Mali: Le troisième opérateur de téléphonie mobile ATEL-Mali allume son réseau aujourd’hui sur le marché

0

Attributaire d’une licence de téléphonie depuis 2013, ATEL-Mali se met en service ce jeudi 28 décembre 2017 sur le marché malien. La cérémonie officielle du démarrage effectif qui est prévue à 19 heures à l’hôtel Laïco de Bamako verra la participation de plusieurs ministres du gouvernement malien, de représentants d’institutions bancaires et de financement, de distributeurs et de partenaires. En attendant la vente au grand public annoncée pour mi-janvier 2018. Détails

Ca y’est. ATEL-Mali donne de la voix. Le réseau s’allume sur les pylônes du troisième opérateur de téléphonie. La mise en service est prévue aujourd’hui jeudi 28 décembre 2017 à 19 heures dans l’antre de l’hôtel Laïco de Bamako. Quelque 600 invités vont prendre part au lancement effectif du réseau ATEL-Mali. Le gouvernement malien a déjà mobilisé la grosse artillerie avec la participation entre autres du ministre de l’Economie numérique et de la communication aux côtés d’autres ministres annoncés. Le gouverneur du district de Bamako y prendra part. Parmi les convives, les partenaires, distributeurs et clients potentiels d’ATEL-Mali. Selon des sources techniques, ATEL- Mali est dotée d’une capacité installée de 3 millions d’abonnés. Mais l’objectif pour l´an 2018 est d’atteindre 1,5 million d’usagers. L’ambition est faisable et  répond aux besoins d’un marché aux niches inexploitées jusque là. Le réseau est bien intégré et offre un plateau multimodal ( Data, interconnexion entre opérateurs, SMS, appels téléphoniques nationaux et internationaux ). Le coût global de l’investissement est estimé à 100 milliards de Fcfa. Du côté de la société, on confirme que la vente grand public devra intervenir mi- janvier 2018. Le nouveau siège flambant d’ATEL-Mali niché dans le quartier d’affaires ACI 2000 de Bamako sera opérationnel à compter du 15 janvier 2018. Le réseau ATEL- Mali compte se déployer dès avril 2018 dans les villes stratégiques et commerciales de l’intérieur du pays ( région de Kayes, Mopti, Ségou ).

 Dette restructurée de 60 milliards de Fcfa 

La confiance des bailleurs et la crédibilité du projet ont été déterminants dans l’option sérieuse de restructurer la dette d’ATEL-Mali le 15 novembre 2017 d’un montant de 60 milliards de Fcfa. Des banques de référence ont accompagné le projet et participé à son financement comme la holding libyenne BSIC, Groupe ORABANK, UTB, BIDC, BOAD. Cette restructuration de la dette d’ATEL-Mali intervient au lendemain de la signature d’un accord global inter-créancier à Lomé, octobre 2016. L’équipementier Huawei, crédit fournisseur supporte 30 % du matériel d’ATEL-Mali. Aujourd’hui avec la mise en service du réseau, l’objectif principal pour ATEL- Mali est de pouvoir démarrer et de travailler à satisfaire les attentes des consommateurs de mobile et d’accès à l’Internet au Mali à coûts raisonnables.

Le Groupe est dirigé par le Burkinabé, Apollinaire Compaoré qui est également président du groupe PLANOR, propriétaire de TELECEL-Faso au Burkina Faso et fondateur récemment d’une banque Wend Kuni Bank agréé par la Commission bancaire d’Abidjan.

 

 Par Pierre René et Youssouf COULIBALY 

Confidentiel Afrique

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here