Renforcement des capacités du courtier d’Assurance : La FIAC veut porter haut le métier de courtage

0
La FIAC veut porter haut le métier de courtage
Le presidium lors de la conférence

Placé sous le patronage du ministre de l’  Economie et des Finance la 10ème assemblée générale ordinaire de  la fédération interafricaine  des assureurs conseils (FIAC) se tiendra du  10 au 12 octobre prochain  sous le thème « Le renforcement des capacités des courtiers d’assurances » à l’hôtel Radisson Blu de Bamako. L’ l’information a été donnée au cours d’une conférence de presse le  vendredi 30 septembre 2016 par la FIAC au même hôtel.

Dans le cadre de la tenue de son 10ème assemblée générale ordinaire et la commémoration de son 10ème anniversaire, la fédération interafricaine des assureurs conseils (FIAC) va réunir à Bamako  200 participants dont 40 cabinets  d’assurances  de la sous-région. Pendant trois jours, les professionnels du secteur vont  échanger autour du thème « Le renforcement des capacités du courtier d’assurances ». Notons que la FIAC est présentée par son président d’honneur, Tidiane Hady Kane Diallo comme l’ association des courtiers d’assurances ou assureurs conseils, constituée   d’association de courtage d’assurance des quatorze pays de la CIMA  (  Bénin, Burkina Faso, Cameroun,  Congo,  Côte d’Ivoire, Gabon,  Guinée Bissau,  Guinée Equatoriale, Niger,  République Centrafricaine, Sénégal,  Tchad,  Togo et le Mali) en plus de la Guinée Conakry. La FIAC   a été  crée en 2005 à Bamako sous l’initiative des courtiers maliens   dans le but de  rendre plus  représentatif et visible les intermédiaires  dans les instances de décisions du secteur des assurances.  Qui est composé  de l’administration ou service de contrôle (CIMA), les compagnies d’assurances (FANAF) et les intermédiaires (FIAC).

Du haut de ses dix ans d’existence, la Fédération interafricaine des assurances conseils enregistre un bilan satisfaisant aux dires de son président d’honneur. En effet,  conformément à ses objectifs, la FIAC a pu  regrouper les courtiers d’assurances au sein d’une institution représentative  et elle continue de  défendre  les intérêts de ses membres  tout faisant la  promotion de la profession de courtier d’assurance dans les différents pays où elle siège. Outre ces acquis le renforcement des capacités de ses  membres, reste au centre de ses projets quant on sait il serait le thème débattu lors du prochain  assemblée générale. Et s’agissant de son grand défi c’est-à-dire intégrer le comité des experts de la CIMA pour être partie prenante des mesures,  des dispositions et décisions dans le domaine des assurances, l’association  marque des avancées significatives car la FIAC est chaque fois  consultée et conviée par la CIMA aux questions relatives au secteur de l’assurance à en croire le président d’honneur de la fédération . Une légitimité à reconnaître s’il faut considérer  que les courtiers  souscrivent pour plus de 60% du chiffre d’affaire des marchés.

Khadydiatou SANOGO  

 

 

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here