Le Premier ministre au Canada : Un rendez-vous très attendu pour la reconstitution du fonds mondial

1

Le Premier ministre, Modibo Kéïta, accompagné d’une forte délégation, a quitté, hier soir, Bamako pour Montréal, dans l’Etat du Québec, au Canada. Le chef du gouvernement y prendra part à la 5ème conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme. Il y représentera le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta, invité personnellement par le Premier ministre canadien, Justin Trudeau. A cette occasion, le Premier ministre malien prononcera un discours au nom de l’Afrique qui est le continent le plus touché par ces pandémies.

Outre son homologue canadien, Modibo Kéïta, sera au présidium aux côtés du directeur exécutif du Fonds mondial, Dr Mark Dybul, la coprésidente de la Fondation Bill et Melinda Gates. Cette conférence réunira également les chefs de file en matière de santé mondiale en vue de mettre fin à ces épidémies qui sont parmi les plus dévastatrices au monde, d’ici 2030. Environ 400 participants prendront part à cette conférence de Montréal parmi lesquels, l’ensemble des partenaires, des donateurs et des instances de mise en œuvre du Fonds mondial, des organisations non gouvernementales, des communautés affectées par le Vih, la tuberculose et le paludisme et des représentants des organisations internationales, ainsi que des fondations et autres organismes du secteur privé.

Déjà, le pays hôte de cet important rendez-vous de la santé mondiale, le Canada, a annoncé la couleur. Il s’est engagé, par la voix de son Premier ministre, Justin Trudeau, à verser 785 millions de dollars canadiens, entre 2017 et 2019, dans le but de sauver 8 millions de vies et éviter 300 millions d’infections supplémentaires d’ici 2019. Cet investissement canadien représente une augmentation de 20% par rapport à son engagement précédent qui couvrait la période de 2014 à 2016.

On rappelle que le partenariat du Fonds mondial a réalisé des avancées considérables dans la lutte contre le Vih, la tuberculose et le paludisme. Il est parvenu à sauver 20 millions de vies depuis 2002. Grâce à des programmes de santé ciblés et innovants, la cible de l’Objectif du Millénaire pour le développement, qui portait sur la maîtrise de la propagation de ces maladies, a été atteinte et même dépassée dans la plupart des pays. Cette réussite prouve ainsi que des objectifs mondiaux ambitieux peuvent inspirer un engagement et un investissement sans précédent.

Le partenariat du Fonds mondial est en passe de réussir à sauver 22 millions de vies humaines d’ici la fin de l’année 2016. Grâce à ces progrès spectaculaires, la communauté internationale a l’occasion unique de renouveler et d’élargir son ambition afin d’atteindre la cible fixée dans le cadre des Objectifs de développement durable, à savoir, mettre fin aux épidémies de Vih, de tuberculose et de paludisme d’ici 2030.

A. O. DIALLO

(Source : Fonds mondial)

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. BONJOUR CHER OSK !
    TON AMI CACHÉ EST LÁ POUR SOUTENIR ET COMPLETER CE QUE TU DIS.

    TOUT D’ ABORD VOYONS CE QUE CACHE , JE DIS BIEN CACHE, LE “FONDS MONDIAL” !!!

    1- http://www.theglobalfund.org/fr/

    2- PRÉSENTATION DU FONDS MONDIAL:
    Le Fonds mondial est un partenariat du 21e siècle conçu pour accélérer la fin des épidémies de sida, de tuberculose et de paludisme.

    Fondé en 2002, le Fonds mondial est un partenariat entre les gouvernements, la société civile, le secteur privé et les personnes touchées par les maladies. Le Fonds mondial collecte et investit près de quatre milliards de dollars US par an à l’appui de programmes dirigés par des spécialistes locaux dans les pays et les communautés qui en ont le plus besoin.

    3- Le Bénin promet 2 millions de dollars US au Fonds mondial
    14 septembre 2016

    COTONOU, BÉNIN – Le Gouvernement du Bénin a annoncé une contribution de 2 millions de dollars US au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, ce qui témoigne d’un engagement international à en finir avec des épidémies qui frappent les gens partout dans le monde.

    Cette annonce intervient peu de temps avant la cinquième Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial qui aura lieu les 16 et 17 septembre à Montréal, Canada. Les dirigeants et les décideurs de la planète s’y rassembleront pour définir le financement alloué à la lutte contre ces épidémies et à la mise en place de systèmes résistants et pérennes pour la santé.

    EN SOMME, APRES AVOIR PASSÉ TOUTE UNE JOURNÉE Á EXPLORER CE SITE (http://www.theglobalfund.org/fr/) , MA CONVICTION PROFONDE EST LA SUIVANTE:
    UNE AUTRE ARNAQUE DU 21e SIECLE !!!!!!!!!!!!!

    SI LE BÉNIN Y APPORTE 2 millions de dollars US , QU’ EST CE QUE NOTRE VOLEUR NATIONAL, LARBIN CONGÉNITAL, GÉNÉTIQUEMENT, APPORTE T-IL Á CES BANDITS DU
    ” BUSINESS DE L’ HUMANITAIRE” QUI NE CRÉENT DE L’ EMPLOI QU’ EN SUISSE ?????

    – QUE CHERCHE UN PREMIER MINISTRE DANS DE TELS MILIEUX ?????
    – POURQUOI NE PAS LAISSER LA SOCIÉTÉ CIVILE ET LES TECHNICIENS DES DOMAINES
    CONCERNÉS S’ OCCUPER DE CES AFFAIRES ONG ???

    LE PREMIER MINISTRE DU MALI QUI SE FAIT TRIMBALER PAR UNE ONG-MAFFIEUSE
    PAREILLE…. !!!

    Mark Dybul, le Directeur exécutif du Fonds mondial EST LE SEUL PERSONNAGE, DONT LA FACE PEUT ETRE DÉCOUVERTE, DE CETTE BETE QUI A GÉRÉ 4 MILLIARDS US DOLLARS ET S’ APPRETE Á COLLECTER 13 MILLIARDS US DOLLARS. !!!!

    POUR CEUX QUI SE PERDENT FACILEMENT DANS LES CHIFFRES , JE LAISSE PLACE Á UNE COMPARAISON:
    En 2014, LA BANQUE MONDIALE a accordé 65,6 milliards de dollars de prêts, dons,
    prises de participations et garanties, dont 20,9 milliards en Afrique et au Moyen-Orient.
    !!!

    PS: IL Y A DEUX JOURS, J’ AI APPRIS DU VOYAGE HONTEUX DE MODIBO KEITA II.

    VIVE LE MALI !

Comments are closed.