SOMMET CHINE-AFRIQUE: Le président Hu Jintao fait de nombreux consensus lors du Sommet de Beijing

0
Les dirigeants chinois et africains ont échangé des points de vue sur les relations sino- africaines ainsi que sur d’importants problèmes internationaux et régionaux lors des deux jours du Sommet de Beijing et ils sont parvenus à de nombreux consensus, a déclaré dimanche à Beijing le président chinois Hu Jintao.
Au a fait cette remarque au moment du bilan pendant la table ronde entre les dirigeants chinois et africains au Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine. Présidée par Hu, la table ronde a adopté une déclaration et un plan d’action pour 2007-2009. "Nous avons convenu à l’unanimité d’établir un nouveau type de partenariat stratégique entre la Chine et l’Afrique sur la base de l’égalité politique, de la confiance mutuelle, de la coopération économique, du principe gagnant-gagnant et des échanges culturels", a-t-il annoncé.
Les deux parties ont aussi affirmé leur position sur d’importants problèmes internationaux et régionaux, décidé de se soutenir l’une l’autre et de coordonner étroitement leurs actions sur les affaires internationales afin de sauvegarder les intérêts légitimes des pays en développement, selon le président chinois. La coopération sino-africaine apporte un bénéfice réel aux deux peuples et elle a des perspectives réjouissantes, a-t-il ajouté.
Le Sommet de Beijing a posé une base solide pour le nouveau type de partenariat stratégique sino-africain, a estimé le président chinois qui a demandé aux deux parties de saisir cette opportunité pour élargir les domaines de coopération. La Chine fait partie des pays en développement et le renforcement de l’unité et de la coopération avec les autres pays en développement constitue la base de la diplomatie chinoise, a souligné Hu. Ami sincère de l’Afrique, la Chine continuera à fournir aide politique, économique et diplomatique pour la paix et la stabilité en Afrique, à soutenir le rôle des Nations Unies et de l’Union Africaine et à prendre une part active aux actions de maintien de la paix de l’Onu en Afrique, a-t-il poursuivi.
La Chine renforcera progressivement l’ouverture de son marché, ses investissements, son assistance, ses transferts de technologie et la formation personnelle, en soutenant fermement l’Afrique pour développer sa capacité d’auto-développement et pour participer aux affaires internationales, selon Hu. Tous les sujets au programme du Sommet de Beijing ont été traités, a annoncé Hu qui a demandé aux deux parties de créer un meilleur avenir pour la coopération sino-africaine.

Source AFP

PARTAGER