Salon des banques et établissements financiers : Une opportunité pour mieux vendre les produits et services bancaires

0

Le Salon des banques est un espace d’expositions. Il s’agit d’un cadre de rencontres et d’échanges entre les banques et établissements financiers et les populations. C’est également un cadre de promotion des produits et services bancaires. 

Cette 7ème édition de la journée des banques et établissements financiers a tenu toutes ses promesses, selon les organisateurs. Durant deux jours, les banques et établissements financiers ont eu le plaisir d’exposer la gamme de leurs produits et services bancaires à la population. Cela, à travers des stands joliment décorés à leurs couleurs. Après la coupure du ruban symbolique, le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, accompagné de ses homologues Konimba Sidibé et Tièna Coulibaly, ont visité tous les stands afin de mieux connaitre les différents produits et services exposés par les banques. Une occasion de s’imprégner aussi de la situation financière de ces banques. Pour ce faire, ce sont les patrons des banques qui étaient là pour répondre aux préoccupations des visiteurs.

C’est devant le stand de la Banque Internationale pour le Mali (Bim-sa) que la visite a commencé. Le directeur général adjoint, Dioukhamady Kéïta, était là pour réserver un accueil chaleureux aux visiteurs. Ainsi, la Bim-sa est une filiale du Groupe Attijariwafa Bank depuis novembre 2008. Cette banque se prévaut d’être aujourd’hui le 1er réseau bancaire au Mali avec 84 points de vente (74 agences dont 3 succursales et 10 guichets Western Union). Elle a aussi ses représentations en France, à Madrid et aux Etats Unis. “Le client étant au centre de ses préoccupations, la Bim-sa met à la disposition une offre de produits toujours plus innovants, appropriés à leurs besoins tels les Packs Bim-sa, le crédit Express, le crédit immobiliser, le Plan épargne logement, le compte épargne Hadj, l’Epargne jeunes et adultes, les services en lignes …L’accompagnement par la Bim-sa des secteurs variés de l’économie malienne met en exergue sa qualité de banque citoyenne et se traduit par le financement de projets structurants et significatifs au profit du plus grand nombre” dira le directeur général adjoint.

Après la Bim-sa, ce fut au tour de la Bank Of Africa-Mali où le patron lui-même était là. Selon lui, la BOA-Mali est la première entreprise malienne cotée en bourse. C’est la première banque à proposer le leasing au Mali avec un réseau de 61 points de vente et un total bilan de 535 milliards Fcfa. Tandis que les ressources clientèles de la BOA-Mali s’élèvent à 320 milliards Fcfa et des crédits distribués à la clientèle à hauteur de 265 milliards Fcfa.

La Bank Of Africa compte 16 agences à Bamako et 15 dans les capitales régionales et 28 bureaux de proximité, un Centre d’affaires et 4 GAB hors sites à Bamako.

Le directeur général d’Ecobank-Mali, Mme Touré Coumba Sidibé et son équipe étaient très heureuses de recevoir les différentes personnalités dans leur stand. Selon elle, Ecobank-Mali se porte bien aujourd’hui. Avant de présenter les différents produits et services, notamment dans le domaine des comptes, des services numériques et digitaux, des services financiers et de monétique. Il s’agit, entre autres, de la nouvelle application Ecobank mobile, Ecobank Mobile Banking, Internet Banking, Instant card (carte instantanée), les guichets automatiques, les cartes bancaires de débit régionales, les cartes prépayées CashXpress, Ecobank Advance Account, Compte Ecobank pour la diaspora africaine et Compte courant…

En plus de ces produits, Ecobank-Mali offre aussi d’autres services pour le plus grand bonheur de sa clientèle. Il s’agit de prêt ramadan, prêt tabaski, prêt immobiliers, prêt salarié ou encore prêt aux entreprises. Dans le domaine de l’épargne, la banque panafricaine offre également le plan épargne logement, le compte épargne et le dépôt à terme. Sans oublier la rente éducation, l’assurance multirisque habitation et Assurance automobile…

Quant à la Banque malienne de solidarité (Bms-sa), cette banque a présenté son nouveau produit dénommé “Baraka Mastercard” carte prépayée” GIM Uemoa. Avec cette carte, les fidèles musulmans peuvent effectuer le Hadj en toute sécurité.

La Banque nationale de développement agricole (Bnda) était présente comme à l’accoutumée, avec ses produits. Cette banque agricole dispose aujourd’hui 44 agences et 6 bureaux périodiques. S’agissant des produits et services, on peut citer, entre autres, Bnda Mobile, Cartes bancaires transfert, E.Banking, Comptes courants, Compte d’épargne, Compte livret jeune…

Au niveau du stand de la Banque Atlantique Mali, le directeur clientèle des particuliers et du réseau, Moussa Touré, était là avec une équipe dynamique pour répondre aux populations. La Banque Atlantique Mali, filiale d’Atlantic Business International (ABI) est une banque commerciale à vocation universelle, dirigée par Dotian Bamba. C’est en mars 2006 que cette banque a ouvert ses portes au Mali. Elle a réalisé, en fin 2015, un total bilan de 273 milliards Fcfa et compte ainsi parmi les acteurs financiers clés du pays.

En dix ans de présence au Mali, la Banque Atlantique n’a cessé de développer et concevoir des produits et services visant à satisfaire les attentes et besoins de la clientèle.

La Banque Commerciale du Sahel (Bcs-sa) la Bsic, la Bci, la Bdm-sa, la Bicim, Orabank, le Fonds de garantie hypothécaire du Mali (Fghm) le Fonds de garantie pour le secteur privé (Fgsp) Coris Bank International étaient tous là pour répondre à l’ensemble des interrogations et inquiétudes sur les banques.

                                                                                           

   A.B. HAÏDARA

 

La nuit du banquier pour clôturer en beauté la 7eme édition de la  journée des banques et établissements financiers

Les Directeurs généraux de la BDM-sa, de la BIM-sa, d’Ecobank-Mali, de Coris Bank,

de la BCI-Mali, de la BOA, de la Banque Atlantique, de la BMS-sa récompensés

Plus de 40 distinctions ont été décernées, le samedi 13 mai dernier, lors de la soirée de gala dénommée “La Nuit du Banquier” qui boucle en beauté la 7ème édition de la Journée des banques et établissements financiers. Parmi les récipiendaires figurent des patrons des banques et établissements financiers, des personnalités des institutions, du secteur privé et de l’administration financière, qui par leurs actions, ont rendu service à la Nation et ont contribué au développement du système financier malien. Un vibrant hommage a été rendu au président de l’Apbef-Mali, Moussa Alassane Diallo, non moins Pdg de la Bnda.

Comme lors des précédentes éditions, cette 7ème édition de la Journée des banques et établissements financiers a été officiellement clôturée, le samedi 13 mai dernier, par une soirée de gala dénommée “la Nuit du banquier”. Cette cérémonie de récompense et de distinctions s’est déroulée à Maeva Hôtel, à l’ACI 2000, sous la présidence du ministre de la Promotion des investissements et du secteur privé, Konimba Sidibé, en présence de plusieurs personnalités du monde des affaires.

Au cours de cette soirée, plusieurs trophées ont été décernés aux hommes et aux femmes qui ont contribué au développement socio-économique du pays. Il s’agit de directeurs généraux de banques et établissements financiers, d’enseignants de certains établissements de formation en banques et finances. Sans oublier des personnalités issues des institutions, de l’administration malienne et du secteur privé.

Dans la catégorie des directeurs généraux et Président directeur général (Pdg) des banques et établissements financiers, ils sont au nombre de 21 récipiendaires. Les lauréats ont pour noms : Moussa Alassane Diallo (Pdg de la Bnda) Mme Sidibé Coumba Sidibé (directrice générale d’Ecobank-Mali) Mme Sidibé Aïssata Koné (directrice générale de Coris Bank-Mali) Mme Diarra Tiguida Guindo (Orabank) Sékou Mamadou Barry (directeur général de la BCI-Mali) Baba Dao (directeur général de Fghm) Babaly Ba (Directeur général de la BMS-sa) Ouastani Hassan (Administrateur Directeur Général de la Bim-sa) Marc Tempels (Bicim) Amadou Sidibé (Ex-directeur général de la Bdm-sa)  Ibrahim Touré (Allios-Finance) Cheick Sidi Seck (directeur du Fgsp) Dotian Bamba (directeur général de la Banque Atlantique Mali) Mamadou Diouf (Administrateur de la Bsic) Abdallah Ikched (directeur général de la Bank Of Africa) Bréhima Haïdara (directeur général de la Bdm-sa) Abdoul Younoussi (ancien directeur général de Orabank) Amadou Diop (BSIC-Sénégal) Ibrahim Aboujafar Sweai (BCS). Ce n’est pas tout. Les anciens directeurs généraux de la Bank Of Africa- Mali  Mamadou Igor Diarra et Bouchaib Fachar n’ont pas été oubliés. Ils ont reçu chacun une distinction pour leur contribution au développement de la banque au Mali.

Dans le domaine du secteur privé, ils sont au total 7 lauréats. Il s’agit de Youssouf Bathily (président de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali) Houd Bady (président du Réseau de l’entreprise en Afrique de l’Ouest) Diadié dit Amadou Sankaré (vice-président du Conseil national du patronat du Mali) Mamadou Sinsi Coulibaly (président du Cnpm)  Mamadou Mincoro Traoré  (président de l’Assemblée permanente des chambres des métiers)  et Seydou Mamadou Coulibaly (vice-président du Cnpm).

Au niveau des Institutions, Boulkassoum Haïdara (président du Conseil économique social et culturel du Mali) et Abdou Koumaré (président de la commission des Finances de l’Assemblée nationale) ont été récompensés.

Cette année, l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Mali a mis un accent particulier sur les écoles de formation en banques et finances. C’est pourquoi, dix enseignants ont reçu chacun une distinction. Il s’agit de Moussa Doumbo (Ihem) Sidy Mohamed Traoré (Ihem)  Cheick El Moctar Koné (ISC) Kanidiala Kéïta (ISC) Amadou Niang (IAM) Samba Soungalo Samaké (IAM) Aboubacar Traoré (IUG) Aliou Konaté (Fseg) Oumar Bah (Sup-Management) et Kouao Gréza Blankson (Sup-Management).

Après la distinction qui lui a été remise en mars dernier à Ségou lors de la 7ème édition des rencontres entre Banques-Presse, notre confrère  Abdouharamane Sacko (il est chargé de communication à Orabank-Mali) a eu droit à un vibrant hommage de la part de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Mali. Il a reçu son trophée des mains du président de l’Apbef, Moussa Alassane Diallo.

         A.B. HAÏDARA

 

POUR SA CONTRIBUTION AU DEVELOPPEMENT DU SYSTEME FINANCIER

Le directeur général des Douanes,  Aly Coulibaly distingué par l’Apbef

Alou Coulibaly, DG douanes du Mali
Alou Coulibaly, DG douanes du Mali

Pour cette présente édition de la Journée des banques et établissements financiers, quatre cadres de l’administration financière ont été récompensés pour leur contribution à l’économie nationale. Il s’agit du directeur général des Impôts, Sidima Dienta, du directeur national du Trésor et de la comptabilité nationale, Sidi Al Moctar et du directeur général du Budget, Sidiki Traoré.  Le directeur général des Douanes, l’Inspecteur général des douanes Aly Coulibaly, a également reçu une distinction compte tenu des résultats enregistrés depuis son arrivée en janvier 2017. Depuis sa prise de fonction, les recettes douanières ne cessent de grimper chaque mois. Il a même battu le record en mars dernier, en mobilisant plus de 51 milliards de Fcfa. Ce qui est une première dans les annales de l’administration douanière au Mali.  Les différents récipiendaires ont reçu leurs distinctions des mains du ministre de la Promotion des investissements et du secteur privé, Konimba Sidibé.

Notons que ce dîner gala a été agrémenté par la prestation de l’orchestre Soul Train et du jeune artiste Bouyé Koité. La fête fut très belle. Un moment inoubliable pour les patrons des banques, qui en ont profité pour se défouler un peu, notamment en esquissant des pas de danse avec beaucoup de joie.      

 A.B. HAÏDARA

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here