la Poste. Wandé Diakité a souligné que la présente session se déroulait dans une situation financière critique pour la poste. En effet, compte tenu des élections générales et du référendum de l’année prochaine ainsi que de la mauvaise campagne agricole, la Poste a décidé de revoir à la baisse son budget, précisément au chapitre de l’équipement. Celui-ci a été réduit de plus de 50% par rapport à l’année dernière. Ainsi pour toute l’année 2012, le budget alloué aux équipements s’élève à seulement 124 millions de Fcfa. Par contre, le budget de fonctionnement de 2012 est en légère hausse (5%) par rapport à l’exercice écoulé. Il se chiffre à 1,944 milliard de Fcfa. Cette augmentation, s’explique selon le PDG de la Poste, par la révision tarifaire ainsi que la mise en place des nouveaux services pour satisfaire davantage les clients et redonner à la Poste son lustre d’antan.

Wandé Diakité a jugé que la Poste se trouvait à un tournant décisif. Il a cependant salué la volonté politique affichée par les autorités pour la relance de l’un des plus vieux services publics du pays. La création d’un département ministériel spécifique participe de cette volonté. Aujourd’hui, plusieurs stratégies visant à améliorer les services postaux et les conditions de travail des agents sont mises en œuvre. L’adoption par l’Assemblée nationale de la loi relative au retour des services financiers postaux figure parmi ces stratégies. Ces services sont très appréciés surtout dans les milieux ruraux. Cette démarche permettra à la Poste d’élargir ses services et surtout de bien servir sa clientèle. En ce qui concerne les activités prévues pour l’exercice de 2012, la Poste prévoit de mettre un accent particulier sur la communication pour sensibiliser davantage les populations à faire de nouveau confiance à la Poste. Il s’agit aussi de persuader nos compatriotes de la nécessité pour chacun d’avoir sa boite postale. A cet effet, 1000 boites postales sont mises à disposition cette année. Au cœur des activités de 2012 figure également la mise en place de nouvelles procédures qui permettront à la Poste d’offrir un service de qualité.

 

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.