Seydou Diawara dit martin, président du PLA : “L’argent du contribuable est dilapidé dans les postes de péage”

82

Seydou Diawara dit martin, président du PLA : "L’argent du contribuable est dilapidé dans les postes de péage"Lancé en 2006 pour contrôler les surcharges afin de permettre à nos routes d’avoir une longue vie et pour contribuer à recouvrer la redevance péage, à travers la commercialisation du service que la route rend à l’usager, le projet de poste de péage et de pesage est presque à l’article de la mort. Et pour le Parti lumière pour l’Afrique (Pla), le système de gestion a détourné la vocation du projet.

 

A la faveur de la traditionnelle conférence de presse du Parti lumière pour l’Afrique sur l’actualité, Seydou Diawara dit Martin est intervenu dimanche dernier sur le système de gestion des maires et le projet des postes de péage et de pesage lancé en 2006 pour contrôler les surcharges et contribuer à recouvrer la redevance péage, à travers la commercialisation du service que la route rend à l’usager.

D’entrée de jeu, M. Diawara a présenté les postes en chiffre. “Avec 14 postes de péage au début, le réseau routier malien compte aujourd’hui 29 postes de péage. Ces postes de pesage sont installés pour protéger le réseau routier contre la surcharge. En termes d’apport financier, ces postes génèrent plus de 2 milliards de F CFA par an, dont 90% investis dans l’entretien routier, 7 % dans les équipements des postes de péage et 3 %, soit plus de 60 millions reversés aux communes abritant ces postes. Une initiative qui a été saluée par l’ensemble des populations”, a-t-il précisé.

Mais, ajoutera-t-il, ce projet est presque à l’article de la mort. Il n’y a pas d’ordre au niveau de ces postes. “Rien ne se passe, normalement, au niveau des postes de péage et pesage installés sur les principaux axes routiers. Une situation due au non-respect des dispositions inhérentes au fonctionnement du projet. Ce projet est saboté, chaque jour que Dieu fait par les agents qui y travaillent. Or le tarif de paiement varie entre 500 F à 10 000 F. Cet argent du contribuable est simplement dilapidé dans les postes de péage et pesage…”

Les postes sont devenus un moyen d’enrichissement illicite des agents, a-t-il ajouté. “Un comportement qui a détourné la vocation du projet. Il s’agit du contrôle des surcharges afin de permettre à nos routes d’avoir une longue durée vie. La surcharge détruit nos routes. La preuve : le tronçon Kati-Diboli est en état de dégradation avancée. Cette route offre un spectacle désolant aux usagers. Inaugurée seulement en juin 2004, le tronçon est cahoteux obligeant les conducteurs à rouler au pas caméléon pour ne pas se retrouver les quatre fers en l’air”, a-t-il déploré.

Selon le président du Pla, cette route présente le visage d’une piste construite avant l’indépendance. “Complètement défoncée, c’est un calvaire pour les milliers d’usagers qui l’empruntent. Ces derniers doivent faire preuve d’une patience de Sioux et de beaucoup de vigilance. A voir l’état des routes, les questions qui nous viennent à l’esprit sont les suivantes : à quoi sert l’argent payé tous les jours par des milliers de véhicules qui passent par les postes de péage ? Cet argent n’est-il pas censé être utilisé dans  l’entretien des routes ? Où vont les sommes destinées à l’entretien routier ?”

S’agissant du système de gestion des affaires collectivités décentralisées, le président du Pla a dénoncé le laxisme des autorités communales qui ont la charge de la gestion des marchés et le manque de regard de l’Etat dans leur gestion. Dans le cadre de la décentralisation, plusieurs missions ont été confiées aux autorités communales, mais la gestion des marchés, l’hygiène et l’assainissement laissent à désirer à Bamako. “Et cela cause trop de problèmes aujourd’hui”, a-t-il dit. Les autorités communales doivent créer un cadre confiance entre les citoyens  pour le paiement des TDRL.

A l’en croire, les maires, plus préoccupés par les taxes que la sécurité des commerçants et de leurs marchandises font, aujourd’hui, installer dans un désordre total des kiosques et d’autres étals dans nos marchés et dans les abords des grandes artères. Ce qui, à son entendement, crée d’énormes difficultés pour les citoyens.

Aussi, a-t-il condamné, de la gestion domaniale et foncière des maires, qui délivrent souvent plusieurs permis d’occuper sur une même parcelle.

Bréhima Sogoba

PARTAGER

82 COMMENTAIRES

  1. Les routes sont certes dégradés mais cela ne date pas d’aujourd’hui. IBK a hérité d’un pays complètement anéanti et ses efforts pour le mettre debout sont visibles de tous alors laissons le temps au temps.
    On ne peut pas mettre à niveau ce qui a été détruit pendant vingt ans.

  2. La corruption est un mal encré au sein de notre société depuis des décennies et le pouvoir actuel mets tout en oeuvre pour éradiquer ce fléau.

  3. Les élus locaux sont les premiers responsables de cette situation alors pourquoi accuser les autres? IBK n’est pas agent d’encaissement d”un poste à péage?

  4. Comme vous l’avez si bien signifié cher journaliste la gestion chaotique de l’argent des postes à péages alors allez y chercher votre coupable ailleurs car le président fait tout pour redresser cette société en proie à la corruption.

  5. Le président de la république ne peut pas faire la police et gérer les affaires de l’état en même temps c’est pourquoi chaque secteur à ses responsables alors ne lui demander pas d’aller à des postes de péages pour faire le gardien.
    Ce serait pousser le bouchon un peut trop loin.

  6. Les hommes politiques qui se laissent aveuglés par le pouvoir ou soudoyés par la corruption n’ont pas leur place en politique, ce ne sont que des imposteurs.
    Tels que tous les opposant du mali.Toi IBK félicité par l’ONU et par la majorité Européenne ,le mali te dit ANITCHE IBK

  7. Un dictateur n’est qu’une fiction. Son pouvoir se dissémine en réalité entre de nombreux sous-dictateurs anonymes et irresponsables dont la tyrannie et la corruption deviennent bientôt insupportables.
    Ton arriver a mis en oeuvre la vrai démocratie et permis de rehausser l’économie du pays en moins de 2 ans 6,3%.
    Contre la corruption tu es un vrai combattant.Tu demeures le meilleur président de l’afrique de l’ouest

  8. Si l’État ne met pas un terme à la corruption, la corruption, quant à elle, n’hésitera pas une seconde à annihiler l’État.
    Alors IBK a mis en oeuvre cette théorie pour un mali fort sur le plan social Economique et politique.
    IBK connait les maladie du pays et les guerrit peu à peu.
    Si au peuple observait tes miracles au mali en suivant l’actualité il n’allait jamais se coller au opposant

  9. La corruption engendre au sein d’un pays des fissures qui ne pourront être rebouchées que lorsque l’honnêteté arrivera véritablement au pouvoir.
    Le mali est un pays souverain dans sa grandeur et dans son integralité.
    VIVE IBK .Cela apportera un changement de mentalité de la part du mali et cela sera une prise de conscience pour le peuple entier

  10. Un pays de justice est mieux qu’un pays de corruption.
    Avec IBK c’est la justice totale au sein du mali .Ensuite le projet des routes pourra apporter la stabilité financière dans les caisses de l’état malien

  11. Tu as raison, l’enrichissement illicites dans les potes sous l’œil indifférent des maires est très dangereux pour l’économie de notre pays. Le gouvernement doit prendre les choses en main. Les routes se dégradent de plus en plus, les péages ne sont pas payés correctement et les recettes reçus sont dilapidé, mais où va le pays ?

  12. SOUS IBK PAS DE CORRUPTION
    Le gouvernement s’attèle à assainir tous les secteurs de l’administration publique pour une meilleure maitrise de notre économie

  13. les maires sont tenus à clarifier cette dérive des agents car c’est la population qui en paiera les frais
    En réalisant ces péages l’état malien s’est assigné un objectifs avec ses recettes et s’enrichir illicitement avec cet argent c’est mettre en retard le développement de notre pays

  14. Les mauvaises gérances des postes de péages est un phénomène qui prend plus en plus de l’ampleur. Les routes se dégradent de plus en plus, l’argent du contribuable est dilapidé, les postes de péages vont plus que mal.

  15. Je pense que cette situation sera régularisée dans le bref délai car IBK en est un point culminant de sa lutte c’est à dire la corruption

  16. “L’argent du contribuable est dilapidé dans les postes de péage” Seydou Diawara a raison de se plaindre, l’enrichissement illicite est un délire très grave prohiber par les textes de la constitution malienne.

  17. Étant donné que le transport est un facteur très important dans la bonne marche de l’économie malienne, le gouvernement doit très vite stopper toute les enrichissements illicites qui se déroulent dans les postes de Bamako.

  18. ces péages existent dans plusieurs pays de la sous-régions
    ce n’est pas nouveau donc nous devons tous aider les autorités à une parfaite gestion de ces infrastructures qui contribuent à l’essor de notre économies

  19. J’appelle, le gouvernement a très vite régularisé cette situation, c’est aussi une urgence parce que c’est l’avenir du transport malien qui est en danger. La régularisation et le suivi des postes aspirent à bonne marge du transport de ce pays.

  20. Seydou Diawara dit Martin a vraiment raison, notre pays souffre déjà de la dégradation des routes, le gouvernement est entrain de tout mettre en son pouvoir pour qu’elles soient circulable. Des malveillants pour leurs sordides intérêts personnels sont en train de mettre l’intérêt général en dégradation.

  21. Les maires sont à la bases de tous ses problèmes, en plus de ne pas fait correctement leur travail, ils sont en plus complices de tous cette corruptions. Des sanctions très sévères doivent être prises contre les maires concernés.

  22. Tu as raison, cette situation est vraiment une urgence. Je pense que le gouvernement doit intervenir le plus vite possible, sinon c’est le laboure de plusieurs années qui s’envolera.

  23. la corruption est l’un des combats de IBK depuis son élection et sous peu tous les éléments seront mis en route pour la bonne de l’économie malienne

  24. Il faut que le pouvoir central s’intéresse beaucoup à ce sujet. Sinon dans ce secteur il semble un grand laisser aller ce qui est dangereux pour notre économie

  25. nous devons adopter de nouveaux mécanismes dans la gestion des péages ce qui réduirait la fraudes des agents

  26. Il faut nettoyer ces brebis galeuses qui nuisent à notre économies
    la gestion de ces routes est importante dans la mesure ou elles nous procure de l’argent et nous devons gérer cet argent dans le bien de tous

  27. Le malien doit comprendre que tout le monde est interpellé dans la gestion des infrastructures routières
    IBK ne peut être tout à la fois

  28. Où va l’argent qu’on perçoit au péage et pesage ? Il faut que le pouvoir central s’intéresse beaucoup à ce sujet. Sinon dans ce secteur il semble un grand laisser aller la bas.

  29. Moi-même vois plus l’utilité de paiement des péages et pesages. Les routes sont comme sans propriétaire et pourtant aucun véhicule ne peut dépasser les péages sans payé la taxe. Donc où va cet argent ? Et qui doit entretenir les routes.

  30. Nos maires ont failli à leurs missions, les agents des mairies se servent de l’argent du contribuable comme leurs propriétés personnelles. Le gouvernement doit veiller sur le travail des mairies et surtout les pouvoirs décentralisés.

  31. Un fort contrôle doit être fait sur ce secteur. Parce que beaucoup de personnes pensent que c’est l’autorité centrale qui doit s’occuper de tout dans le pays, alors que la décentralisation a fait que les communes et les villages peuvent gérer certaines choses à leur niveau.

  32. C’est réellement vrai ce que monsieur DIAWARA dénonce comme cela. On ne sent pas vraiment l’argent des péages et pesages. Mais où va cet argent ?

  33. Le système de péage et pesage a été obtenu pour faciliter l’entretien de nos routes et éviter la dégradation des goudrons. Ce n’est pas KATI seulement, on le remarque partout comme ce système n’est plus en vigueur.

  34. La décentralisation a été faite dans le contexte de permettre aux villages et les petites villes de s’auto-satisfaire eux même sans compter sur les autorités centrales.

  35. La décentralisation au Mali est devenue comme un système de pillage de l’argent du contribuable au dos de l’Etat. Les agents des mairies se servent de cet argent comme leurs propres fonds et les aspirations de la population ne sont pas répondues, ni prendre en compte.

  36. Le gouvernement doit souvent rappeler les pouvoirs communaux à leurs rôles, voire même contraindre à jouer certains rôles. La décentralisation est différente de laisser aller.

  37. Merci à nos forces de sécurité d’avoir vite intercepter ces fugitifs et nous les encourageons de retrouver vite aussi leurs complices et tous qui a une part de responsabilité la dans. Bravo !!!

  38. LE JOUR QUE LES MALIENS (PSEUDOS INTELLECTUEL) APPRENDRONS A APPORTER DES SOLUTIONS AUX PROBLEMES DE NOTRE PAYS SANS FAIRE ALLUSION AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉

    CE JOUR VIENDRA SANCTIONNER LE DEBUT DU DEVELOPPEMENT PSYCHO SOCIAL DE NOTRE PAYS. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    C’EST DOMMAGE QUE LE NIVEAU DE DEDUCTION SOIT ARRIVE SI BAS DANS NOTRE PAYS. 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

    • Merci beaucoup a Mr. Diawara ne soulever ce grand probleme qui merite plus qu’une attention. Mais le laxisme et la negligeance de l’etat et le gouvernement feront helas ce fleau reste et restera naturel.
      J’espere bien que le ministre des transports et des equipements et son collegue de la securite interieure s’y pencheront bientot.
      @ NFP Premier & Mugabe,

      vous n’avez dit et explique qu’un autre fleau de vols et detournements et diplapidation de fonds publics tres serieux.
      C’est dommage que certains abroutis pensent que tout est le president, ou le ministre etc…Je les appelle les esprits lents :mrgreen: 😆 😆 😆 .
      Attendons voir si les autorites vont bouger leurs fesses :mrgreen: 😉 ..

  39. C’est un problème très sérieux que ce jeune homme soulève ici. Même si ce dernier se laisse un peu embobiner par le contexte actuel qui n’aide pas le pays.
    Ce n’est pas une affaire de président de la République, je suis désolé. C’est une affaire de mentalité et d’éducation de la conscience malienne. 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡

    La corruption n’est pas une nouvelle pratique au MALI. :mrgreen: :mrgreen: Elle est désolante et condamnable d’ailleurs. Les maliens doivent apprendre à considérer ce qui est de l’utilité publique. Je suis désolé de vous décevoir une fois de plus. Le président IBK ne peut pas faire le gendarme à porte des maliens. C’est une affaire de prise de conscience. Comment faire comprendre aux citoyens que ce qui est de l’utilité publique n’appartient pas à l’individu mais à la communauté. C’est la question qui nécessite une réflexion poussé. Les maliens doivent grandir et éviter de penser qu’IBK doit tout faire dans ce pays. Ce qui arrive au MALI est du ressort de tous les maliens.
    Dans ce On a tendance à considérer le président au même titre qu’un chef du village.
    Voici comment les maliens voient le président.

    – Problème dans un quartier, ils oublient le chef de quartier et le maire, ils voient le président 😯 😯 😯

    – Problème dans une région, ils oublient le gouverneur et le ministre, ils voient le président 😯 😯

    – Problème dans une administration, ils oublient la direction et ses collaborateurs, ils voient le président 😯 😯

    – Problème dans un village, ils oublient le chef de village, ils voient le président. 😯 😯 😯

    Comment peut-il diriger un pays avec un peuple (pseudos intellectuel) qui nourrit une telle mentalité ??????????? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

    Personnellement, je pense que les maliens doivent réapprendre les cours de civisme pour qu’ils comprennent avec le temps comment répartir les responsabilités 8) 8) 8)

    Pour cette affaire de détournement de bien publique, l’idéal serait que la justice s’attaque aux agents, à leurs responsables et à la direction nationale. 8) 8) 8)

    Apprenez un peu à régler
    Les problèmes dans ce pays sans faire allusion au Président. 😥 😥 😥 😥

  40. Il faut que les travailleurs maliens s’organisent et mettent en place un Parti révolutionnaire, qui concilie travail et politique, pour renverser le régime capitaliste malien.
    Le communisme est mort, vive le communisme!

  41. Seydou Diawara, le président du PLA, a parfaitement raison de dénoncer cette pratique. Ce n’est pas du tout compréhensible que l’argent du contribuable malien, payé au niveau des postes de péages et pesages et qui sert à entretenir les routes, soit dilapidé par les agents en charge de son encaissement. 😛 😛 😛 👿 👿 👿

  42. Fanta
    ” le président de la république lui-même combat la corruption au Mali. 😯 😯 😯 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    C’est vrai que depuis son élection, la lutte d’Ibk contre la corruption est une lutte SANS MERCI et de CHAQUE INSTANT! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Entre le Boeing surfacturé, les vêtements militaires surfacturés, suivis des engrais frlâtés, puis maintenant des tracteurs surfacturés, c’est VRAIMENT UNE LUTTE ACHARNEE que mène Zonkeba! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    D’ailleurs Fanta, nous en avons une PREUVE indiscutable: Même les experts du FMI, de la Banque Mondiale, et de la CEE s’en sont rendu compte! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Au point qu’ils ont “félicité Ibk” pendant 6 mois! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    Houbien? 😛

    • tu ignores la vraie histoire du boeing mon chef nfp
      Quand on ne sait rien on ferme ton bec

    • Ce que tu dois mettre dans ta petite cervelle si tu en as une bien sur c’est que IBK ne fabrique pas d’avions ni d’engrais encore moins de tracteurs. Tu as une fois acheté un avion toi?
      Arrête de jaser et fais fi de tes affirmations sordides.

  43. La corruption doit être mise hors de ce pays, nous ne sommes pas à l’aise avec cette corruption, le président de la république lui-même combat la corruption au Mali.
    Nous devons arrêter des pratiques ignobles contre la république.

  44. Ses personnes doivent être punis, il faut leurs faire comprendre que l’argent du pays est précieuse, que le Mali d’aujourd’hui est vraiment différent du Mali d’hier.

  45. Quelqu’en soit, il n’est pas facile de combattre la corruption mais, avec l’arrivée du président IBK, le niveau de la corruption à vraiment pris bas. et continuons de prier afin que cette lutte contre la corruption pourrais être une victoire pour tous.

  46. Ce n’est pas du tout normal que les agents de sécurités prennent des sommes hors la loi à des citoyens. Et pourtant ce n’est pas aujourd’hui que le Mali est confrontée à la corruption. Ce qui m’étonne plus, personne ne peut lever le petit doigt pour dire qu’un jour il a marché contre la corruption au Mali.

  47. Le régime du président IBK est ce régime le moins corrompu,
    Nous combattrons la corruption jusqu’à son dernier demeure.
    Vive un Mali sans aucune corruption.

  48. A bas la corruption, le Mali est victime de cette pratique depuis vingt ans maintenant. Le combattre demande un maximum de temps, aussi c’est un combat de tous les jours. Aussi la contribution de tout un chacun est capital pour l’expulsion de ce fléau.

  49. Les passagers ont droit à payer seulement les taxes fixées par le gouvernement. Par contre, force est de reconnaitre que ces agents placés aux postes de péage exigent une somme hors de la loi. Ce qui n’est pas normal.

  50. Ces agents comme vous le dites Mr Diawara Souille le nom de l’uniforme au Mali. Il faut comprendre par-là, que sans l’implication de la population, ce gouvernement seul ne peut pas mettre fin à cette pratique.

  51. La lutte contre la corruption est un combat de nous tous, il faut que la popualtion malienne s’implique d’avantage dans le bannissement de ce fléau. C’est ainsi que nous pouvons le vaincre.

  52. Vive un Mali sans corruption
    Vive un Mali uni et prospère
    Vive un Mali émergent
    Vive le régime IBK

  53. Mr Diawara, si nous voulons mettre un terme à la corruption dans ce pays, la contribution de tous les citoyens reste indispensable dans cette lutte. Certes le gouvernement est là pour combattre ce fléau, mais autant de les aider à bannir cette pratique à jamais sur notre territoire.

  54. Le Mali est confronté à un fléau spécifiquement décadence engendré par nos élus communaux. C’est eux qui sont à l’œuvre de la délivrance des titres illégaux et bien d’autres. Avec le nouveau régime, nous estimons le changement à tout prix une fois que les élections municipales verront le jour.

  55. L’Etat a fixé un prix équitable connu par tous, à mon avis si nous voyons ces agents exigé des prix hors norme. Nous devons savoir assumés nos responsabilités en les dénonçant sans délai.

  56. Il est quand même temps de mettre fin à ces pratiques, l’Etat ne peut pas être au courant de tous ces détails. C’est aux citoyens eux-mêmes de dire non à des pratiques de ce genre.

  57. Je suis entièrement d’accord avec vous, ces agents placés aux postes de péages poussent les passagers à payer plus de somme que prévu.

  58. Ces agents de péages ne font pas les choses comme il le faut, au lieu de verser ces sommes dans la caisse. Ils préfèrent s’accommoder.

  59. Il faut du changement à ces différents niveau, les maires sont devenus les premiers sur la listes des corrompus. Espérons qu’avec les élections municipales à venir tout change.

  60. Les élus des communes sont les premiers corrompus, ils doivent changer de stratégie. Les citoyens comptent sur eux d’abord avant de compter sur qui que ce soit.

  61. Je pense que se les maires qui sont à la base de tous ce problème. Les autorités maliennes qui doivent faire preuve de bonne foi, qui sont devenu les pires ennemis de leurs propres pays.

  62. Finalement, il faut du changement sur toutes les couches des institutions de l’Etat. Les élus communaux sont à la base de plusieurs mauvaises pratiquent qui jouent sur les citoyens.

  63. Les agents de ces postes doivent faire une prise de conscience en évitant de voler l’argent du contribuable malien. 💡 💡 😆 😆

  64. Je pense que le gouvernement doit prendre au sérieux le problème existentielles dans les postes. Les postes de nos jours sont devenus l’un des points de magouille de la circulation routière.

  65. Cette situation est une urgence. Elle interpelle les autorités pour qu’elles prennent des mesures pour mettre un terme à cette pratique injustice et inadmissible. 😛 😛 😀 😀

  66. Je suis parfaitement d’accord avec Seydou Diarra” le tarif de paiement varie entre 500 F à 10 000 F. Cet argent du contribuable est simplement dilapidé dans les postes de péage et pesage…”. Ce qui n’est pas du tout normal. Il est temps que cela cesse. 8) 8) 8) 😆 😆 😆

  67. C’est possible pour les agents des postes de péages et de pesages de dilapider l’argent du contribuable malien. Ces gens ne sont pas contrôlés par l’Etat. Il est temps que ces agents mettent fin à cette pratique de dilapidation pour que nos routes soient bien entretenues. 😀 😀 😀 💡 💡 💡

  68. L’argent du contribuable ne doit pas être dilapidé dans les postes de péages et de pesages. ce n’est pas du tout normal. Il faut que des sanctions soient prises à l’encontre des coupables de telle dilapidation. 😛 😛 😛 💡 💡

  69. Les autorités doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour lutter contre les dérives dans les postes de péages et de pesages. Ces recettes ne doivent pas aller dans la poches des agents mais dans les caisses de l’Etat qui est censé entretenir ces routes.

  70. Le projet de postes de péages et de pesages à pour but de contrôler les véhicules qui empruntent les routes à fin de lutter contre les surcharges et et de percevoir de l’argent qui servira à l’entretien de ces routes. 😛 😛 😛 💡 💡 💡

  71. Au Mali les maires ne sont que des agents publics corrompus jusqu’aux dents. Les autorités de tutelles doivent prendre des mesures de contraignantes contre ces agents pour que certains actes de corruption cessent dans ce pays. 😛 😛 😛 😆 😆

  72. Le système de gestion de nos maires est mauvais. Elle consiste à faire des spéculations foncières. Les maires de ce pays sont en majeur partie corrompus et corrupteurs. Ils participent tous à la vente des titres illégaux. 😛 😛 😛 💡 💡

  73. “Les autorites routieres” est une stricture maudite…elle collecte des milliards de chaque camion qui entre au Mali pour ne absolument rien faire avec cet pille! L’ennemi numero 1 des citoyens maliens cest sont nos propres autorites. A la fin de la route de Bamako-Segou, il etait prevu par les chinois de faire une extention de 6km d’enterer de Yrimadio jusqu’a la tour d’Afrique, une route qui est catastrophiquement entasse et degradee. Mais helas! On n’en parle plus et les chinois ont plie leur bagage et laisse cette route au niveau de Niamana avec une confusion totale au jonction des deux routes (parfaite recette pour accidents). Aujourd’hui cette RN qui est la plus frequentee au Mali est negligee par nos autorites…. elle est tellement vaste qu’on y pouvait facilement construire 4 voies plus des trottoir …mais allez y voir comment ses ailes sont entassees par des petits kiosks et autres point de ventes de carburant…tous illegalement valides par la maudite mairie de commune VI dirigee par Mr. Dagnon. Aujourd’hui circuler sur ces routes…precisement de Tour d’Afrique a Yirimadio ou de Tour d’Afrique a Kalaban Koura et Koro etc.. egale a traverser l’enfer …avec ses corteges d’accident maccabre….meme l’autre jour vers la fete de tabaski cest un monsieur, sa famme et ses enfants qui y ont ete tous tues assis dans leur voiture par une benne. Cest au quotidien les accidents mortels sur cette route, a cause de son etat d’entassement. Peut on reellement dire qu’on a des autorites qui se soucient de la vie des citoyens maliens? Jamais! Maudite soit nos autorites!!!

  74. “Les postes sont devenus un moyen d’enrichissement illicite des agents, a-t-il ajouté. “Un comportement qui a détourné la vocation du projet.”

    😥 😥 😥 😥 😥 Et voilà… 😥

    Comme toujours… 😥 😥 😥

    Et comme dans TOUS les domaines sans exception… 😥 😥 😥

    Comment voulez-vous qu’un pays quel qu’il soit se développe, s’il n’y a d’un coté ni morale ni intégrité et de l’autre totale impunité? 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯

    Avant d’accuser la planète entière d’être responsable de notre retard dans tous les domaines, si on se mettait déjà NOUS MEMES à fonctionner………NORMALEMENT? 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳

    • PS: Quand je dis “NOUS MEMES”, ça ne s’applique pas au seul Mali mais à tant de pays Africains…

  75. Je suis convaincu que le Chef du Parti lumière pour l’Afrique, Seydou Diawara dit Martin n’a pas bien fait son calcul, sinon 2 Milliards par ans pour 29 postes de péage n’est pas un chiffre vrai. Il faut considérer plus de 10 fois ce chiffre pour l’ensemble des postes. Reprenez votre calcul des chiffres et vous me direz que vous vous êtes trompé de loin.
    Comment peut-on construire un pays avec des acteurs de ce genre, qui ont en tête de détourner tous les deniers et ceux qui ont en charge de vérifier et de contrôlez font le “omerta”. C’est vraiment dommage, quelle honte pour ce pays? quelle ignominie pour ce pays? Quelle indignité pour ce pays? Je suis abasourdi, sidéré pour l’avenir de ce pays.

  76. Je viens de faire le trajet Bamako-Bandiagara en voiture, je vous jure qu’il n’y a pas moins 5-6 postes pages.. Ce qui est déplorable c’est l’état des routes mal entretenus (on a même des trous partout sur la nouvelle pseudo autoroute Bamako-Segou construite hier). J’ai e eu des coups de gueules avec ces gens qui venaient chaque me tendre le ticket à payer (500 fcfa). Je leur ai demandé pourquoi prenez-vous nos argent alors que l’état des routes est déplorable?? Vous connaissez déjà leurréponse “Nous ne sommes que des employés, allez-y vous plaindre au haut niveau” Lamentable cette réponse!!!. Une autre chose que je trouve pas normale: Tu peux payer au niveau de 2-3 postes de péage dans une meme région… Oui je peux payer si l’argent est utilisé a bon escient mais pas pour autres choses.. Il faut que les autorités réfléchissent à cela..

    • Non, Apema. On ne paye pas 2 fois dans une meme region si l’on sait ce qu’on fait. Je voyage presque chaque mois sur cette route Bamako-Segou. Sinon cest vrai ce que tu dis par rapport aux trous sur cette nouvelle route de Segou.

      • Ho que si mon Cher pKagame!! Je leur ai meme fait cette remarque, ils m’ont dit que cela dépendait de la distance et non une question de région ou je ne sais quoi!!

Comments are closed.