Facturation du répondeur : Les consommateurs veulent attaquer les opérateurs téléphoniques en justice

2
Identification des abonnés d’Orange-Mali et de Sotelma-Malitel : Le Syndicat des télécommunications dénonce l’arrêté du ministre Choguel

Le Réseau malien des consommateurs de téléphonie mobile s’apprête attaquer les opérateurs téléphoniques en justice à propos de la facturation du répondeur. Selon le président du Réseau, Dr Adama Traoré, Orange Mali et Malitel gagnent « sur le dos des consommateurs plus de 400 milliards de FCFA par an ».  

A l’ouverture du Forum 2017 de l’Autorité malienne de régulation des télécommunications /TIC (AMRTP) hier au Conseil national du patronat, les consommateurs n’ont pas caché leur amertume face à la mauvaise qualité des services proposés par les opérateurs téléphoniques. « Nous ne sommes pas satisfaits des services des opérateurs mobiles au Mali. Ça laisse à désirer à tout point du vue : encombrement, opérations intempestives. Dans l’ensemble, le consommateur n’a pas son compte dans les services mis à notre disposition », a décrié le Dr Adama Traoré, président du Réseau malien des consommateurs de téléphonie mobile.

Spécifiquement, les consommateurs accusent les opérateurs téléphoniques de les voler de l’argent en les faisant payer le répondeur.  «Le répondeur devrait être un service gratuit. Tu appelles un correspondant, tu n’as pas ton correspondant, il y a une voix qui te dit, ton correspondant est absent, à un moment donné, on dit si tu as atteint le répondeur, tu laisses un message. Pendant tout ce temps, c’est l’opérateur qui parle tout seul. Le consommateur n’intervient pas. Et ce temps, on te fait payer. C’est scandaleux », dénonce le Dr Traoré. Selon lui, « le Mali est le seul pays en Afrique où le répondeur est payant. Et C’est une mine d’or pour les opérateurs ».

« Le répondeur rentre de fortunes dans la caisse des opérateurs économiques. On a fait une analyse très objective. On est arrivé à une moyenne de 400 milliards de FCFA que les opérateurs grugent sur les consommateurs au Mali chaque année. Je pèse mes mots, on peut le démontrer », a affirmé le président du Réseau malien des consommateurs de téléphonie mobile.

Pour en finir avec la facturation au Mali, le Réseau malien des consommateurs de téléphonie mobile s’apprête à attaquer les opérateurs téléphoniques en justice. « Le problème du répondeur est capital. Dans très peu de temps, je le signale, nous serons devant les tribunaux au Mali. Nous demandons au peuple malien d’être avec nous pour défendre leur intérêt et leur droit » a annoncé Dr Adama Traoré.  Il a affirmé qu’ils discuteront la question du répondeur avec les opérateurs téléphoniques au cours du forum initié par l’AMRTP pour rapprocher les consommateurs et les opérateurs afin de trouver une solution aux préoccupations des uns des autres.

Maliki Diallo

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. MERCI DONGO CAR JE N’AI PAS D’AUTRES EXPLICATIONS DE CETTE PASSIVITÉ DES MALIENS ET DE NOS AUTORITÉS ET MÊME NOS DÉFENSEURS QUE L’IGNORANCE, LA NULLITÉ A LA LIMITE DE LA DÉBILITÉ.
    SINON:
    1. L’AMRTP AURAIT DU SAVOIR QU’UNE SIMPLE INJONCTION SUFFIRAIT A EXTRAIRE LA PART DE LA COMMUNICATION DIRECTE ET CELLE DES APPELS TOMBÉS SUR LE RÉPONDEUR. LA DURÉE DU MESSAGE D’ACC STANDARD DES OPÉRATEURS EST CONNUE AINSI QUE LE NOMBRE D’APPLES ACCUEILLIS;
    2. LE PRIX DE LA COMMUNICATION VERS LES CENTRES D’APPELS DÉDIÉS POUR ORANGE MALI EST DE 10 FCFA PENDANT QUE CELUI DE MALITEL DEPEND DE LA DURÉE DE VOTRE APPEL. MAIS DANS LES DEUX CAS VOUS POUVEZ APPELER ET RAPPELER 10 FOIS SANS SATISFACTION ET LE RAPPEL ENCORE FACTURE. DANS LES DEUX CAS LES AGENTS CHARGÉS DE LA RÉCEPTION ET DU TRAITEMENT DE VOTRE REQUÊTE SONT POUR CERTAINS D’UNE NULLITÉ A FAIRE PLEURER. IMAGINEZ COMBIEN ILS GAGNENT SUR CESB APPELS NÉGLIGÉS, MAL GÉRÉS OU SCIEMMENT PROLONGÉS.
    3. L’IDENTIFICATION, PARLONS EN. L’ESPRI DE L’IDENTIFICATION N’EST PAS SEULEMENT D’ALLER SE FAIRE ENREGISTRER. L’OPERATEUR DOIT AUSSI AFFICHER SUR VOTRE ÉCRAN LE NOM ET ADRESSE DE CEUX QUI VOUS APPELLENT MÊME S’ILS NE FIGURENT PAS DANS VOTRE REPORTOIRE. EXCEPTION FAITE DE CERTAINS NUMÉROS SENSIBLES OU CEUX DONT LES TITULAIRES ONT PAYÉ LE SERVICE APPEL MASQUE. SINON VOUS RESTEZ A LA MERCI D’ARNAQUEURS ET AUTRES ESCROCS.

    A SUIVRE…..

  2. C’est tout à votre honneur. Les opérateurs au Mali essorent les consommateurs. Non seulement avec le répondeur, mais aussi avec la facturation à la seconde que personne ne peut contrôler. L’AMRTP n’a aucun moyen de certifier que la facturation se fait véritablement à la seconde.
    N’accepter pas l’arbitrage de l’AMRTP, elle est juge et “pro-opératrice”. Les autres opérateurs à conduire devant les tribunaux sont canal horizon, malivision et Multi-Canal. Pour canal, des chaines sont facturées et ne sont jamais disponibles. Les bouquets varient au gré de l’opérateur, aucune possibilité pour le client de choisir à la carte. Le décodeur canal est une insulte au vingt unième siècle. Il n’a ni port usb, ni emplacement pour disque dur, bref une nullité pour ignares africains.
    Quant à MaliVsion, c’est le comble de la bêtise. Les matchs se changent en pleine action de but, des écrans de rastre cathodique en plein classico, le même match sur trois chaines différentes: le comble de l’aberration. Un libanais qui se fout royalement de nègre à spolier.
    Vivement un opérateur télé via ADSL.
    On ne sait vraiment pourquoi Dieu a réuni autant d’ignares sur une même terre?
    Pourquoi sous-traiter la TNT à opérateur privé? Le Mali n’a aucune souveraineté en matière de communication. Quelle bêtise!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here