Secteur bancaire : la fusion entre la BHM et la BMS prévue pour fin mars

0

La Banque de l’Habitat du Mali (BHM-Sa) a tenu, le mardi 1er mars 2016, la 67ème session ordinaire de son Conseil d’administration. Cette séance de travail des administrateurs était placée sous la présidence du Président du Conseil d’administration, Modibo Diarrah, en présence du Directeur général de la BHM-Sa, Lanfia Koïta et des autres administrateurs de ladite banque.

 

Les administrateurs avaient pour mission de se pencher sur l’examen du rapport d’activités 2015, l’examen du rapport des commissaires aux comptes ; l’arrêté des états financiers et la proposition d’affectation du résultat 2015 à l’Assemblée générale ordinaire des actionnaires ; l’état d’avancement du processus de fusion absorption de la BHM-sa par la BMS (Banque malienne de la solidarité).

Notons que le processus de fusion, dont le dénouement est attendu pour le 31 mars prochain, est conduit sous la supervision du Département de l’économie et de finances à travers le Comité technique national de suivi. Dans son allocution, le Président du Conseil d’administration de la Banque de l’habitat du Mali (BHM-Sa), Modibo Diarrah a remercié le Gouvernement notamment  le ministère de l’Économie et des finances pour l’initiative de la fusion avec la BMS-Sa. Pour lui cette initiative donnera naissance à un nouvel acteur majeur dans le paysage bancaire national et sous régional. Il a exprimé sa reconnaissance aux directions générales et aux personnels des deux banques dont l’engagement constant et les efforts inlassables ont permis de relever le défi de la fusion en un temps record.

Par ailleurs, le PCA, Modibo Diarrah a présenté les principaux indicateurs de performance de l’Institution qui, malgré un contexte environnemental difficile, ont connu une évolution très favorable. Car la banque a pris la 8ème place parmi les 17 banques et établissements financiers au Mali. Selon le PCA, Diarrah ce résultat s’explique au plan financier « le total du bilan de la banque s’affiche à 123,279 milliards de F CFA au 31 décembre 2015 contre 79,63 milliards de F CFA au 31 décembre 2014, ce qui représente une hausse de 43,676 milliards de F CFA soit un taux d’augmentation d’environ 55% en un an ».

Quant au plan de l’exploitation, il fera savoir que le produit net bancaire (PNB) s’est établi à  4 984 millions de Fcfa  en 2015 contre 2 354 millions de Fcfa en 2014, soit une hausse de 2,6 milliards de F CFA correspondant à un taux d’accroissement de 112% entre décembre 2014 et décembre 2015. En fin décembre 2015, le résultat net était de 2,145 milliards de F CFA contre 0,546 milliard en 2014 soit une augmentation de 1,599 milliard de F CFA ou 293%.

A l’en croire, la BHM respecte tous les ratios réglementaires fixés par la BCEAO excepté celui en rapport avec le contrôle des immobilisations sur les fonds propres effectifs. Toutefois, des efforts importants sont en cours en vue du respect de ce ratio dont la liquéfaction intensive des IHE ayant une durée d’adjudication supérieure à 2 ans. Il a rappelé que dans le but d’avoir un portefeuille de qualité sain de façon durable, la BHM a pu obtenir des accords de classement auprès de la BCEAO pour un montant de 18 milliards au cours de l’exercice 2015.

Le Directeur général de la BHM-Sa, Lanfia Koïta, a donné l’assurance que la fusion ne fera l’objet de licenciement d’aucun travailleur des deux banques. « Nous assurons nos clients que cette fusion ne changera rien de leurs clientélistes au contraire cette fusion donnera à notre pays une grande banque digne de ce nom et pour l’intérêt de toute la nation » a-t-il dit.

Seydou Karamoko KONÉ

PARTAGER