M. Salif Camara, DG de l’AGETIC, lors de la visite de terrain du ministre Mountaga Tall : « Il est d’une utilité première de repenser l’AGETIC et de la replacer au cœur de l’économie numérique »

1

Attendu dans la soirée du jeudi 4 août dernier dans les locaux de l’AGETIC (Agence de la technologie de l’Information et de la Communication),  le nouveau garant du portefeuille ministériel de l’économie numérique, de la communique, porte-parole du gouvernement, M.  Mountaga Tall y est arrivé aux environs de 15h dans le but de  s’imprégner des activités de l’AGETIC, ses réalisations, ses projets, sans se passer de sa structuration. Accompagné du comité directeur, il a visité toutes les salles y compris  celle  de l’administration système réseaux et sécurité.
Après la visite des salles, le ministre est convié à un entretien avec le personnel de l’agence ; une assise de moins d’une heure, au cours de laquelle le secrétaire général a insinué dans un discours adressé à celui-ci, qu’ils auraient besoin de son aimable attention et accompagnement pour l’efficacité dans la mission que s’est destinée cette structure étatique axée sur la technologie et la modernisation des administrations de l’Etat, selon les mutations technologiques qui adviendront dans le monde. Il continua en disant que depuis 2012,  l’agence a de soucis dus au départ des partenaires techniques et financiers qui poussaient efficacement à bon port ses projets. Semble-t-il que l’AGETIC subit les retombées des évènements malheureux de 2012, et manque depuis ces moments d’une politique d’accompagnement de la part de l’Etat. Il a demandé au ministre de prendre en charge les doléances qui se font et qui se feront dans le compte de leur agence.
Ensuite« La première structure de l’Etat dans le domaine de la technologie de l’information et de la communication, l’AGETIC» a été présentée au ministre par le directeur de ladite agence,  M. Hamed Salif Camara.  Partant de l’aperçu de la structure, il lui a fait part des missions, objectifs et projets en moyen et long terme.
Le ministre étant émerveillé, a fait une brève sur sa conception de cette structure, ce qu’il sait de ses réalisations avant son arrivée à son poste «…nous savons tous ce que l’AGETIC est,  nous savons ce que cette structure est capable de faire ». A cet effet, il n’a pas manqué d’exprimer sa confiance en cette agence en ces mots, « si elle réussit ses projets et missions, c’est le Mali qui progresse ». Avant de mettre en confiance le personnel en leur promettant son soutien indéfectible : « nous allons nous engager, nous allons  accompagner  l’AGETIC dans ses missions et projets ».
Dans un entretien avec M. Hamed Camara, il a exprimé sa satisfactions de cette visite du ministre, « je suis satisfait de son passage ici, ça me rassure, il est mon ministre je suis obligé de croire en ses  paroles pour que bougent les choses, je sais qui il est et j’ai confiance en lui». L’agence a des projets en gestation, donc il est d’une utilité première de repenser l’AGETIC et de la replacer au cœur de l’économie numérique. L’Etat doit avoir vis à vis de cette structure une efficace politique d’accompagnement, pour faire bénéficier au Mali, les bienfaits de la technologie.

    Yawo Atiah

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.